Ronde, voilée, astronaute… Barbie™ fête 60 ans d'évolutions

Les poupées Barbie™ nous ressemblent de plus en plus. Morphologie, couleur de peau et profession : les filles ont désormais davantage de choix pour trouver la poupée de leur rêve. Alors qu'elle souffle ses 60 bougies, Barbie™ a-t-elle su s'éloigner du stéréotype de la poupée parfaite ?

Ronde, voilée, astronaute… Barbie™ fête 60 ans d'évolutions
© Diane Bondareff/AP For Mattel/SIPA

La célèbre poupée Barbie™ fête ses 60 années d'existence ! Loin de la blonde aux yeux bleus et à la peau blanche, on la trouve désormais sous de nouveaux traits qui reflètent mieux la diversité de la société. Après la collection Barbie™ Fashionistas où la poupée se déclinait en "ronde", "petite" et "grande" avec 7 couleurs de peau différentes, 22 couleurs d'yeux et 24 types de chevelure, le jouet phare de Mattel pourrait bientôt devenir astrophysicienne, entomologiste ou biologiste à l'occasion d'un partenariat avec National Geographic. "Cette colllaboration permettra aux enfants d'explorer le monde ainsi que de nouveaux terrains professionnels chez eux", a déclaré Lisa McKnight, Vice-Présidente senior et directrice général Barbie™ chez Mattel. Ces nouvelles poupées sortiront en automne 2019. 

Barbie™ : une rupture dans la représentation de la femme

Les poupées Barbie™ sont une source d'inspiration pour des millions de petites filles dans le monde. Pour davantage de diversité dans la gamme, Mattel avait déjà lancé, en 2015, une nouvelle gamme de Barbie™ aux chevilles articulées pour permettre à la poupée d'enfiler des chaussures plates tout en restant à la pointe de la mode. En ce qui concerne la représentation des minorités, Barbie™ a fait fort en commercialisant une poupée à l'effigie de l'escrimeuse voilée Ibtihaj Muhammad, dès 2018. Pour Richard Dickson, PDG de Mattel,"Barbie est à l'image du monde qui entoure les petites filles. Sa capacité à évoluer avec son temps, tout en restant fidèle à son esprit d'origine, contribue grandement à en faire la poupée mode numéro un dans le monde"

Barbie™ : la fin d'un stéréotype ?

Si le fabricant de jouets a déjà ouvert l'univers de Barbie™ à la différence et à diverses professions comme Présidente, astronaute ou informaticienne, certains pensent que l'évolution de la poupée ne met pas fin à 60 ans d'un stéréotype trop bien ancré. "Pour moi, Mattel repeint la science en rose avec Barbie et ça ne marche pas. Dire que la science, ça peut-être girly, c'est inefficace et revient à faire comme s'il y avait une science pour les filles et une autre pour les garçons" , affirme Isabelle Collet, chercheuse en sciences de l'éducation à l'Université de Genève, au micro de France Inter.
Selon elle, la poupée intervient à un âge trop précoce dans la vie des jeunes filles et son discours n'est pas clair. "Quand on dit aux adolescents que les métiers n'ont pas de sexe, ils n'ont aucune raison de nous croire car le monde leur dit l'inverse. Donc c'est à ce moment-là qu'il faut arriver à les convaincre. Quand ils sont enfants, il n'y a pas d'enjeu, ce n'est pas l'heure de l'orientation", déclare-t-elle à la radio. D'après l'universitaire, le fait qu'il existe plusieurs Barbie et un seul Ken, contrairement à d'autres jouets ou les deux sexes sont représentés à égalité, ancre la poupée dans "des valeurs domestiques". 

Lire aussi

Ronde, voilée, astronaute… Barbie™ fête 60 ans d'évolutions
Ronde, voilée, astronaute… Barbie™ fête 60 ans d'évolutions

La célèbre poupée Barbie™ fête ses 60 années d'existence ! Loin de la blonde aux yeux bleus et à la peau blanche, on la trouve désormais sous de nouveaux traits qui reflètent mieux la diversité de la société. Après la collection Barbie™...