Les enfants de parents séparés moins aidés financièrement

Inégalités, travail et orientation… Selon une étude de la Drees, les enfants de parents séparés devenus adultes seraient moins aidés financièrement que ceux dont les parents sont en couple.

Les enfants de parents séparés moins aidés financièrement
© Vadim Guzhva

Le divorce ou la séparation des parents peut parfois perturber les enfants, mais une fois adultes, ces derniers feraient face à certaines inégalités. Selon une étude de la Direction de la Recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) publiée ce 24 juillet, les jeunes adultes dont les parents sont séparés sont moins nombreux à recevoir une aide financière de la part de l'un des parents (65% des 18-24 ans), par rapport à ceux dont les parents sont toujours en couple (74%). Néanmoins, il n'y aurait pas de différence entre les familles restées unies et les enfants ayant grandi en résidence alternée.

Combien les parents donnent-ils à leurs enfants ?

"En moyenne, l’aide parentale reçue par les jeunes de parents séparés est d’environ 235 euros par mois (contre 268 euros), soit 33 euros de moins que les jeunes dont les parents sont en couple", précise l'étude menée en 2014 auprès de 5800 jeunes et 6300 parents. Mais en tenant compte des revenus sociaux et de leur rémunération salariale, ces jeunes adultes gagnent en moyenne 808 euros par mois, soit légèrement plus que les autres. Si le permis de conduire est généralement pris en charge par les deux parents, c'est bien souvent la mère qui met la main au porte-monnaie pour aider son fils ou sa fille. Par ailleurs, lorsque les parents sont séparés, les jeunes bénéficient aussi de l'aide de leur entourage, à savoir les grands-parents, les oncles ou les tantes ou encore leurs amis. Pour autant, ces aides ne les empêchent pas de se sentir plus en difficultés financièrement que les autres. Ils déclarent souvent devoir se priver pour des biens de première nécessité comme la nourriture, les vêtements, ou les transports.

Moins d'études après une séparation 

Les séparations des parents semblent aussi avec des conséquences sur l'orientation des jeunes. Selon l'étude, les ados ayant vécu le divorce de leurs parents poursuivent moins souvent leurs études, et se retrouvent davantage chômeurs ou inactifs.

Les enfants de parents séparés moins aidés financièrement
Les enfants de parents séparés moins aidés financièrement

Le divorce ou la séparation des parents peut parfois perturber les enfants, mais une fois adultes, ces derniers feraient face à certaines inégalités. Selon une étude de la Direction de la Recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques...