Les perles du bac 2021

Cette année, 93,8 % des candidats ont obtenu leur baccalauréat ! Mais parmi les élèves de Terminale, certains se sont distingués non pas par leurs résultats, mais par leurs réponses parfois étonnantes. Voici un florilège des perles du bac 2021 et notre préférée pour commencer : "L'existentialisme est un rhumatisme."

Les perles du bac 2021
© Antonio Diaz

Les résultats du baccalauréat 2021 sont tombés le 6 juillet. Les enseignants qui ont corrigé leurs copies dans les différentes matières notamment en philosophie, ou en histoire-géographie, ont recensé, au fur et à mesure, les phrases les plus drôles des candidats. Après une année si particulière marquée par la pandémie de Covid-19, les différents confinement et les cours à la maison plutôt qu'au lycée, certains candidats ont laissé parler leur créativité... encore plus que d'habitude. Les sujets du bac philo portaient sur la violence, l'inconscient et l'avenir. Ces thématiques semblent avoir particulièrement inspiré les lycéens ! Comme chaque année, les élèves ont rivalisé d'imagination, mais il est bon de rappeler que ce qu'on appelle une "perle" n'est pas nécessairement une remarque totalement hors-sujet. Certains lycéens habiles manient l'humour à merveille et illustrent leur copie avec des remarques parfois très originales, mais parfaitement cohérentes avec le sujet. De quoi faire sourire le correcteur et se distinguer ! Une perle n'est donc pas obligatoirement synonyme de mauvaise note. 

Perles du bac 2021 : quand Astérix inspire !

"Je ne pense pas qu'il y ait de bonne, ou de mauvaise situation....Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres. Des gens qui m'ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi.", déclare Otis, interprété par Edouard Baer, dans le film Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre. Une tirade culte qui a semble-t-il inspiré un candidat puisqu'il l'a retranscrite dans son intégralité. Un trait d'humour qui n'est pas passé inaperçu, mais qui pose tout de même question. Compte tenu de la longueur de ce monologue, l'élève aurait plutôt eu intérêt à apprendre son cours !

Le jeu de mot qui tue

"On devrait demander à Mike Brant "Qui Saura"." a répondu un élève à la question "Sommes-nous responsables de l'avenir ?"

L'élève altruiste

"Dans certains cas, nos bourreaux sont ouverts à la discussion et tout se passe sans encombres. Si c'est pas le cas des numéros gratuits existent afin d'aider les personnes en souffrance à parler à coeur ouvert."

Le lycéen qui broie du noir

 "Ce n'est pas la raison qui peut prendre raison de tout, c'est juste qu'à la fin, personne n'a raison, et tout le monde meurt."

Les expressions malmenées

Certains élèves pensent bien faire en citant des expressions pertinentes. Manque de chance, ils se mélangent les pinceaux. Voici deux exemples du genre : "N'oublions pas le proverbe : la parole est d'argent mais le silence endort." et "La calomnie se répand comme une traînée de poulpes."

La philosophie du panda

Le sujet "Sommes nous responsables de l'avenir" a particulièrement inspiré un ou une élève, manifestement fan des pandas. "Si l'homme affronte un panda, les forces naturelles voudraient que le panda gagne car il est plus gros et plus fort, donc il y a un dominant - dominé. Mais l'homme étant responsable de son avenir, de sa survie, sait anticiper et va utiliser du coup un fusil. Et donc, il va gagner", a écrit ce lycéen plein d'humour. On ne peut pas vraiment lui donner tort...

"·−−− ·  −· ·−−−−· ·− ··  ·−−· ·− ···  ·− ·−−· ·−−· ·−· ·· ···  −− −−− −·  −·−· −−− ··− ·−· ···  −·· ·  ·−−· ···· ·· ·−·· −−− ··· −−− ·−−· ···· ·· · " : je n'ai pas appris mon cours de philosophie, en morse

Comme l'a révélé à. nos confrères de 20 minutes le président de l'Association des professeurs de philosophie de l'enseignement public Nicolas Franck, l'un de ses collègues a eu l'étonnante surprise d'être confronté à une copie écrite... en morse !

Ma France à  moi, elle parle fort, elle vit à  bout de rêves. Elle vit en groupe, parle de bled et déteste les règles. Elle sèche les cours, le plus souvent pour ne rien foutre"

Le rap sud-coréen au sommet 

"j'ai eu 15 en philo alors que dans ma copie de bac j'avais écris "d'après le philosophe Kim Namjoon", s'est ému un lycéen sur Twitter. Kim Nam-joon, connu sous le nom de scène RM, est le leader du boys band sud-coréen BTS. Pas vraiment Nietzsche ou Kant donc, mais l'homme a semble-t-il le bagage philosophique pour rivaliser. Un autre élève a quant à lui cité un autre "grand philosophe" : "Le bonheur, ça se gagne. Comme disait le philosophe Nicolas Sarkozy : "Il n'y a pas de plaisir sans effort".

Un petit problème d'orthographe pour ce candidat

Un peu comme cet élève qui a écrit "Pour vivre dans la joie et l'allée graisse, il faut faire des sacrifices." (sic)