Masques DIM enseignants : l'Education nationale suspend la distribution

Dans l'attente de résultats d'expertise, le ministère de l'Education nationale a suspendu la distribution des masques DIM destinés aux enseignants et accusés par Reporterre d'être traités avec de la zéolithe d'argent, un produit toxique.

Masques DIM enseignants : l'Education nationale suspend la distribution
© 123RF-Leung Cho Pan

Masques DIM : l'éducation nationale suspend la distribution

[Mis à jour du 21 octobre à 13h59].  Le 13 octobre dernier, le site Reporterre accusait la marque DIM, qui fournit les masques aux enseignants, de les traiter avec un produit toxique, la zéolithe d'argent. Face à cette polémique, Jean-Michel Blanquer avait demandé à ce que cette information soit vérifiée. Dans l'attente des résultats d'expertise, le ministère de l'Education a décidé de suspendre la distribution de masques DIM. "Dans l'attente des résultats de l'expertise attendus milieu ou fin de semaine prochaine, le ministère de l'Éducation nationale a annoncé mardi suspendre la distribution aux enseignants de ces masques controversés", a précisé à l'AFP le syndicat du secondaire Snes-FSU. A la place, "d'autres masques en tissu" seront distribués aux enseignants "à partir de la rentrée du 2 novembre, après les vacances de la Toussaint, si ces analyses sont mauvaises".

Masques transparents pour les enseignants : pour qui, quand ?

D'ici cet automne, tous les enseignants de maternelle et ceux qui accueillent des enfants sourds ou malentendants dans leur classe devront porter un masque transparent, avait annoncé au JDD Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées. Une bonne nouvelle pour les élèves sourds qui pourront enfin lire sur les lèvres des professeurs et suivre les cours comme les autres. "Plus de 100.000 masques seront fabriqués d'ici à la fin du mois. Des masques transparents, réutilisables, lavables 25 fois à 60 °C, qui vont être disponibles en grand nombre dans le courant de l'automne" a-t-elle déclaré. Pour l'heure, cinq modèles de masques transparents sont homologués, dont deux modèles ont été conçus dans des entreprises qui emploient des personnes handicapées, a souligné la secrétaire d'Etat. Ces masques comportent deux bandes de tissu blanc : l'une au niveau du nez, l'autre du menton avec une sorte de "fenêtre" en plastique entre les deux, au niveau de la bouche. Pour cette rentrée 2020, on compte 385.000 enfants en situation de handicap, soit 6% de plus que l'an dernier.

masque-transparent-covid
Masque à fenêtre UNS1 lavable "Beethoven". Conforme aux critères de la DGA, ce masque transparent est destiné au public en contact avec des personnes sourdes et malentendantes. © Marie Astrid Lumalé

Masque obligatoire à l'école : à quel âge, où, pour qui ?

Le masque grand public est obligatoire depuis la rentrée scolaire à partir de 11 ans, soit dès le collège. Après le confinement, il était surtout imposé lorsque la distanciation sociale n'était pas possible. Cette fois, les élèves doivent le porter de manière systématique dans les espaces clos, mais aussi en extérieur, à la récréation par exemple.

Dans les lieux publics clos

"Toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l'application des gestes barrières" a précisé le ministère de la Santé ce 20 juillet.

Masque obligatoire à l'école :

  • Au collège et au lycée : le port du masque devient "obligatoire" pour les tous les adultes et les élèves à partir de 11 ans. Il est obligatoire dans les espaces clos et les espaces extérieurs, même lorsqu'une distanciation d'un mètre est respectée. Mais il n'est pas nécessaire lors de la prise des repas, des pratiques sportives et des nuits en internat.
  • Pour les personnels : il est obligatoire en présence des élèves, de leurs parents et de leurs collègues dans les espaces clos et extérieurs même quand la distanciation d'au moins un mètre est garantie.
  • Pas de masque avant 3 ans : rappelons qu'avant l'âge de trois ans, les enfants ne doivent pas porter de masque, en raison d'un risque d'étouffement chez les tout-petits. Le masque est donc à proscrire pour les élèves des écoles maternelles précise le ministère.
  • Pour les élèves des écoles élémentaires : il n'est pas recommandé, mais des masques sont à disposition pour les enfants présentant des symptômes dans l'attente de leur départ de l'école. Le masque est recommandé dès 6 ans, lorsque l'élève présente des symptômes à l'école, en attendant que ses parents viennent le chercher.
  • Le masque obligatoire pour les personnels de crèche. Le port du masque est devenu "obligatoire pour tous les professionnels de crèche, y compris en présence des enfants". Cela fait suite à un nouvel avis du Haut conseil de la santé publique, qui précise que "le risque de transmission existe principalement d'adulte à adulte, d'adulte à enfant, mais rarement d'enfant à enfant ou d'enfant à adulte".
  • Des masques dès 6 ans, à l'école primaire ? Le collectif Stop-Postillons, qui regroupe des professionnels de santé, recommande le port du masque à l'école dès l'école primaire, soit à partir de 6 ans, au lieu de 11 ans au collège. "Si les parents se protègent par leurs masques au travail, mais que les enfants se transmettent le virus à l'école, la contamination se fait de foyer en foyer par cette brèche" estime le collectif dans un communiqué ce 10 septembre. Ils avancent notamment le fait que les moins de 10 ans peuvent être contaminés et contaminants, et que les enfants asymptomatiques peuvent, eux aussi, transmettre le virus. Ils rappellent en outre que l'OMS et l'Unicef sont favorable au port du masque dès 6 ans.

uel masque choisir pour protéger mon enfant contre le coronavirus ?

Si le port du masque peut être gênant pour les adultes, il est encore plus difficile à accepter pour les enfants. Il faut leur faire comprendre son utilité, leur apprendre à le manipuler sans risques, les inciter à le porter. Et leur expliquer que le masque ne remplace pas les gestes barrières comme se laver les mains...

Des masques transparents pour voir le sourire des enfants

Difficile de continuer à sourire quand on porte un masque ! Pour les enfants, il est difficile d'analyser les émotions des autres quand la moitié de leur visage est caché, et les parents sont tristes de ne plus voir le sourire de leur enfant. Sans compter sur les personnes malentendantes qui lisent sur les lèvres ! C'est pour cela que Pierre Blondon, papa ingénieur et entrepreneur,  a mis au point un masque transparent fabriqué en France. Le masque Civilty existe en taille adulte et en taille enfant, et protège aussi bien de la Covid-19 que de la pollution et des particules responsables des allergies saisonnières. Comment ça marche ? Tout simplement grâce à un filtre haute performance. Le plus ? Ce masque est très léger et efficace 12 heures d'affilée ! Il suffit de changer les filtres ensuite, ce qui réduit considérablement les déchets. Pour le nettoyer, passez une solution alcoolisée à 70° ou un antivirus à l'aide d'un chiffon. Actuellement disponible en précommande sur www.civility-mask.com, ce modèle sera livré à partir de septembre 2020.

masque-transparent-enfants-civility
Des masques transparents pour toute la famille. 30 euros pour les enfants à partir de 6 ans, de 35 à 150 euros pour les adultes. © Civility

Des masques Playmobil en plastique 

Playmobil ne fait pas que des jouets ! Pour lutter contre le coronavirus et après avoir équipé son personnel, le groupe allemand Brandstätter a annoncé le lancement de masques réutilisables en plastique souple, à destination du grand public. Ce masque, qui n'est ni comparable aux masques chirugicaux ou FFP2, permet néanmoins d'éviter aux enfants de porter les mains au visage. Pour qu'il soit efficace, il est indispensable d'y insérer un élément filtrant neuf avant chaque utilisation (il peut s'agir d'un mouchoir en papier standard par exemple). Lors de l'achat, dix feuilles absorbantes sont fournies (elles permettent de faire environ 40 protections) et le masque peut être porté durant environ dix heures. "Lorsque vous mettez le masque, assurez-vous que le nez et la bouche sont complètement couverts. Le masque est maintenu en place par une bande de caoutchouc afin qu'il ne puisse pas glisser, même avec des mouvements rapides", précise la marque. Rappelons que les règles d'hygiène, telles qu'une distance de sécurité d'au moins 1,5 mètre doivent être respectées. Enfin, pour venir en aide aux plus démunis, touchés par la crise sanitaire, Playmobil a décidé de reverser 1 euro sur la vente de chaque masque aux restaurants du cœur. 

Masque Playmobil : comment le laver ? L'avantage de ces masques en plastique, c'est qu'il se lavent facilement. Il suffit en effet de retirer le filtre et de nettoyer le masque à l'eau, avec du liquide vaisselle. Plus pratique et rapide que les masques qui se lavent en machine à 60°C. A noter que le masque ne doit être utilisé qu'après avoir été nettoyé correctement.

Des masques à l'effigie des personnages Disney

Avec la tête de Mickey, le sourire de Stitch ou la bouille de Winnie l'Ourson, les enfants ont davantage envie de porter le masque ! Disney lance une gamme de masques ludiques à l'effigie des personnages préférés des enfants. Là encore, il ne s'agit pas de masques médicaux, mais réutilisables, en tissu. Un bon moyen d'éviter aux enfants de porter les mains à la bouche et de les convaincre de se protéger le visage. Disney a assuré ne pas vouloir tirer profit de ces masques. Les revenus issus des achats de masques seront reversés à hauteur de 1 million de dollars à l'organisation à but non lucratif, Medshare, qui récupère les fournitures et équipements médicaux en excédent des hôpitaux et fabricants américains, et les redistribue aux hôpitaux nécessiteux des pays en développement. 

  • Disponibles en trois tailles (S, M et L), à partir de 7 ans environ.
  • Prix : lots de 4 masques pour 19,99 dollars (pour l'instant la livraison internationale est chère : 55,39 dollars)
  • En précommande sur le site Disney

Masque en tissu pour enfant

Depuis la fin du confinement, les couturières se sont retroussées les manches pour réaliser des masques en tissu, lavables et réutilisables. Mais comment faire un masque adapté au visage de son enfant ? Il existe des patrons pour le réaliser soi-même, en suivant le guide Afnor aux dimensions de l'enfant. Vous pouvez opter pour un ou plusieurs tissus imprimés qui lui plaisent, varier la couleur des élastiques... Bref lui faire plaisir sur mesure !

Des sur-masques à personnaliser sur Maped

Maped lance le tuto Mapiwee qui propose aux enfants de personnaliser un sur-masque à poser sur un modèle homologué. Accompagnés pas à pas sur ce tuto, les enfants doivent simplement choisir leur tissu avec ou sans motifs, confectionner leur masque sans couture avec un T-Shirt avant de le transformer comme ils le souhaitent à l'aide de crayons à papier et de marqueurs. En moins d'une heure, les enfants de plus de 5 ans obtiendront un masque rigolo et à leurs goûts. Un bon moyen de  leur faire accepter plus facilement le port du masque !

Sur-masques-a-personnaliser-Maped
Sur-masques sans couture Maped © Emmanuel Nguyen Ngoc et Corinne Nguyen Ngoc

Des masques à colorier et à personnaliser

masque-coloriage-enfant-covid
Lot de 5 masques coloriage 32 euros © Frenchystore

Si le masque blanc a une allure très chirurgicale impressionnante pour les enfants, vous pouvez lui proposer de le colorier et à personnaliser ! Cette technique fonctionne bien pour les enfants plâtrés, cela leur donne l'impression de prendre possession de ce qu'ils sont forcés de porter. Il s'agit de masques en tissu fabriqués selon le guide Afnor, ils sont lavables 10 fois à 60 degrés.