La prime de naissance, versée au 7e mois de grossesse

L'Assemblée nationale a adopté, à l'unanimité, la proposition de loi qui rétablit le versement de la prime de naissance au 7e mois de grossesse, alors qu'elle est versée actuellement au 2e mois de bébé.

La prime de naissance, versée au 7e mois de grossesse
© 123rf

La prime de naissance est actuellement versée deux mois après l'accouchement. D'un montant de 947 euros, cette aide financière permet aux futurs et jeunes parents de pouvoir s'équiper pour accueillir bébé dans de bonnes conditions. Mais verser la prime de naissance après l'arrivée de l'enfant perd tout son sens, et met les familles modestes en difficulté. Ce jeudi 25 juin, l'Assemblée nationale a voté à l'unanimité une proposition de loi LR de Gilles Lurton qui rétablit le versement de la prime de naissance au 7e mois de grossesse. "Les Caf pourront ainsi à nouveau verser la prime de naissance au 7ème mois de grossesse, et ce dès le mois de mars 2021" précise la Caisse d'allocations familiales dans un communiqué. Avant d'être appliquée fin mars, cette nouvelle mesure doit encore être validée par le Sénat. 

Rappelons que la prime de naissance est versée en une seule fois pour chaque enfant à naître (ou en cas d'adoption). Elle est également octroyée sous conditions de ressources et selon le nombre d'enfants à charge. "En 2019, un peu plus de 547 000 familles ont bénéficié de cette aide, pour un montant de 537 millions d'euros" précise la Caf.

Guide allocations et droits