Quel sport choisir pour mon enfant, quels bienfaits ?

Qi Gong, baby gym, escrime, équitation, football ou yoga pour enfants... Voici 10 activités pour savoir quel sport correspond le mieux à votre enfant et ce qu'elles lui apportent.

Quel sport choisir pour mon enfant, quels bienfaits ?
© serezniy-123rf

Vous souhaitez inscrire votre enfant à une activité extra-scolaire ? Selon son caractère, ses envies et ses besoins, découvrez quelle activité lui conviendrait le mieux.

Un sport en fonction de son caractère

S'il est par exemple hyperactif ou très énergique, pourquoi ne pas l'inscrire à un sport de combat ou à un cours d'athlétisme ? Les sports d'équipe tels que le football, le handball ou le Basketball sont également parfaits pour l'aider à développer la tactique d'un jeu, l'habileté et l'endurance. Votre petit champion est plutôt compétitif et apprécie les performances ? Inscrivez-le alors à un cours de gymnastique, d'escrime ou de tennis... Enfin, s'il est plutôt solitaire, d'autres activités sportives lui permettront de s'épanouir selon ses préférences : l'équitation pour partager son amour pour les animaux et le responsabiliser, la danse pour lui apprendre le sens du rythme et l'aider à se concentrer, ou encore la natation, si vous êtes à la recherche d'un sport plus doux et utile.

Les bienfaits du sport chez les enfants et les ados

Rappelons que les activités physiques sont bénéfiques pour les enfants, quel que soit leur âge. Elles ont l'avantage d'initier petits et grands à prendre de bonnes habitudes sportives, leur permettent de se défouler mais surtout de prendre confiance en eux. Sans oublier leur fierté (et celle des parents) lorsqu'ils deviennent les grands vainqueurs de leur équipe après avoir gagné un match, qu'ils décrochent une médaille ou qu'ils font partie d'un spectacle de danse... Enfin, si le sport est l'école de la vie, sa pratique doit relever de l'envie et engendrer de la satisfaction. Si votre enfant rechigne à faire de la natation, ne l'obligez pas. Il risquerait de mal le vivre et à terme de vous en vouloir. Avant de déterminer quel sport correspond le mieux à votre enfant, plusieurs essais vous seront peut-être nécessaires. En effet, de nombreux enfants n'ont pas toujours une grande idée de la discipline à laquelle ils souhaitent s'inscrire. Si votre enfant hésite, parlez avec lui et essayez de voir ce qui se dégage de ses envies et de ses attentes. 

1 - Le yoga pour renforcer sa souplesse

De plus en plus en vogue chez les petits, le yoga allie la respiration et les étirements. Cette pratique ancestrale née en Inde peut être pratiquée par un enfant dès l'âge de 2 ans et demi, à raison d'une séance hebdomadaire de 45 minutes. Les postures pratiquées à cet âge sont généralement la posture du chat, de la tortue ou de la grenouille. A l'adolescence, le yoga permet aux jeunes en pleine croissance de trouver les bonnes postures. Le yoga permet aux enfants de canaliser leurs émotions, de renforcer leur souplesse, d'évacuer les sources de tension, de développer leur motricité et d'améliorer leur concentration. En savoir plus sur le yoga pour enfants

2 - Le Qi Gong pour se recentrer

Pilier de la médecine traditionnelle chinoise, le Qi Gong est basé sur des mouvements lents, une respiration adaptée et des exercices de visualisation, Les postures adaptées aux enfants imitent souvent celles des animaux comme l'ours, le tigre, le cerf ou encore le singe. Le Qi Gong peut être pratiqué dès l'âge de 4 ans à raison d'une séance hebdomadaire. Cette forme de gymnastique douce permet aux petits d'apprivoiser leur corps, de maîtriser leur souffle, de développer la confiance en eux et de se connecter au monde qui les entoure tout en s'amusant !

3 - La baby gym pour développer la motricité des bébés

La gymnastique pour les bébés est très réputée ! Conseillée dès l'âge de 5 mois et jusqu'à 4 ans environ, cette discipline consiste à évoluer dans un parcours sécurisé et adapté aux capacités de l'enfant, avant de manipuler des objets comme des ballons, des cerceaux ou des rubans. Pratiquée avec ses parents, cette activité permet à l'enfant d'être accompagné dans son développement moteur et sensoriel et de découvrir ses premières interactions sociales. 

4 - Le judo, pour canaliser son énergie

Votre fille ou votre garçon court partout et vous avez du mal à canaliser son énergie débordante ? La solution : le judo. Véritable art de la maîtrise de soi, le judo apprend avant tout à mener une hygiène de vie saine. L'amitié, le courage, la modestie, l'harmonie du corps et de l'esprit, le respect de l'adversaire sont quelques-unes des valeurs morales enseignées. A travers ce sport, l'enfant développe l'ensemble de ses muscles, tout en améliorant sa souplesse. Pour les ados, il permet aussi de se familiariser avec la self-défense. Site : www.ffjudo.com

5 - La danse, pour l'aider à se concentrer et avoir le rythme

Votre enfant aime bouger son corps dès qu'une musique résonne ? L'inscription à un cours de danse s'impose. Et ce n'est pas réservé qu'aux filles. Si comme Billy Elliot, votre fils manifeste son envie de danser, inscrivez-le dans un cours adapté à son âge et non par rapport à son niveau. Il se sentira ainsi plus à l'aise. La danse est une bonne école de concentration, de rigueur et de volonté. Car avant de savoir faire le grand écart, de longues heures à s'essayer à cet exercice sont nécessaires. Côté santé, la danse apprend le sens du rythme. Elle permet aussi de développer harmonieusement ses muscles. Filles et garçons deviennent ainsi plus souples, qu'ils pratiquent la danse classique ou le modern jazz. Site : www.ffdanse.fr

6 - Le football, un sport d'équipe

Si votre enfant a de l'énergie à revendre, le football lui convient parfaitement. A condition tout de même qu'il apprécie l'esprit d'équipe. Que les parents se rassurent, les enfants ne courent pas sur un terrain aussi grand que ceux des matchs de l'équipe de France. Poids du ballon, taille du terrain, possibilités de remplacement des joueurs... Tout s'adapte en fonction de la catégorie. En pratiquant ce sport, votre enfant développe l'esprit d'équipe, la tactique de jeu, l'habileté et l'endurance. Il apprend également à respecter les règles du jeu et les décisions de l'arbitre. Site : www.fff.fr

7 - La gymnastique, pour affiner son esprit de compétition et gagner en souplesse

Filles et garçons peuvent pratiquer la gymnastique. Ce sport calme, à la fois individuel et collectif, s'adresse aux enfants qui ont l'esprit de compétition. La gymnastique développe l'équilibre, la musculature et la souplesse. Si votre enfant souhaite découvrir ce sport après avoir fait de la danse classique, il y a des chances pour qu'il le trouve un peu trop académique et pas assez gracieux. Sachez que la gymnastique rythmique peut tout à fait lui convenir. Il s'agit d'un mélange de danse et de gym pratiqué avec différents accessoires. Site : www.ffgym.com

8 - La natation, un sport doux

Si votre enfant est adepte du bain et adore s'amuser dans le petit bassin, inscrivez-le à un cours de natation. Il apprendra à nager avant l'heure et sera ainsi bien plus à l'aise dans l'eau lorsqu'il s'agira de prendre des cours à l'école. Ce sport apprend à gérer la respiration, développe l'endurance et le souffle. Autre avantage de taille : la natation est un sport doux. Pas de risque de foulure ou d'entorse. Pour les filles, il existe aussi la possibilité de pratiquer la natation synchronisée, tandis que les garçons peuvent s'essayer au hockey subaquatique ou au water-polo pour varier les plaisirs. Site : www.ffnatation.fr

9 - L'athlétisme pour gagner en endurance

Saut en longueur, course de haies, relais, lancer de poids... La liste des disciplines que regroupe l'athlétisme est longue. Avec ce sport, votre enfant ne risque pas de s'ennuyer. L'athlétisme permet avant tout de s'oxygéner. Il accroît le souffle et l'endurance, tout en développant les muscles. Volonté et humilité sont également au programme. Car si votre enfant est bon dans une discipline, il lui sera difficile d'être performant dans toutes les autres. Les compétitions sont alors un excellent moteur pour progresser. Site : www.athle.com

10 - L'équitation, pour les amoureux des animaux

Votre enfant est calme et réservé ? L'équitation s'adresse à lui. L'animal peut l'aider à s'ouvrir aux autres enfants, tout en étant un compagnon de jeu complice et câlin. Un cheval est haut et monter dessus requiert bien du courage. Avant de faire des sauts d'obstacles, encore faut-il savoir se faire respecter et dire non au cheval, plus enclin à manger les herbes qu'à avancer comme les autres. L'équitation apprend donc à l'enfant à s'affirmer et à prendre confiance en lui. Il doit aussi nourrir, brosser, bref s'occuper de l'animal. Cela le responsabilise et lui inculque la notion de respect. Les plus petits peuvent quant à eux s'initier à ce sport avec un poney. Site : www.ffe.com

11- Le tennis, pour l'aider à avoir confiance en lui

Pour les enfants qui ont l'esprit de compétition, le tennis est le sport le plus approprié. Celui-ci apprend aussi l'humilité : ce n'est pas parce que l'on est bon dans un club, que l'on gagne toutes les compétitions. Et pour être classé, le chemin est encore un peu long avant Wimbledon. Le tennis développe la confiance en soi, la capacité d'anticipation et une bonne maîtrise tant physique que morale. Ce sport accroît la concentration et le souffle. Attention toutefois, le tennis met les muscles et les articulations à rude épreuve. Par ailleurs, si votre enfant souhaite s'amuser avec plus de facilité, le badminton peut être une très bonne alternative. Site : www.fft.fr

12 - L'escalade pour les petits aventuriers

Détrompez-vous, l'escalade ne nécessite pas d'être musclé. Il s'agit surtout de savoir se positionner sur la paroi et de maîtriser son allure. N'importe quel enfant, un peu aventurier dans l'âme, peut donc grimper sans problème. L'escalade qui se pratique en intérieur ou en extérieur, apporte surtout confiance en soi. Qui aurait cru que votre bambin arriverait à monter si haut ? Sûrement pas lui. Ce sport est donc recommandé aux enfants timides, qui peuvent ainsi voir les progrès effectués pas après pas. L'escalade développe l'équilibre et l'esprit d'analyse. Elle permet aussi d'améliorer la souplesse et la précision. En ce qui concerne les chutes, rassurez-vous, les enfants sont bien équipés et encadrés. Ils sont toujours aidés par des moniteurs qui les guident et les encouragent. Site : www.ffme.fr

13 - L'escrime, un sport pour développer sa précision

Si votre enfant regarde les films de cape et d'épée avec envie, pourquoi ne pas l'inscrire dans un club d'escrime ? Il aura ainsi le loisir de découvrir ce sport tout en s'imaginant dans un long métrage, comme d'Artagnan. L'escrime développe la précision, l'esprit d'analyse et la concentration. Ce sport permet aussi de canaliser son énergie. Il ne s'agit pas de frapper tout le temps mais de viser juste au bon moment. L'enfant apprend également le respect et peut, s'il le souhaite, se mesurer à d'autres enfants par le biais de compétitions. Site : www.escrime-ffe.fr