Grossesse : test et symptômes Le test de grossesse sanguin en laboratoire d'analyses

votre médecin vous prescrit une ordonnance pour faire un test de grossesse au
Votre médecin vous prescrit une ordonnance pour faire un test de grossesse au laboratoire. © iStockphoto_Thinckstock

Un seul moyen de confirmer à 100 % votre état de grossesse : le test sanguin, réalisé en laboratoire.

Comme vos règles ne sont pas très régulières et que vous ne savez pas trop si vous avez ou pas dépassé la date présumée de vos règles, vous ne pouvez pas vous empêcher d'avoir des doutes. Et si le test était négatif parce que vous l'aviez fait un peu trop tôt ? En plus, vous avez déjà noté des signes évocateurs de grossesse... Par exemple l'augmentation du volume de votre poitrine, des nausées, une fatigue inhabituelle ou une envie d'uriner fréquente, Dans ce cas, vous pouvez très bien faire un second test urinaire quelques jours plus tard, il existe d'ailleurs des tests de grossesse vendus par deux. De toutes les façons, test positif ou test négatif, vous n'échapperez pas au test sanguin en laboratoire afin de confirmer votre résultat. Cette fois-ci il n'y aura aucun, mais alors vraiment aucun doute possible : il est fiable à 100 %. Il repose sur le même principe, à savoir qu'il mesure le taux d'hormone HCG, secrétée dès le début de la grossesse et atteignant son maximum entre la 7ème et la 12ème semaine (elle baisse ensuite progressivement jusqu'à la fin de la grossesse). C'est votre médecin ou votre gynécologue qui prescrit cette analyse, elle sera totalement remboursée par la sécurité sociale.

A savoir : il existe deux types de tests sanguins : Le test qualitatif indique simplement un résultat positif ou négatif. Le test quantitatif évalue quant à lui la quantité d'hormone HCG. Doser précisément le taux des hormones permet en outre de dater la grossesse. A noter, une fausse couche ou une grossesse extra-utérine peuvent être détectées par la mesure de ces taux de HCG, qui augmentent alors moins rapidement.

Sommaire