Mommy makeover: l'acte chirurgical pour retrouver la ligne après bébé

Les professionnels alertent sur les risques du forfait "Mommy makeover", une pratique chirurgicale réclamée par les mamans qui souhaitent retrouver le corps qu'elles avaient avant d'être enceinte. Mais inutile de passer par le bistouri, voici nos conseils pour perdre vos derniers kilos de grossesse !

Mommy makeover: l'acte chirurgical pour retrouver la ligne après bébé
© Iurii Sokolov-123rf

De plus en plus de chirurgiens esthétiques proposent un forfait "Mommy makeover", une intervention qui permettrait aux jeunes mamans d'affiner leur ventre et de retrouver des seins plus fermes après la naissance de leur bébé et l'allaitement. Mais cette nouvelle "tendance" venue des Etats-Unis inquiète les professionnels du secteur, réunis début février au congrès de la médecine et de la chirurgie esthétique à Paris. La plupart des femmes qui réclament une opération des seins et du ventre ont entre 25 et 34 ans, mais parfois, elles veulent aussi retendre la peau de l'abdomen ce qui entraîne une lourde opération augmentant alors les risques de phlébites. "Faire des interventions combinées est fortement déconseillé si on a des facteurs de risque, en particulier si on fume, ou si on a une surcharge pondérale importante", précise le docteur Michel Rouif, secrétaire général de la société de chirurgie esthétique, au micro d'Europe 1. "Par ailleurs, il n'est pas très raisonnable d'envisager une intervention six mois, voire un an après la grossesse. Évidemment, il est préférable de le faire après que toutes les grossesses ont été réalisées", ajoute-t-il.

Perdre du poids naturellement, c'est possible ! Il n'est pas nécessaire d'avoir recours à la chirurgie esthétique pour perdre vos derniers kilos de grossesse. Soyez patiente et motivée ! Certes, le manque de temps et de sommeil vous empêcheront parfois à trouver les forces nécessaires, mais vous pouvez tout à fait faire quelques exercices avec bébé, ou en profiter pendant qu'il dort. Il est également important de toujours bien avoir en tête que la perte de poids se fait progressivement. Il est donc inutile de vouloir perdre ses kilos de grossesse en un coup de baguette magique, ou de vous comparer aux stars qui partagent des photos d'elles sveltes, avec un ventre plat, trois jours après la naissance de bébé. L'essentiel est de laisser du temps à son corps pour qu'il se remette de l'accouchement. 

Retour de couches, allaitement... Quand débuter la perte de poids ?

Lorsqu'on est une jeune maman, il est préférable de ne pas démarrer de régime trop rapidement en raison de l'anémie qui suit souvent l'accouchement. Il est en effet essentiel de laisser un peu de temps à son corps tout en conservant une alimentation adaptée. Cela augmente en fait les chances de réussite de perdre durablement du poids par la suite. Pour éviter toute carence, ne commencez donc pas de régime avant le retour de couches. Une femme qui allaite ne doit pas non plus se mettre au régime. Et pour cause : son alimentation doit couvrir ses besoins nutritionnels, tout comme ceux de son bébé. "Pour autant, il est important qu'elle ne prenne pas de poids. D'autant plus que les jeunes mamans allaitantes perdent souvent du poids naturellement", avait expliqué la diététicienne Béatrice Benavent-Marco, dans une précédente interview au Journal des Femmes.

Que manger ?

Il est essentiel d'avoir une alimentation équilibrée et de préparer, dans la mesure du possible, des plats faits maison. Mieux vaut s'abstenir de manger des aliments sucrés ou trop gras, et mettre plutôt l'accent sur les viandes maigres, les poissons, les féculents, les laitages écrémés et bien sûr les fruits et légumes. Manger des fruits secs permet également d'apporter des oméga-3, qui sont notamment un bon rempart contre le baby blues. Dans la journée, pour combler les petites faims, vous pouvez par exemple manger une poignée d'amandes, sources de vitamine E, de magnésium, de potassium mais aussi de fibres. Pensez aussi à boire beaucoup, entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour. Si vous en ressentez le besoin, n'hésitez pas à consulter un nutritionniste qui vous aidera à modifier vos habitudes alimentaires. Rappelons que les femmes allaitantes ne doivent pas consommer d'alcool. Néanmoins, elles peuvent parfaitement manger de la charcuterie et du lait cru, contrairement aux idées reçues. Il n'y a en effet aucun risque de transmission de listériose ou de toxoplasmose au bébé.

Quand débuter le sport ?

Accouchement par voie basse avec ou sans épisiotomie, césarienne… En fonction de votre situation, vous pouvez reprendre le sport plus ou moins rapidement. D'une façon générale, mieux vaut demander l'avis de son gynécologue ou de son kinésithérapeute qui est à même d'estimer s'il est préférable de rééduquer le périnée avant de reprendre toute activité sportive. Cela pourrait en effet avoir des conséquences à moyen et à long terme comme des fuites urinaires ou une descente d'organes. Mieux vaut donc être raisonnable !

Quels sports pratiquer ?

S'il faut être vigilante quant à son périnée, il est aussi indispensable de reprendre progressivement et en douceur le sport dès qu'on le peut. Le plus simple pour une jeune maman est de marcher. Avec bébé dans la poussette ou dans son porte-bébé, vous pouvez marcher à votre rythme et aussi longtemps que vous le voulez. Vous n'avez aucune pression et n'avez pas besoin d'échauffement ou d'étirement. Pratique ! Le yoga, avec ou sans bébé, et la natation, sauf en cas de césarienne, conviennent aussi parfaitement. Après quelques mois, vous pouvez par ailleurs vous (re)mettre au jogging. Ce sport vous aidera à retrouver une silhouette plus fine et un bon sommeil. Avec l'apparition des poussettes runner, les jeunes mamans peuvent même courir en promenant bébé. Attention toutefois à bien attacher bébé et à choisir un terrain stable. Sachez qu'il existe également des cours de gym spécial "jeune maman" qui permettent de tonifier son corps. Un bon moyen d'évacuer toute son énergie !

Contrairement aux idées reçues, les femmes allaitantes peuvent elles aussi reprendre le sport. Là aussi, il faut privilégier les sports doux et éviter les sports de ballon ou de combat. Par ailleurs, préférez une séance de sport après la tétée pour ne pas être gênée par une petite tension dans la poitrine, et pensez à avoir un soutien-gorge adapté ! En cas de doutes, n'hésitez pas à demander conseil à votre gynécologue ou à votre sage-femme.

Mommy makeover: l'acte chirurgical pour retrouver la ligne après bébé
Mommy makeover: l'acte chirurgical pour retrouver la ligne après bébé

Sommaire Quand débuter un régime ? Que manger ? Quand débuter le sport ? Quels sports pratiquer ? De plus en plus de chirurgiens esthétiques proposent un forfait "Mommy makeover" , une intervention qui permettrait aux jeunes...