Que contient le programme pHARe contre le harcèlement ?

Depuis la rentrée scolaire 2021, le programme de lutte contre le harcèlement scolaire, expérimenté depuis 2 ans, dans 6 académies, est généralisé dans toute la France. Il sera étendu à l'ensemble des écoles et collèges dès la rentrée 2022.

Que contient le programme pHARe contre le harcèlement ?
© Lopolo-123rf

Le programme pHARE étendu dès la rentrée 2022

La lutte contre le harcèlement est une priorité du ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Le 28 mai dernier, lors d'une visite au collège Le Saussay, à Ballancourt-sur-Essonne, Jean-Michel Blanquer a annoncé la généralisation, sur tout le territoire, du programme de lutte contre le harcèlement "pHARe". Expérimenté depuis 2019 dans 6 académies, ce programme est mis en place "sous forme d'un ensemble de dispositifs, formations et ressources "clé en main", explique le ministère de l'Education nationale. L'objectif : étendre ce programme à l'ensemble des écoles et collèges dès la prochaine rentrée scolaire 2022.

Qu'est-ce que le programme pHARe ?

Au même titre que d'autres programmes internationaux qui ont connu une réussite certaine (comme par exemple le programme finlandais KiVa), pHARe est un programme de prévention du harcèlement qui dote les écoles et les établissements scolaires d'une stratégie globale d'intervention. 

Que prévoit le programme pHARe ? 

  • La sélection d'ambassadeurs "non au harcèlement" dans tous les établissements scolaires,
  • La mobilisation autour de la question de la prévention du harcèlement des comités d'éducation à la santé, la citoyenneté et l'environnement présents dans les établissements, afin de dresser un état des lieux et déterminer un plan d'action,
  • Les conseils de vie collégienne et les conseils de vie lycéenne sont invités à se mobiliser sur la question du harcèlement à l'école,
  • La formation d'une équipe pluri-catégorielle à la prise en charge spécifique du harcèlement dans les écoles et les établissements,
  • Des modules en ligne sont mis à disposition des élèves,
  • La sensibilisation des parents à travers des ateliers.

"En lien étroit avec les partenaires, les académies accompagneront les écoles et les établissements avec un plan de formation pour décliner cette ambition au service du bien-être des élèves et du respect d'autrui" ajoute le ministère.