Vacances d'été 2020 : dans quels pays peut-on partir en famille ?

Chargement de votre vidéo
"Vacances d'été 2020 : dans quels pays peut-on partir en famille ?"

Le 1er juillet, les frontières rouvrent entre les pays où l'épidémie semble maîtrisée. Alors, où les familles pourront-elles partir cet été ? Suppression des vols domestiques, état d'urgence sanitaire, réouverture des frontières, vacances apprenantes... Le point sur les dernières annonces concernant les vacances d'été en famille.

[Mise à jour du mercredi 1er juillet à 9h30]. Ce mercredi 1er juillet, l'Union européenne décide de rouvrir ses frontières à 15 pays hors de l'Europe dans lesquels l'épidémie de Covid-19 semble maîtrisée. C'est le cas par exemple du Canada, de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie, de trois pays du Maghreb... Cette liste est amenée à évoluer toutes les deux semaines. En revanche, il n'est toujours pas possible de voyager aux Etats-Unis, au Brésil, en Israël, en Inde, en Russie au Maroc et en Algérie. Concernant les voyages nationaux, depuis le 15 juin, la France est passé en zone verte excepté pour la Guyane et Mayotte. Avec la réouverture des frontières, les Français peuvent de nouveau se déplacer dans la plupart des pays d'Europe. Depuis le 15 juin, partout en France, les hébergements touristiques comme les Villages vacances, les campings et les auberges ont aussi rouverts leurs portes. Le 10 juillet prochain, l'état d'urgence sanitaire devrait également prendre fin même si un projet de loi autorise après cette date le gouvernement à restreindre au besoin pendant 4 mois la circulation des personnes et l'accueil des Français dans les lieux publics. Où pourra-t-on partir cet été ? Quelles sont les règles à respecter si l'on prend l'avion ? Pour l'heure, la majorité des Français devraient privilégier l'hexagone pour les mois de juillet et août. De son côté, Jean-Michel Blanquer a détaillé le dispositif des Vacances apprenantes et promis des chèques vacances pour les familles. On fait le point sur les dernières annonces qui concernent les vacances d'été 2020.

Dans quels pays voyager en famille cet été ?

Cette année, le gouvernement incite les Français à partir en vacances en France, notamment pour soutenir les hôteliers, restaurateurs, activités de loisirs et autres sites patrimoniaux de l'hexagone touchés par la crise. Depuis le 15 ou le 21 juin, les Français peuvent se rendre en Corse, mais aussi dans la plupart des pays de l'Union Européenne comme en Italie, en Espagne, en Grèce, en Suisse, en Allemagne (sauf dans les deux cantons reconfinés), au Portugal (sauf à Lisbonne), en Belgique, en Pologne ou encore en Autriche. Les voyages au Royaume-Uni seront plus compliqués dans la mesure où le pays impose, depuis le 8 juin, une quatorzaine aux voyageurs étrangers. Cette mesure devrait être réévaluée toutes les trois semaines. Les Français peuvent également se rendre en Jamaïque depuis le 15 juin. A leur arrivée, ils devront se soumettre à un examen de santé, mais ne seront pas nécessairement obligés de passer des tests COVID-19. En revanche, les Français devront attendre la fin de l'été pour se rendre au Danemark. ​​​​A partir du 1er juillet, les Français peuvent se rendre dans certains pays situés hors de l'Union européenne : Iran, Pakistan, Philippines, Equateur, Japon, Corée du Sud par exemple...

Voyager en avion cet été : comment ça se passe ? 

En ce qui concerne les voyages en avion, l'aéroport de Paris-Orly a annoncé que les vols reprennent pour les passagers à partir du 26 juin "en optimisant les infrastructures de l'aéroport" a précisé le groupe ADP. Par ailleurs, les voyages pour l'Outre-mer demandent des mesures "très strictes des déplacements" et une quatorzaine à l'arrivée pour les passagers. Néanmoins, si les conditions sanitaires le permettent, une "ouverture plus large des vols pour les vacances" pourrait être envisagée dans les territoires où le coronavirus est sous contrôle. Depuis le 15 juin, les compagnies Easy Jet, Transavia, Air Corsica, Air France ou encore Volotea ont également repris progressivement leurs vols dans le strict respect des consignes sanitaires (port du masque dans les avions et les terminaux, distance d'un mètre entre chaque passager dans les aéroports, cartes d'embarquement numériques à privilégier, désinfection des mains etc.). Ces compagnies pourraient bientôt voir le nombre de leurs vols limités car le 23 juin, le secrétaire d'Etat aux Transports a annoncé la suppression des vols domestiques dont le trajet peut se faire en train en moins de 2h30.

Etat d'urgence sanitaire : jusqu'au 10 juillet

L'état d'urgence fixé au 10 juillet ne sera pas prolongé après cette date, mais un nouveau projet de loi adopté le 22 juin par les sénateurs devrait permettre au premier ministre de restreindre certaines libertés au delà du 10 juillet pendant  4 mois. Entré en vigueur le 24 mars, l'état d'urgence sanitaire permet notamment aux autorités de rendre obligatoire le port du masque dans les transports, ou encore d'imposer une mise en quarantaine aux personnes entrant sur le territoire Français... Le gouvernement pourrait ainsi, s'il l'estime nécessaire, "réglementer ou interdire la circulation des personnes et des véhicules", ainsi que "l'accès aux moyens de transport et les conditions de leur usage" précisent les services du Premier Ministre. L'obligation du masque dans les transports publics pourrait être prolongée et le texte pourrait donner au premier ministre "la possibilité d'ordonner la fermeture provisoire et de réglementer l'ouverture, y compris les conditions d'accès et de présence, d'une ou plusieurs catégories d'établissements recevant du public ainsi que des lieux de réunion avec une jauge maximale".  Cette mesure pourrait concerner les salles de spectacle, les restaurants, les cinémas, les centres commerciaux, etc.

Vacances apprenantes : comment ça va se passer ?

Le 6 juin, le ministère de l'Education nationale a donné des précisions concernant le dispositif des "vacances apprenantes". Pour lutter contre le décrochage scolaire suite aux deux mois de confinement, les élèves pourront profiter de l'été en s'instruisant. Des écoles ouvertes pourront ainsi accueillir 400 000 enfants "pour des activités de soutien scolaire, mais aussi des activités culturelles et sportives", précise le ministère. Le gouvernement propose également les "écoles ouvertes buissonnières" qui concerneront cette année 50 000 jeunes qui seront "envoyés dans des écoles ouvertes, mais à la campagne ou en zone littorale à la découverte de la nature et du patrimoine local, ou dans des mini-camps". Le dispositif prévoit aussi la "mise à disposition gratuite et sur demande début-juillet, pour tous les accueils de loisirs, de parcours pédagogiques en ligne du CNED". Une aide ponctuelle sera apportée aux collectivités territoriales afin de leur permettre de faciliter l'ouverture des accueils de loisirs, d'augmenter leurs capacités d'accueil ou de renforcer les contenus pédagogiques.

Colonies de vacances apprenantes : qu'est-ce que c'est ?

Depuis le 22 juin, les colonies de vacances peuvent de nouveau accueillir de nouveau des enfants. Le gouvernement souhaite voir partir 250 000 enfants dont 200 000 issus des quartiers prioritaires en "colonies de vacances apprenantes". Le 23 juin, le ministère de l'éducation nationale a donné des précisions concernant ces séjours qui sont gratuits pour les publics prioritaires mais qui sont aussi ouverts à toutes les familles qui disposent de bons CAF ou de chèques-vacances. Ces "colonies apprenantes" proposent des séjours associant renforcement des apprentissages et activités autour de la culture, du sport et du développement durable. Une plateforme est mise en place depuis le 12 juin pour permettre à toutes les familles de découvrir les structures situées près de leur domicile et aux communes d'inscrire des jeunes. 1000 séjours sont déjà en ligne et sont classés en 5 thématiques (sports, arts et culture, développement durable, langues étrangères, sciences et numérique) et par départements. 

Des chèques vacances exceptionnels

Chaque année, les Caisses d'Allocation Familiales (CAF) aident les personnes en situation de précarité à partir en vacances. Cette année, les personnels soignants et les salariés mobilisés durant la crise sanitaire vont aussi recevoir une aide de 300 euros sous la forme de chèques-vacances utilisables du 1er juillet au 31 décembre 2020 précise le gouvernement.

Dates des vacances d'été : le 4 juillet 2020

Après la reprise des cours le 22 juin, les élèves enchaînent avec les vacances d'été qui ont lieu du 4 juillet au 1er septembre 2020. Les dates sont communes à toutes les zones A, B ou C et les vacances d'été se terminent alors le jour de la rentrée des classes, le mardi 1er septembre 2020.

Calendrier des vacances d'été 2020

Zone A

Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers Du 4 juillet au 1er septembre 2020
Zone B Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg Du 4 juillet au 1er septembre 2020
Zone C Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles Du 4 juillet au 1er septembre 2020

Calendrier des vacances d'été 2021

Zone A

Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers A partir du 6 juillet 2021
Zone B Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg A partir du 6 juillet 2021
Zone C Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles A partir du 6 juillet 2021