Mère au foyer : aides, budget, comment gérer ?

Les femmes qui font le choix de rester à la maison pour s'occuper de leurs enfants ont parfois du mal à gérer leur budget. Quelles sont les aides auxquelles elles ont droit et quelles sont les astuces pour boucler les fins de mois ? Conseils et bons plans.

Mère au foyer : aides, budget, comment gérer ?
© Wavebreakmediamicro-123RF

En 2011 selon la dernière enquête sur ce sujet réalisée par l'INSEE, 2,1 millions de femmes étaient au foyer en France. Âgées entre 20 et 59 ans, elles ne percevaient pas de revenu.

Quel salaire quand on est mère au foyer ?

Les femmes au foyer qui font le choix de ne pas travailler pour s'occuper de leurs enfants ne perçoivent pas de salaire ni d'allocation chômage. Pourtant selon le site ProntoPro, elles auraient une charge de travail qui représenterait l'équivalent d'environ 6 400 euros par mois !

Quelles sont les aides de la CAF pour les mères au foyer ?

Une mère au foyer a droit aux allocations familiales à partir du deuxième enfant, qui s'élèvent, selon les revenus, à 33,62 euros par mois, 67,23 euros par mois ou 134,46 euros par mois. Lorsqu'elle attend un enfant, elle perçoit la prime à la naissance d'un montant de 965,34 euros qui est versée sous conditions de ressources dès le 7e mois de grossesse. Elle peut aussi percevoir l'allocation de base de la Paje qui est versée le premier jour du mois qui suit la naissance de l'enfant, tous les mois jusqu'à son 3eme anniversaire et qui permet de couvrir les dépenses liées à l'éducation de l'enfant. Son montant est de 175,01 euros par mois pour un taux plein, et de 87,51 euros par mois pour un taux partiel. Si elle s'arrête de travailler pour s'occuper de son enfant âgé de moins de 3 ans, elle peut aussi toucher la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PrePaRe). Son montant mensuel est de 398,79 euros en cas de cessation totale d'activité. Les mamans au foyer qui vivent seules peuvent aussi prétendre à l'Allocation de soutien familial si elles perçoivent une pension alimentaire trop faible par exemple. Elle s'élève à 118,20 euros par mois et par enfant.

Mère au foyer avec une famille nombreuse : quelles aides ?

Aux aides de la CAF précédemment citées s'ajoute le complément familial versé aux familles d'au moins trois enfants à charge âgés entre 3 et 21 ans. Son montant est 175,01 euros mais il peut être majoré et atteindre 262,53 euros en fonction du  plafond de revenus, de la situation familiale et du nombre d'enfants à charge. Les mères au foyer à la tête d'une famille de 3 enfants et plus peuvent aussi percevoir la prime de déménagement qui est de 995,54 euros, et qui augmente en fonction du nombre d'enfants à charge et la carte famille nombreuse qui permet notamment d'obtenir des réductions sur les billets de train SNCF mais aussi la culture, la restauration ou les vacances.

Mère au foyer sans revenu : comment faire ?

Les mamans qui font le choix de s'occuper de leurs enfants peuvent donc compter sur les aides de la CAF mais aussi sur celles des collectivités locales. La mairie de Paris verse ainsi des aides aux familles qui comptent plus de 3 enfants.

Quel est le montant de la retraite si on a été mère au foyer toute sa vie ?

En principe, il n'est pas possible de percevoir une retraite quand on n'a jamais travaillé. Toutefois, les femmes au foyer n'ayant jamais ou peu exercé d'activité professionnelle peuvent bénéficier de l'AVPF (l'Assurance vieillesse du parent au foyer) et de l'ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées). 

► L'AVPF concerne les personnes qui ne travaillent pas, ou qui réduisent leur activité professionnelle pour élever leurs enfants ou s'occuper d'un enfant handicapé. Leurs périodes d'inactivité professionnelle sont alors assimilées à des périodes d'activité ce qui leur permet de cumuler des droits sans payer de cotisation. C'est la Caisse Nationale d'Assurance Maladie qui prend en charge ces années, sur la base du Smic, et verse les cotisations correspondantes à la Caisse nationale d'assurance vieillesse. Pour avoir droit à cette aide, les mères au foyer doivent percevoir une prestation familiale, ne pas exercer d'activité professionnelle ou une activité à temps partiel  et avoir des ressources inférieures à un certain plafond.

► Quant à l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), il s'agit d'une prestation mensuelle accordée aux retraités ayant de faibles ressources. Son montant dépend notamment de la situation familiale

Quel conseils donner à une mère au foyer pour bien gérer ?

Les femmes qui arrêtent de travailler pour s'occuper de leurs enfants et qui n'ont pas de conjoint pour subvenir aux besoins de leur famille doivent souvent faire preuve d'inventivité pour parvenir à boucler leur budget ! Si c'est votre cas, commencez par établir votre budget mensuel en faisant le point sur vos dépenses fixes (logement, assurances, abonnements pour la télévision ou le téléphone portable, mutuelle, etc.) et vos différentes aides afin de calculer la somme d'argent que vous pourrez consacrer chaque mois aux imprévus. Pour réduire les dépenses alimentaires, vous pouvez aussi préparer les menus de la semaine à l'avance ce qui vous permettra de faire moins de courses et de profiter des différentes promotions dans les magasins. Pensez aussi aux produits d'occasion qui vous coûteront moins cher que les produits neufs. Les activités sportives et artistiques des enfants peuvent aussi facilement gréver votre budget : pour limiter les coûts, inscrivez-les plutôt à des cours proposés par des associations qui proposent souvent des tarifs accessibles. Enfin, sachez que de nombreuses applications aident parfois à gérer son budget aussi serré soit-il !

Guide allocations et droits