Donner confiance à son enfant Entre 0 et 3 ans : "Sécuriser l'enfant en le laissant s'éloigner"

Comment des parents donnent confiance en soi à un tout petit ?

L'important consiste d'abord à sécuriser le bébé par leur présence et leur attention. Les parents représentent un point d'ancrage affectif stable qui rassure le bébé et qui va lui permettre de s'en éloigner sans crainte de le perdre. Ensuite, les parents doivent savoir instaurer une distance et faire admettre des frustrations. Par exemple : laisser l'enfant dans son transat et ne pas le prendre tout le temps dans les bras ou le faire attendre quelques minutes avant de lui donner son biberon... Les parents trouveront cet équilibre progressivement et devront le réévaluer en fonction de l'âge et des besoins de l'enfant. C'est d'autant plus délicat quand il s'agit du premier bébé car les parents ne disposent pas de points de repères et se montrent plus anxieux à l'idée de laisser l'enfant "s'éloigner d'eux".

Concrètement, comment instaurer cette distance ?

Les situations où l'enfant se confronte à d'autres personnes l'incitent à prendre confiance en lui. Cela peut marcher avec ses frères et soeœurs, encore que parfois, la relation puisse déstabiliser l'enfant, surtout pour un aîné. L'idéal reste donc pour l'enfant de vivre des relations extérieures à la cellule familiale : à la crèche, chez une assistante maternelle et plus tard à l'école maternelle. Si la mère garde elle-même son bébé, elle doit absolument l'habituer à la collectivité par d'autres moyens : des activités sportives ou culturelles, des jeux... Peu importe du moment que cela a lieu en groupe.

savoir sécuriser son bébé.
Savoir sécuriser son bébé. © chalabala - Fotolia.com

Existe-t-il d'autres moyens de booster la confiance en soi de l'enfant ?

Je crois qu'il faut que les parents fassent confiance à leur enfant. C'est-à-dire qu'ils le croient capable de gérer une situation même si elle génère des difficultés. Il s'agit alors de l'encourager et de le valoriser quand il réussit. Le papa, dans sa position plus "extérieure" que la maman, joue souvent et assez naturellement ce rôle de "coach à distance". Cela demande de la mesure car il ne faut pas tomber dans l'excès inverse qui serait de surestimer l'enfant et d'attendre de lui ce qu'il ne peut pas faire (comme ranger sa chambre ou rester assis une heure à table à 2 ans !).

Qu'est-ce qui peut altérer cette confiance en soi ?

Il arrive que, sans le faire exprès, des parents couvent trop leur enfant. Ils entretiennent une relation trop fusionnelle (dorment avec eux, ne les lâchent jamais) ou trop anxiogène : ils ne cessent d'accompagner tous les mouvements du petit de phrases du type "attention, tu vas tomber !". L'enfant qui manque de confiance en lui peut montrer des difficultés à gérer la séparation, s'accrocher avec force à son doudou, s'isoler et ne pas réussir à aller vers les autres... Certes, la période de 0 à 3 ans sert de base à l'élaboration de la confiance en soi. Mais que les parents se rassurent, ils pourront toujours se rattraper plus tard en cas de besoin !

Sommaire