Permis de conduire : à quel âge, conduite accompagnée, prix

Ça y est, votre enfant a décidé de passer son permis de conduire. Déroulement de la formation, modalités d'inscription, conduite accompagnée, coût du permis, on vous dit tout !

Permis de conduire : à quel âge, conduite accompagnée, prix
© Lisa Young

Plus besoin de prendre les transports en commun, de demander à papa ou maman à la moindre sortie. Pour les adolescents, le permis de conduire est bien souvent synonyme de liberté et d'indépendance. Il représente un investissement conséquent, à la fois financièrement bien sûr mais également en terme de temps. S'il existe des organismes proposant de passer le permis en accéléré, la durée normale du processus, de l'inscription au passage de l'examen de conduite, est de 6 mois à un an.

Permis de conduire : à quel âge ?

  • Pour passer le permis de conduire, il est nécessaire d'avoir 18 ans.
  • Ceux qui ont fait la conduite accompagnée peuvent en revanche passer l'examen à l'âge de 17 ans. Une nouveauté qui date de 2019, l'âge limite était auparavant fixé à 17 ans et demi.
  • Le permis B permet de conduire une voiture ou une camionnette qui doit présenter ces trois caractéristiques :  être affectée au transport de personnes ou de marchandises, son PTAC (poids total autorisé en charge) doit être inférieur ou égal à 3,5 tonnes, elle doit disposer de 9 places assises maximum

La conduite accompagnée : comment ça se passe ?

L'apprentissage anticipée de la conduite (AAC) peut être réalisé dès l'âge de 15 ans. L'adolescent pourra ensuite passer l'examen de conduite du permis B un an plus tôt que les autres, c'est à dire dès 17 ans. Comme le précise le site de la Sécurité routière, "en 2017, 213 898 permis de conduire de la catégorie B ont été délivrés via la filière de l'AAC." L'apprentissage va alors se faire en deux temps : une première phase d'apprentissage en auto-école qui compte au minimum 20 heures de conduite en milieux variés. Outre cet enseignement pratique, l'apprenti conducteur va également suivre des cours théoriques afin d'obtenir son Code de la route. A la fin cette première étape, l'élève va recevoir une attestation de fin de formation initiale (AFFI). Grâce à ce document, et seulement s'il a obtenu son Code, il pourra alors passer à la seconde phrase, celle de la conduite accompagnée proprement dite.

Après deux heures de formation au minimum avec un accompagnateur, l'apprenti conducteur se verra remettre un guide. Cette phase de conduite accompagnée dure au minimum 1 an et l'élève devra conduire au moins 3000 km. Il n'est toutefois pas encore un conducteur tout à fait comme les autres.

  • Il a notamment interdiction de rouler à l'étranger,
  • doit apposer à l'arrière gauche du véhicule un signe distinctif indiquant qu'il est en conduite accompagnée,
  • ne doit pas dépasser la vitesse de 110 km sur l'autoroute.

L'élève est évalué à deux reprises par l'auto-école au cours de la formation et à l'issue des 3000 km. Le formateur décide alors si le candidat est prêt à passer l'épreuve pratique du permis de conduire. Un examen qu'il peut passer dès l'âge de 17 ans, même s'il sera dans l'obligation d'attendre ses 18 ans pour rouler seul. La durée du permis probatoire est ramenée à deux ans au lieu de trois en cas d'apprentissage anticipé de la conduite.

Permis de conduire : comment se déroule la formation ?

Pour se préparer au permis de conduire, il est possible de suivre des cours dans une auto-école, ou de se former seul. Pour les adolescents, une formation auprès d'un établissement agréé et avec un formateur diplômé est toutefois vivement recommandée. 

La formation se déroule en deux temps :

  • Une formation théorique : il s'agit pour l'élève d'apprendre les règles du code de la route et des bons comportement à avoir en terme de sécurité routière. L'élève dispose d'un livret d'apprentissage qui lui permet de réviser seul, mais il va également assister à des leçons théoriques et passer des tests réguliers pour évaluer son niveau. 
  • Une formation pratique : Si certaines auto-écoles préfèrent que l'élève obtienne d'abord le code avant de passer à la formation pratique, il est généralement possible de faire les deux en même temps. La partie pratique doit comporter au minimum 20 heures de formation (dont 15 heures sur les voies ouvertes à la circulation, ou au moins 10 heures en cas d'utilisation d'un simulateur de conduite). Pendant ces 20h, l'élève apprendra à appliquer le code de la route et à adopter de bons comportements afin de ne mettre en danger ni sa propre sécurité ni celle des autres.

Permis de conduire : comment se passe l'examen ?

Avant de passer l'épreuve pratique du permis de conduire, l'apprenti conduire doit d'abord obtenir son code. Pour cela, il devra répondre à 40 questions pendant 30 minutes et faire 5 fautes ou moins. Comme le précise le site de la Sécurité routière, l'épreuve pratique de la conduite "permet de contrôler si les connaissances, les aptitudes et le comportement du candidat lui permettent de circuler en toute sécurité."

  • L'épreuve en tant que telle dure 32 minutes, dont une phase de conduite effective d'une durée minimale de 25 minutes
  • Le candidat devra réaliser 2 manœuvres différentes : un freinage pour s'arrêter avec précision et une manœuvre en marche arrière
  • vérifier un élément technique à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule,
  • répondre à une question en lien avec la sécurité routière et une question sur les notions élémentaires de premiers secours.
  • L'examinateur va s'assurer que le candidat connaît et maîtrise son véhicule, qu'il sait appréhender la route et la partager avec les autres usagers, mais aussi qu'il est autonome et conscient du risque. 

Pour obtenir son permis de conduire, l'élève doit obtenir au moins 20 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire, par exemple couper une ligne continue ou refuser une priorité,.

Le prix du permis de conduire

Selon une enquête réalisée par l'UFC que choisir en septembre 2016, le prix du permis de conduire est en moyenne de 1155 euros. Un prix qui varie d'une auto-école à l'autre. Si le forfait de base de 20 heures est généralement inférieur à 1000 euros, il faut compter les heures supplémentaires de conduite, les représentations éventuelles à l'examen etc.

Permis de conduire : comment le financer ?

Il existe aussi différentes manières de financer le permis de conduire, notamment grâce à des aides de l'État. Le dispositif  "permis à un euro par jour" permet à l'apprenti d'obtenir un prêt pour payer son permis, dont les intérêts sont payés par l'État. Pour en bénéficier, le jeune doit être âgé de 15 à 25 ans et inscrit dans une auto-école partenaire. Le montant global du prêt peut être de 800, 1 000 ou 1 200 euros, pour une première inscription à une formation à la catégorie A et B du permis de conduire. Les régions et les départements mettent également en place des aides au financement du permis de conduire.