Accoucher par césarienne : quels enjeux ? Césarienne : pour qui, pour quoi ?

La césarienne ne concerne pas toutes les femmes enceintes. Bassin étroit, bébé trop gros ou maman malade... Découvrez dans quels cas la césarienne est obligatoire.
La césarienne a permis à de nombreux nourrissons de voir le jour sans problème. Et c'est bien parce qu'elle est aujourd'hui effectuée de façon très sécuritaire qu'on n'hésite plus à y recourir et qu'elle est devenue si populaire.Mais cette technique chirurgicale doit être réservée à des cas qui présentent une indication médicale, dont voici les principales :

 Un bassin trop étroit pour que l'enfant passe.

 Lorsque le bébé se présente par l'épaule ou par le front, par exemple, plutôt que la tête la première. Le risque qu'il reste "coincé" au moment de l'accouchement par voie basse est grand et les médecins vont donc le plus souvent privilégier la césarienne.

 Si le cordon ombilical sort au moment de la rupture de la poche des eaux et se "coince", ce qui stoppe l'alimentation du fœtus. Il faut alors pratiquer une césarienne en urgence.

 Pendant la grossesse ou lors du travail, il peut arriver que le cœur du bébé donne des signes de faiblesse, voire s'arrête : on procède à une césarienne en urgence pour sortir le bébé le plus rapidement possible.

 Si l'on suspecte que le bébé sera gros et aura du mal à descendre par la voie basse (pour les premiers accouchements notamment), on peut décider d'une césarienne pour éviter toute complication. D'une manière générale, si le bassin de la future maman semble trop étroit pour le passage du fœtus, les médecins ne prennent pas de risque.

 Un mauvais état de santé de la mère qui nécessite d'interrompre la grossesse avant le terme : diabète, herpès génital, hypertension artérielle, insuffisance rénale ou maladie au cours de la grossesse (toxémie, toxoplasmose, listériose).

 La césarienne est également très pratiquée dans le cas de grossesses multiples, qui sont de plus en plus fréquentes avec l'augmentation de la procréation médicalement assistée.

la césarienne a permis de sauver des milliers de bébés et de mamans.
La césarienne a permis de sauver des milliers de bébés et de mamans. © hartphotography - Fotolia.com

Ce sont là les indications les plus fréquentes des césariennes mais il en existe beaucoup d'autres : d'une manière générale, dès que la santé de la mère ou de l'enfant sont en jeu si l'accouchement se fait par voie basse, la césarienne présente un intérêt. Enfin sachez que certaines de ces causes se décèlent lors de la consultation du 8ème mois. La césarienne est alors programmée à l'avance et peut se réaliser sous l'anesthésie de votre choix. 

Sommaire