Il suce (encore) son pouce, que faire ?

Votre enfant continue de sucer son pouce à votre plus grand désarroi. Conseils pour stopper cette habitude.

Il suce (encore) son pouce, que faire ?
© Christi Kline - 123RF

Votre bout de chou grandit et pourtant, il continue de sucer son pouce. Même s'il le fait moins souvent qu'avant depuis qu'il est rentré en maternelle, il ne peut pas s'empêcher de porter son pouce à sa bouche, notamment le soir avant de se coucher. Ce réflexe instinctif lui permet en effet de se calmer de toutes ses émotions de la journée, mais aussi de se préparer à dormir. Il suce également son pouce lorsqu'il a besoin d'être rassuré. Mais après 3 ans, la succion peut avoir différentes conséquences comme notamment des déformations dentaires, des troubles d'articulation, des difficultés de parole… Il est donc préférable d'abandonner cette habitude installée souvent depuis la naissance. Evidemment, cela ne va pas se faire en jour alors soyez patiente.

Quand débuter ? Première chose à faire : en parler avec votre enfant et lui expliquer les conséquences que cela peut avoir. L'objectif est que la décision vienne de lui. Par ailleurs, attendez une période propice, à savoir un moment durant lequel il n'a aucun stress et n'a donc pas besoin d'être rassuré. Inutile de lui parler de ça alors qu'il vient de vivre un déménagement ou un changement d'école, d'avoir un petit frère ou une petite sœur !

Comment faire ? Évitez toutes attitudes répressives. Adaptez-vous à votre enfant et ne le brusquez pas. Vous pouvez commencer par essayer de limiter les moments durant lesquels il a le droit de sucer son pouce, par exemple le soir au moment du coucher et/ou lors des siestes. Vous pouvez ensuite établir un calendrier des jours où il ne doit pas sucer son pouce. Pensez à toujours bien le féliciter de ces moments où il a réussi à tenir son pari. C'est important de dédramatiser le plus possible et de "lui montrer à plusieurs moments de la journée que vous êtes fier de lui dans d'autres circonstances, pour d'autres sujets également", est-il conseillé dans le livre J'aide mon enfant à bien parler. Mais il y a parfois des moments de régression. En cas d'ennui ou de stress, l'enfant aura besoin de se réconforter en suçant son pouce. Dans ces moments-là, faites le plein d'activités ! Proposez-lui des petits jeux, activités, etc., afin de l'occuper et de l'aider inconsciemment à ne pas sucer son pouce. Puis, au fil du temps, augmentez les jours durant lesquelles il ne doit plus sucer son pouce, avec pourquoi pas une petite récompense s'il y parvient. 

Si cette méthode ne fonctionne pas, vous pouvez également essayer le vernis à ongles amer. 

Enfin, si votre enfant ne parvient pas du premier coup à ne plus sucer son pouce, ne focalisez pas votre attention dessus. Cela signifie qu'il a besoin d'un peu plus de temps. Recommencez l'expérience quelques mois plus tard.

Lisez-lui aussi des histoires...

  • La princesse qui suçait son puce aux Editions Bayard-Milan.
  • Pouce ! aux Editions Flammarion jeunesse.
  • Lulu-Grenadine ne veut plus sucer son pouce aux Editions Nathan.
  • Y'en a marre des tototes aux Editions Gallimard Jeunesse.

"J'aide mon enfant à bien parler" aux Editions Eyrolles.

Lire aussi

Il suce (encore) son pouce, que faire ?
Il suce (encore) son pouce, que faire ?

Votre bout de chou grandit et pourtant, il continue de sucer son pouce. Même s'il le fait moins souvent qu'avant depuis qu'il est rentré en maternelle, il ne peut pas s'empêcher de porter son pouce à sa bouche, notamment le soir avant...