Et si bébé avait besoin d’une coupe de cheveux ?

Parmi les premières fois de bébé, il y a la coupe de cheveux. À quel âge ? Faut-il faire appel à une professionnelle ? Plutôt en salon ou à domicile ?

Et si bébé avait besoin d’une coupe de cheveux ?

La première coupe de cheveux de bébé est un moment essentiel, à la fois pour l’enfant et pour sa maman. À quel âge faut-il commencer à y penser ? Maman doit-elle sortir les ciseaux et tailler elle-même dans la tignasse, ou mieux vaut-il faire appel à une professionnelle qui saura mettre votre nourrisson à l’aise ? Et pourquoi ne pas le faire à domicile, en territoire connu ?

Bébé ne veut pas qu’on lui coupe les cheveux en quatre

Pour bébé, il y a de nombreuses "premières fois". Premier rire, premiers pas, premiers mots, première inscription à la maternelle, première rencontre avec d’autres enfants… Et première coupe de cheveux !

Il faut garder à l’esprit que la première coupe de cheveux est avant tout une opération de rééquilibrage. Elle arrive à un moment où les cheveux poussent dans tous les sens, cachent les yeux et/ou les oreilles, rebiquent un peu partout.

Pour le côté pratique, que vous optiez pour une coupe à la maison ou en salon de coiffure, pensez à :

  • Privilégier un moment de calme, par exemple après le biberon ou après la sieste
  • Couper les cheveux quand ils sont secs : mouillés, ils s’allongent jusqu’à 30 % de leur taille habituelle
  • Veiller à ce que bébé soit occupé : un dessin animé pendant la coupe peut grandement aider !

Après la première coupe, il suffira de raccourcir les pointes (1 à 2 cm) à intervalles réguliers. Bref, on coupe juste ce qui dérange. L’esthétique, c’est un problème qui viendra ensuite !

La première coupe : à quel âge ?

Il faut savoir que les cheveux des petits poussent doucement mais sûrement, jusqu’à se répartir sur la totalité du crâne. Le processus peut durer environ six mois, période durant laquelle les "cheveux primitifs", ceux qu’ils avaient à la naissance, tombent et sont remplacés par leurs "frères" plus solidement ancrés.

Si la première coupe peut attendre jusqu’à un an, voire deux, selon les bébés, il n’y a pas d’âge idéal. L’instant choisi est surtout fonction du bon sens, et rien ne sert de se précipiter chez le coiffeur dès qu’un cheveu vous semble avoir poussé plus vite que les autres. Si votre bout de chou n’exprime pas de gêne, s’il n’a pas de rideau devant les yeux, rien ne presse ! Il y a toutefois plusieurs signes qui vous permettront de repérer le moment crucial :

  • Des cheveux qui lui cachent les yeux
  • Des cheveux qui lui recouvrent les oreilles
  • Une coiffure naturelle inesthétique, notamment ce qu’on appelle la "coupe mulet" : longs cheveux derrière la nuque et crâne dégarni du fait des frottements sur le matelas et les coussins

En tout état de cause, la première coupe n’aura aucun impact sur la pousse des cheveux : ils ne seront ni plus fragiles, ni plus forts, et ne pousseront pas plus vite parce que vous les aurez coupés plus tôt. Enfin, rassurez-vous : pas besoin d’avoir une coupe de cheveux parfaite pour prendre de magnifiques photos de bébé !

Le coiffeur à domicile : pour le bien-être de bébé… et de maman !

Ça y est, c’est le moment : vous êtes décidée à couper les cheveux de bébé. Ils sont vraiment trop longs. Votre enfant se gratte au niveau de la nuque et autour des oreilles. Cependant, il reste à savoir comment faire. Devez-vous sortir les ciseaux vous-même ou contacter une professionnelle ?

Vous pouvez tout à fait vous en occuper personnellement, mais vous allez vite comprendre que le nourrisson, lui, n’est pas convaincu d’avoir besoin d’une coupe de cheveux. Il va remuer, s’agiter, tout faire pour ne pas rester en place. Il peut même développer une peur panique des ciseaux. Et même si vous parvenez à vous plonger dans la tignasse, rien n’est gagné : l’implantation des cheveux n’est pas claire et vous ne savez pas dans quel sens les prendre…

Le mieux est encore d’opter pour une coupe de cheveux à domicile. Des plates-formes proposent de trouver des prestataires en quelques clics. Il vous suffit de préciser l’âge de bébé pour vous assurer que la professionnelle choisie sera à l’aise avec les très jeunes enfants. Le gros avantage de cette méthode, c’est que votre nourrisson restera dans son environnement familier. Et le fait que vous puissiez rester à ses côtés, lui tenir la main, le regarder dans les yeux pendant la coupe, va contribuer à le rassurer.

L’autre bienfait du coiffeur à domicile, c’est que maman peut en profiter aussi ! En effet, une coupe de cheveux n’est pas qu’une question esthétique, c’est également une parenthèse détente qui n’appartient qu’à vous. Et de détente, vous en avez sûrement besoin avec votre bout de chou !

C’est aussi l’occasion de partager un moment précieux avec bébé. En vous faisant couper les cheveux avant ou après, voire en même temps aux soins d’une seconde coiffeuse à domicile, vous créez un lien fort avec votre nourrisson tout en favorisant sa confiance : après tout, si vous le faites aussi, c’est que ce ne peut pas être bien méchant !

Et si bébé avait besoin d’une coupe de cheveux ?
Et si bébé avait besoin d’une coupe de cheveux ?

La première coupe de cheveux de bébé est un moment essentiel, à la fois pour l’enfant et pour sa maman. À quel âge faut-il commencer à y penser ? Maman doit-elle sortir les ciseaux et tailler elle-même dans la tignasse, ou mieux vaut-il faire appel...