Quels parents sont prioritaires pour l'accueil des enfants ?

Les crèches et établissements scolaires sont fermés, mais certains enfants pourront tout de même y être accueillis. La Caf vient de publier la liste des parents et enfants prioritaires.

Quels parents sont prioritaires pour l'accueil des enfants ?
© Narith Thongphasuk-123rf

[Mise à jour du 2 avril à 19h07]. Dans un communiqué du 2 avril, le gouvernement précise que l'accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire sera assuré pendant la fermeture des crèches et des établissements scolaires. Cet accueil se fera sur inscription à partir du 4 avril sur le site mon-enfant.fr, par des crèches, des assistants maternels et des professionnels de la garde à domicile. Les professionnels concernés en exercice pour assurer le service minimum d'accueil seront eux-mêmes personnels prioritaires pour la garde de leurs propres enfants. La Caf a publié ce 2 avril la liste des enfants prioritaires pour l'accueil dans les crèches et les établissements scolaires durant cette période :

Liste des professions prioritaires pour l'accueil des enfants en crèche et à l'école

  • Tous les personnels des établissements de santé, ainsi que les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d'Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes,
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d'analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers
  • Les agents des services de l'État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l'assurance maladie chargés de la gestion de crise
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d'aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; services infirmiers d'aide à domicile ; lits d'accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d'hébergement pour sans-abris malades du coronavirus
  • Tous les personnels des services de l'aide sociale à l'enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d'enfants à caractère social (MECS), les services d'assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d'interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d'accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d'accueil ;
  • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire).

Si vous faites parties des personnes prioritaires, vous pouvez faire une demande dès ce 2 avril sur le site mon-enfant.fr en remplissant un formulaireVous pourrez alors y indiquer vos coordonnées, la catégorie socio-professionnelle, votre employeur... et les informations sur les enfants qui devront être gardés (date de naissance, jours de garde). "Ces éléments sont ensuite mis à disposition de chaque préfecture, qui s'organise avec ses partenaires, et notamment les Caf, pour traiter les demandes des parents" précise la Caf.