Discussions sur l'éducation ce dimanche 24 mars

De passionnantes rencontres avec des auteurs qui écrivent sur l'éducation et l'instruction sont au programme du salon Vivre Autrement, au Parc Floral, et du Salon du Livre, à la Porte de Versailles.

J.P. Lepri et A. Stern ou le mélange des genres


L'un est un ancien enseignant et inspecteur, qui a fait toute sa carrière à l’Éducation nationale. L'autre, homme orchestre aux mille talents, n'a jamais mis les pieds à l'école. Ils ont en commun d'avoir écrit un livre, fruit de leur réflexion.

J.P. Lepri a fondé, il y a quelques années, le Cercle de réflexion pour une éducation authentique. Il y développe sa pensée, qu'il partage lors des rencontres auxquelles il participe. Son dernier livre La fin de l’éducation ? Commencements... est publié aux Editions de l'Instant Présent, co-dirigé par plusieurs mamans, dont des non sco. Il y expose les réelles finalités de l'éducation, sa disparition programmée et souligne le caractère naturel du désir d'apprendre.

«Comment «apprendre» a t-il pu se confondre avec enseigner ? (…) C'est donc en fait, la raréfaction intentionnelle, par l'éducation, des possibilités d'apprendre, qui va justifier le «besoin» d'apprendre... que l'éducation offre alors de combler.» (p. 136)

Ces lignes auraient pu être écrites pour A. Stern, qui a d'ailleurs préfacé le livre de J.P. Lepri et a publié Et je ne suis jamais allé à l'école, aux éditions Actes Sud.

La musique, la photo, le théâtre, l'écriture, la lutherie, le journalisme, les conférences, les talents d'André Stern s'expriment dans de multiples domaines. A cela s'ajoutent une force intérieure intense, un charisme indéniable et un enthousiasme communicatif. Il n'est jamais allé à l'école, le revendique lors des multiples conférences qu'il donne à travers le monde et inspire de nombreux parents et pédagogues.

Ils seront tous deux au Salon du Livre de Paris, le dimanche 24 mars, à 15 h, salle Nota Bene, pour une discussion, invités par les Editions l'Instant Présent, stand G 75, où ils dédicaceront ensuite leur ouvrage.

Charlotte Dien ou la conviction d'une maman

Comme presque tout le monde, Charlotte Dien a d'abord scolarisé son fils, Lucien. Deux années de maternelle se sont succédées, suivies par une année de CP. Mais entre perte de confiance de l'enfant en lui-même, amoncellement de difficultés, interrogations des parents et rencontre avec le groupe non sco parisien, la décision a été prise. Depuis, Lucien ne va plus à l'école et apprend à son rythme. C'est maintenant un ado épanoui. La famille se félicite chaque jour de son choix de vie et c'est pour faire partager son expérience, que Charlotte Dien a rédigé ce livre, Instruire en famille, publié par les Editions Rue de l'Echiquier. A l'heure, qui revient régulièrement néanmoins au fil des nominations ministérielles, du débat sur l'école, il constitue une piste de réflexion intéressante, riche d'exemples concrets.

L'auteure sera présente au salon Vivre autrement, à Paris, dimanche 24 mars, de 17 à 18 h30, lors d'une série de discussions sur l'éducation, ainsi qu'aux débats organisés par les Editions Rue de l'Echiquier et Universcience, sur le thème de l'Instruction en famille, les 12 et 13 avril, de 16 à 18 h, à la Cité des Sciences.

Aucun de ces livres ne constitue un mode d'emploi à suivre aveuglément. Ils sont le témoignage de personnes ayant profondément réfléchi au sens de la vie, mettant cette réflexion en pratique et désireuses de la partager et d'échanger avec d'autres. C'est pourquoi, auteurs et éditeurs vous attendent nombreux à ces rencontres.


Discussions sur l'éducation ce dimanche 24 mars
Discussions sur l'éducation ce dimanche 24 mars

J.P. Lepri et A. Stern ou le mélange des genres L'un est un ancien enseignant et inspecteur , qui a fait toute sa carrière à l’Éducation nationale. L'autre, homme orchestre aux mille talents , n'a jamais mis les pieds à l'école . Ils ont en...