Cantine à un euro et petits-déjeuners gratuits à l'école

L'accès à la cantine à un euro sera lancé à la fin du mois, et d'ici le 17 avril, des petits-déjeuners seront distribués gratuitement dans certaines écoles de huit académies. 10000 communes sont concernées avant une généralisation en septembre dans toute la France.

Cantine à un euro et petits-déjeuners gratuits à l'école
© Wavebreak Media Ltd

Trop d'enfants arrivent à l'école le ventre vide ! Dans le cadre du Plan Pauvreté, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures pour soutenir les familles les plus modestes. Christelle Dubos, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé, a annoncé ce dimanche la mise en place de la cantine à un euro dès la fin du mois dans certaines écoles de quartiers défavorisés (REP et REP+). Des petits-déjeuners gratuits seront également distribués à partir du 17 avril 2019 dans 8 académies, comme Amiens, Toulouse, La Réunion ou encore Montpellier, avant une généralisation en septembre sur tout le territoire. Ainsi, 10 000 communes seraient concernées par cette expérimentation. Elles recevront alors une aide de l'Etat de deux euros par repas, "sachant qu'il coûte en moyenne 4,50 euros", précise le gouvernement. 

Cette mesure permettra surtout aux enfants défavorisés d'obtenir les mêmes chances de réussites scolaires. "Dans les zones défavorisées, un enfant sur dix arrive en classe le ventre vide. Il n'a donc pas les mêmes chances d'apprentissage qu'un camarade qui a le ventre plein. Mettre en place le petit déjeuner à l'école, c'est une mesure de bon sens qui s'attaque aux racines des inégalités", précise Christelle Dubos au Journal du Dimanche. En effet, un enfant qui ne déjeune pas correctement le matin serait alors plus fatigué, moins concentré en classe et moins participatif que ses autres camarades. 

Lire aussi