Méthodes naturelles pour déclencher l'accouchement : le vrai / faux

Vous avez dépassé le terme et cherchez à déclencher naturellement la naissance de bébé ? Voici 8 méthodes passées au crible par une sage-femme.

Méthodes naturelles pour déclencher l'accouchement : le vrai / faux
© Kostia - Fotolia.com

A partir de la 40e semaine d'aménorrhée (ou de la 38e semaine de grossesse), vous êtes susceptible d'accoucher. Si vous en avez assez ou que avez dépassé le terme, il est probable que vous recherchiez un moyen de déclencher votre accouchement sans intervention médicale. Sur les forums, de nombreuses recettes de grands-mères circulent mais sont-elles pour autant efficaces ? Chantal Birman, sage-femme libérale, fait le point.

Marcher

Faux. "Cela ne change pas grand-chose. Preuve en est, pendant les guerres, de nombreuses femmes à terme ont dû marcher des kilomètres et des kilomètres sans que cela ne déclenche l’accouchement" explique Chantal Birman, sage-femme.

Faire l’amour

Vrai. "Un rapport sexuel peut en effet aider à déclencher l’accouchement. Mais la condition, c’est de ne pas se doucher et de faire en sorte de garder en soi le liquide séminal (qui contient des prostaglandines) pendant au moins deux heures. Par ailleurs, le fait d’avoir un rapport peut avoir un effet mécanique sur le col qui va déclencher les contractions" affirme la sage-femme.

Faire le ménage

Faux. "Cela n’aidera pas mais cela peut être un signe qui indique que la future maman va bientôt accoucher. Si elle le fait spontanément, il y a une forte probabilité qu'elle accouche... En effet, un peu comme la chatte fait son nid, la femme prépare sa maison à l’arrivée du bébé", révèle notre spécialiste

Prendre un bain chaud

Faux. "Par contre, cela constitue un bon test en cours de pré-travail pour savoir si on doit aller à la maternité ou pas. Si les contractions s’arrêtent en prenant un bain, c’était une fausse alerte. Si elles accélèrent les contractions, c’est le moment de partir !", indique Chantal Birman.

Les médecines douces

A vérifier. "Les homéopathes et les acuponcteurs vous diront que cela fonctionne mais aucune étude scientifique sérieuse n’a validé ces essais", témoigne la sage-femme.

Danser

Faux. Aucun effet prouvé à part vous détendre !

Manger épicé

Faux. Et heureusement !

Tisanes

Faux. En revanche, les Québécoises qui ont déjà eu un premier enfant ont coutume d’utiliser de l’huile de ricin. Elles en prennent une cuillère à soupe. Si elles vont aux toilettes, c’est que ça ne marchera pas et dans ce cas, elles arrêtent complètement. Si elles ressentent des contractions, elles reprennent une deuxième cuillère et généralement, cela déclenche l’accouchement… Mais attention, cette huile est un puissant laxatif à ne pas utiliser à la légère ! Demandez toujours conseil à votre sage-femme.

EN BONUS :

"Ce qui marche, c’est lorsque la sage-femme pratique un toucher vaginal pour effectuer un décollement des membranes. Un peu douloureuse, cette méthode est néanmoins très efficace !", souligne Chantal Birman.

A savoir :

A partir de la 42e semaine d'aménorrhée, votre terme est dépassé et cela peut devenir dangereux pour votre bébé. Une surveillance rapprochée sera mise en place et votre accouchement sera probablement déclenché médicalement.

Merci à Chantal Birman, sage-femme libérale et auteur du livre "Au monde" aux éditions La Martinière et du DVD "Préparation à l’accouchement".

Et sur le forum Maman :

Découvrez les astuces de nos internautes données à Anna pour déclencher son accouchement

A lire aussi :