Acné : les bons gestes à transmettre à son ado

Pour éviter l'apparition ou limiter l'aggravation de l'acné chez votre adolescent, voici quelques gestes à appliquer au quotidien. Les conseils du Professeur Laurent Misery, dermato-psychologue au CHU de Brest.

Acné : les bons gestes à transmettre à son ado
© Roman Iegoshyn

Alors que l'acné touche 80 % des adolescents, selon une étude de la Société Française de Dermatologie, il est essentiel que les parents fassent passer le message à leurs ados. D'autant que 38 % des personnes souffrant d'acné ne suivent pas de traitement... Le Professeur Laurent Misey récapitule les conseils à donner aux ados. Interview.

Quels gestes peut-on transmettre à nos ados pour prendre soin quotidiennement de leur peau ?
Laurent Misery : "Pour un adolescent ou une adolescente qui a une peau normale, une toilette quotidienne est nécessaire, en utilisant un savon ou un pain surgras ou un syndet liquide. En cas d'acné, ce conseil reste vrai, mais de préférence avec des produits dédiés aux peaux acnéiques. Il faut éviter l'application de fonds de teint et de cosmétiques gras car ils aggravent l'acné. L'utilisation de crèmes teintées ou de crèmes hydratantes conçues pour les peaux acnéiques est néanmoins possible. Il faut traiter toute acné mais les moyens sont très variables d'un cas à l'autre et il faut prendre conseil auprès du pharmacien ou du généraliste et de préférence auprès du dermatologue.

A l'inverse, quelles sont les erreurs à éviter ?
Il faut éviter les savons agressifs pour la peau et ne surtout pas céder à la tentation de presser les boutons...
 
On entend souvent dire que le chocolat ou la charcuterie facilitent l'apparition de boutons... Y a-t-il des règles à suivre pour une alimentation "anti-boutons" ?
C'est un point qui reste discuté. C'est surtout une alimentation trop grasse et déséquilibrée qu'il faut éviter, pour éviter l'aggravation ou même l'apparition de l'acné mais aussi de beaucoup d'autres maladies. Mais il ne faut certainement pas faire de régime.
 
Dans le cas d'un ado qui a de l'acné, quels gestes doit-il faire au quotidien ?
Il faut surtout vivre normalement ! Et faire le traitement prescrit régulièrement car l'acné ne laisse pas de cicatrice sauf en cas d'acné sévère ou d'acné traumatisée.
 
Un dernier conseil à donner ?
On sait que l'acné semble aller mieux en été car les UV diminuent l'inflammation et augmentent la couche de kératine de la peau. Mais à la rentrée, il y a une poussée d'acné, ce d'autant plus qu'il y a un contexte de stress. Là aussi, il faut vivre normalement et les conseils de protection solaire sont les mêmes pour tous les adolescents. Il ne faut pas rester cloîtré mais il faut aussi se protéger. Il faut simplement prévoir d'intensifier le traitement à la rentrée.
Pour les jeunes filles qui souhaitent un contraceptif, on sait que certaines pilules sont aussi un traitement de l'acné et que d'autres risquent de l'aggraver. Il faut donc en discuter avec les médecins (généraliste, dermatologue, gynécologue...) mais l'acné n'est pas le seul facteur entrant dans le choix d'une contraception."

Merci au Pr. Laurent Misery, dermato-psychologue au CHU de Brest. 

Acné : les bons gestes à transmettre à son ado
Acné : les bons gestes à transmettre à son ado

Alors que l'acné touche 80 % des adolescents, selon une étude de la Société Française de Dermatologie, il est essentiel que les parents fassent passer le message à leurs ados. D'autant que 38 % des personnes souffrant d'acné ne suivent pas...