Votre enfant est-il surdoué ? Les tests évaluant la précocité intellectuelle

les tests évaluant les enfants surdoués.
Les tests évaluant les enfants surdoués. © artush - Fotolia.com

Que ce soit à la demande des parents, suite à l'alerte d'un professeur ou d'un psychologue scolaire, un enfant pourra passer des tests chez un psychologue spécialisé, et ce, même à l'âge adulte. Ils évaluent son quotient intellectuel.

Son intelligence est considérée comme supérieure si ses résultats sont situés dans le 2% supérieur, par rapport aux enfants de sa tranche d'âge.

"Le premier test, valable jusqu'aux 7 ans de l'enfant, s'appelle le WPPSI (Wechsler Preschool and Primary Scale of Intelligence). Il peut s'effectuer à partir de 2 ans et demi mais il n'est pas très probant. Mieux vaut attendre ses 4 ans" conseille Arielle Adda. Le test va permettre d'évaluer l'échelle verbale (vocabulaire, raisonnement fondé sur le langage connaissances diverses) et l'échelle de performance (logique, géométrie, orientation dans l'espace) de l'enfant.De 6 ans à 17 ans, c'est ensuite le WISC (Wechsler Intelligence Scale for Children). Enfin, le WAIS (Wechsler Adult Intelligence Scale) qui va des 17 ans de l'adolescent à l'âge adulte.

Ces tests sont importants pour déterminer de façon sûre la précocité de l'enfant. En effet, "il arrive que des enfants intelligents, équilibrés, agréables et rusés passent pour précoces jusqu'aux résultats !" alerte Jean-Charles Terrassier, psychologue.

Sommaire