Alimentation du bébé à 2 mois

Désormais, vous savez décrypter les pleurs de bébé et notamment celui qui signifie qu'il a faim. Découvrez comment le combler...

Alimentation du bébé à 2 mois
© 123rf-Konstantin Tronin

Déjà deux mois que votre tout petit est né ! Vous savez désormais reconnaître de mieux en mieux ses pleurs et notamment le pleur de faim. Besoin d'un indice ? "Des pleurs brefs et graves, qui deviennent plus aigus et se répètent de façon rythmée, avec un ton suppliant signifient généralement qu'un bébé a faim. Les pleurs de faim sont souvent précédés de certains signaux, comme des claquements de lèvres ou la succion d'un doigt" révèle Le Petit Larousse des enfants de 0 à 3 ans. Ce qui ne vous empêche pas, en tant que jeune parent, de vous poser mille et une questions sur l'alimentation de votre tout petit. Le Docteur Noémie Nathan, pédiatre, nous aide à y voir plus clair.

Combien de biberons à deux mois ?

Vous avez remarqué que bébé a grandi ! Et pour poursuivre sa croissance, il a besoin de prendre des forces. "À deux mois, son rythme n'est pas régulier et il est encore difficile d'établir une moyenne qui vaudrait pour tous les bébés", précise la pédiatre. Néanmoins, à cet âge, bébé va peu à peu prendre de plus gros volumes. "Mais il peut tout aussi bien prendre 5 fois 120 ml comme 10 fois 90 ml sans que cela soit problématique. Le plus important est d'être à son écoute", ajoute Noémie Nathan.

Les tétées : à quel rythme ?

Si vous allaitez, cela signifie que votre bébé est nourri à la demande. Il arrive que la prise de poids du bébé allaité ne soit pas conforme à la courbe de croissance officielle, c'est tout à fait normal. Par ailleurs, si vous éprouvez des difficultés avec l'allaitement, n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre pédiatre ou d'une conseillère en lactation.

Bientôt le sevrage : comment s'y prendre ?

Vous vous apprêtez peut être à reprendre le travail et l'aventure de l'allaitement touche à sa fin. Pour franchir cette étape en douceur, le Docteur Nathan recommande de s'y prendre environ deux semaines avant la reprise de l'activité. "Si vous souhaitez passer à un lait artificiel, il faudra progressivement réduire la proportion de lait maternel au cours de la journée. La première semaine, un biberon de milieu de journée va peu à peu être remplacé par un biberon de lait. On commence par donner 30 ml au biberon, complété au sein puis on augmente progressivement à 60 ml + sein, puis 90 ml + sein, jusqu'à arriver à un biberon complet. Avant d'éviter l'engorgement, et si la jeune maman ne souhaite pas poursuivre un allaitement mixte, il faut aller vider le sein manuellement. A partir de la deuxième semaine, on alterne biberon et tétée jusqu'à ce que les tétées disparaissent totalement". 

L'alimentation du bébé de 1 mois Le bébé de 3 mois > 

Tout savoir sur l'alimentation du bébé mois par mois