Comment faire voyager son enfant seul cet été ?

Votre enfant doit voyager seul ? En avion ou en train, les compagnies de transport assurent la prise en charge des mineurs. Et si vous préférez un accompagnement personnel, vous pouvez tout aussi bien lui trouver un "travel-sitter". Explications.

Comment faire voyager son enfant seul cet été ?
©  famveldman

[Mise à jour du 25 juillet]. Quand les parents ne peuvent voyager en même temps que leurs enfants, les compagnies de transport ferroviaire ou aériennes leur proposent de se substituer a leur présence, notamment pour assurer l'encadrement, la sécurité et l'animation pendant les trajets. Ainsi, les enfants peuvent voyager seuls mais tout de même accompagnés, par des professionnels qui pourront les rassurer, et les mener à bon port ! Cette année, contrairement aux précédentes, aucune mesure liée à la crise sanitaire du coronavirus n'entrave les déplacements des mineurs sous la houlette des compagnies de transport. Néanmoins, les rebonds épidémiques peuvent amener les compagnies à revoir leurs conditions, de même qu'il est important de vérifier les éventuels protocoles des autres pays lorsque l'enfant doit se rendre à l'étranger. Par avion ou par train, 

Mon enfant voyage seul en avion

Où en est-on du voyage pour les enfants en période de coronavirus ?

Avec le service Kids solo d'Air France, les enfants peuvent voyager sous la surveillance du personnel de la compagnie, mais cette dernière prévient sur son site : le contexte sanitaire étant incertain et changeant, certaines mesures peuvent être prises, ou d'autres conditions imposées pour permettre d'accueillir les enfants et les faire voyager en toute sécurité. Ainsi, il est important de s''informer régulièrement, surtout à l'approche du départ, des éventuels protocoles sanitaires mis en place par la compagnie aérienne par laquelle transite votre enfant, mais aussi de l'endroit où il doit atterrir. Dans le cas d'un pays étranger, vérifiez impérativement qu'il n'y ait pas de quarantaine obligatoire pour les voyageurs, comme en Chine par exemple, raison pour laquelle le transport d'enfants voyageant seuls y est interdit. Autrement, les correspondances pour les enfants voyageant seuls rouvrent petit à petit, et bénéficient même d'un section sur le site d'Air France pour s'informer des étapes de prise en charge du petit voyageur.

A partir de quel âge peut-il voyager seul en avion ?

L'âge auquel un enfant peut voyager seul dépend de la compagnie que vous choisissez. D'ordinaire, chez Air France, les enfants doivent avoir plus de 4 ans pour voyager seuls sur les vols nationaux ou vers l'outre-mer, et ceux de plus de 5 ans peuvent voyager sur les vols européens et/ou internationaux. A l'instar d'Air France ou de Royal Air Maroc par exemple, certaines compagnies exigent l'accompagnement obligatoire des petits passagers par le personnel navigant, moyennant certaines majorations du prix du billet, en fonction notamment de la catégorie d'âge,  Dans les compagnies low-cost comme Easy Jet, pas de service d'accompagnement pour les petits : les mineurs de 16 et 17 ans uniquement peuvent voyager seuls, au prix d'un billet adulte. Chez Ryanair en revanche, un mineur de plus de 16 ans peut-être accompagnateur d'un autre mineur de moins de 16 ans.

Y a-t-il des frais supplémentaires au prix du billet ?

Là encore, tout dépend des compagnies. Le service Kids solo d'Air France, obligatoire pour les enfants voyageant seuls, est ainsi déjà compris dans le prix du billet. Sur Air Europa par exemple, l'accompagnement des enfants varie de 35 à 90 euros pour un vol direct, et de 60 à 120 euros pour un vol avec escale. Notez en revanche qu'à partir d'un certain âge, en général 12 ans, le service d'encadrement des enfants devient facultatif.

Quels documents l'enfant doit-il avoir ?

En plus de sa carte d'embarquement et de son billet, un enfant qui voyage seul doit posséder sa carte d'identité avec photo ou son passeport en cours de validité, avec le visa conforme en fonction de la destination. Les documents requis varient souvent selon les compagnies aériennes, qui elles-mêmes demandent des papiers différents en fonction de l'âge, la situation et la destination de l'enfant. Dans le cas d'un voyage à l'étranger, l'enfant doit être muni de l'original du formulaire Cerfa  d'autorisation de sortie de territoire (AST), signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale. En aucun cas, le livret de famille ne constitue un document officiel pour pouvoir voyager, notamment si l'enfant et son tuteur signataire de l'AST ne portent pas le même nom. Toutefois, certains pays peuvent demander des documents spécifiques. Pensez donc à vérifier ce dont votre enfant a besoin sur le site du ministère des Affaires Etrangères.

Comment se déroule son voyage ?

Il est demandé à l'accompagnateur de rester à l'aéroport jusqu'au décollage de l'avion. Si le vol est annulé, l'enfant peut en effet lui être confié en attendant un nouveau vol. Pendant le vol, les compagnies aériennes veillent à la sécurité et au confort de l'enfant. En fonction de la compagnie choisie et de sa destination, il peut bénéficier d'un repas, de magazines, de films, de dessins animés, etc., adaptés à son âge et d'éventuellement de petits cadeaux pour se divertir. Cela dit, pour les vols de moins de 2h30, en période de crise sanitaire, aucun repas n'est fourni à bord. Pensez à lui préparer un encas. Pour ce qui est du gel hydroalcoolique et du masque : équipez votre enfant, ne serait-ce que pour l'aéroport du départ et de l'arrivée. Dans l'avion, les compagnies aériennes en fournissent aussi. Une fois arrivé à destination, l'enfant est accompagné jusqu'à la personne désignée pour le récupérer. Elle doit alors justifier de son identité.

Mon enfant voyage seul en train : comment faire ?

Le service Junior et Compagnie

Afin d'encadrer au mieux les enfants voyageant seuls en train, la SNCF a mis en place Junior & Cie, un service d'accompagnement des mineurs. Il dessert 130 destinations pendant les vacances scolaires et plus de 20 pendant les week-ends. L'encadrement se fait par des animateurs professionnels titulaires du BAFA, pour un trajet animé et sécurisé.

A partir de quel âge mon enfant peut-il voyager seul en train ?

La condition pour accéder à l'accompagnement d'enfant seul veut qu'ils aient entre 4 ans et 14 ans.  Ce service coûte minimum 35 euros en plus du prix du billet mais son prix est indexé sur le nombre d'enfants et de la durée du voyage. Par exemple, pour un voyage durant moins de 2h30, c'est 35 euros, pour un trajet entre 2h30 et 5h, le prix est de 46 euros pour un enfant. Au-delà, cela coûte 54 euros.

Comment se déroule son voyage ?

A la gare de départ, un accompagnateur ou un agent de la SNCF attend les parents et l'enfant pour procéder à l'enregistrement et à la vérification des bagages. Pensez ainsi à arriver au moins 30 minutes à une heure avant le départ du train. Durant le trajet, l'enfant est continuellement encadré et occupé par l'animateur. Notez toutefois que l'enfant doit être capable d'aller seul aux toilettes, les animateurs n'étant pas autorisés à les y assister, mais seulement à les y accompagner. Une fois en gare d'arrivée, il est remis à la personne désignée après vérification de son identité.

Quels documents doit-il prendre ?

L'enfant doit avoir sur lui son ou ses titres de transport, son forfait Junior & Cie, la fiche de renseignement Junior & Cie signée ainsi que sa carte d'identité ou son passeport. A son enregistrement en gare, lui seront remis une casquette et un bracelet qu'il ne devra pas quitter durant le trajet.

Qui accompagne les enfants dans les trains SNCF ?

Les enfants sont pris en charge par des animateurs professionnels tout au long du voyage. Ce sont des personnes titulaires du brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) qui sont également formés à l'accompagnement de mineurs en milieu ferroviaire. Chaque animateur encadre un groupe de huit enfants.

Comment est-il occupé ?

L'enfant bénéficie d'animations et de jeux de société, de coloriages…  Tout pour ne pas voir le temps passer !

Que doit-il prendre dans son sac ?

Tout d'abord, sachez que c'est votre enfant qui devra porter son bagage étiqueté lors des montées et des descentes. Celui-ci doit donc être léger et ne pas excéder 10 kg sous peine de se le voir refuser. Par ailleurs, votre enfant ne pourra pas se rendre à la voiture-bar pour acheter à manger et à boire. Pensez donc à lui prendre un encas et une bouteille d'eau.

Kidygo, le site des baby-sitters de voyage 

En cas de voyage vers une destination ou des horaires peu courus, pour des besoins spécifiques pendant le trajet ou tout simplement si un accompagnement personnalisé de votre enfant vous rassure, le site spécialisé Kidygo vous permet de trouver le "travel-sitter" idéal, en fonction de vos propres critères.  En mettant en contact parents et candidats accompagnateurs, le site permet de bénéficier d'un encadrement individuel pendant les trajets en train, en avion ou même en bus en France et en Europe. Gratuit pour les parents, les aspirants accompagnateurs doivent souscrire une abonnement mensuel de 9.90 euros pour proposer leurs services. Leur inscription est obligatoirement soumise à un extrait de casier judiciaire vierge, et les candidats peuvent en outre proposer une vidéo de présentation, et remplir leur profil avec leurs diplômes et autres certifications appropriées (BAFA, premiers secours, etc...). Parents et "kidysitters" n'ont plus qu'à se mettre d'accord sur la rémunération : soit le prix du billet est pris en charge par les parents, comme dans la plupart des cas où l'accompagnateur doit aussi se rendre au même endroit, soit il est convenu un arrangement financier, d'un montant minimal de 30 euros. 

Autour du même sujet

Voyager en famille