Pass sanitaire dans les parcs d'attractions : une baisse massive de la fréquentation

Chargement de votre vidéo
"Pass sanitaire dans les parcs d'attractions : une baisse massive de la fréquentation"

Le pass sanitaire est exigé dans les parcs d'attractions depuis ce 21 juillet pour les visiteurs de plus de 18 ans. Depuis cette date, la fréquentation a chuté de façon drastique et les professionnels du secteur réclament des mesures.

[Mise à jour du 28 juillet à 9h37]. Depuis le 21 juillet,  le pass sanitaire est devenu obligatoire à l'entrée des parcs d'attractions. Mais cette mesure a provoqué une baisse importante de leur fréquentation. "Globalement il y a une chute très forte, de 20 à 50% selon les sites, et jusqu'à 70 % chez certains", a confié au Parisien Arnaud Bennet, le président du syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels (Snelac). Pour faire face à cette désaffection du public, les parcs d'attraction ont toujours accès au fonds de solidarité, qui leur fournit une aide de 30% de leurs pertes en juillet, et 20% en août, dans une limite de 200 000 euros ou 20% de leur chiffre d'affaires. Des aides insuffisantes pour les syndicats qui regrettent l'absence d'accompagnement de la mise en place du pass sanitaire dans les parcs d'attraction. "Sur les gros sites, on aurait pu mettre en place un système de tests sur les parkings, mais le décret, qui le permet pour les discothèques, n'a même pas été élargi aux parcs. Ce qui signifie que tous les frais seraient à notre charge", ajoute Arnaud Bennet toujours dans Le Parisien. 

Vous avez prévu de vous rendre dans un parc d'attractions avec vos enfants cet été ? Voici les dates et les mesures à connaître : 

Pass sanitaire dans les parcs d'attraction : à partir de quel âge ?

  • Depuis le 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire pour les visiteurs de plus de 18 ans.
  • Le pass sanitaire sera ensuite obligatoire à partir du 30 septembre pour les visiteurs âgés de 12 à 17 ans. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par l'obligation d'un pass sanitaire selon les mesures gouvernementales.
  • Le parc du Puy du Fou précise par ailleurs que les visiteurs âgés de plus de 12 ans, vaccinés ou testés négatifs au Covid-19, pourront accéder aux 20 spectacles, 23 restaurants, 8 bars et 6 hôtels. Après le contrôle du pass sanitaire à la réception des hôtels ou à l'entrée du parc, les visiteurs recevront un bracelet. 

Peut-on se faire tester à l'entrée d'un parc d'attraction ?

Oui, certains parcs d'attractions proposent des centres de tests pour dépister les visiteurs à leur arrivée. Pour éviter la file d'attente, il est recommandé d'effectuer un test PCR à l'avance si vous n'êtes pas vaccinés. Vous en trouverez notamment à Disney Village de 8h à 20, du lundi au dimanche, où il vous sera possible de faire un test antigénique ou PCR. Le parc du Puy du Fou propose également d'effectuer des tests antigéniques avec des résultats en 15 minutes dès l'arrivée au parc "pour profiter de l'ensemble des spectacles et des restaurants sans contrainte" précise la direction. Rappelons qu'un test PCR ou antigénique est valable pour une durée de 48 heures. Aussi, si vous prévoyez un séjour en famille de plus de deux jours, il vous faudra alors renouveler l'opération.

Que faut-il présenter à l'entrée des parcs d'attraction ?

Selon les mesures gouvernementales, il sera nécessaire de vous munir : 

► de votre vaccination complète : 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca; 4 semaines après l'injection pour les vaccins Johnson & Johnson de Janssen (une seule injection); 2 semaines après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

► Ou un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48h;
► Ou un certificat de rétablissement qui atteste, suite au résultat positif à un test RT-PCR ou antigénique, que vous avez déjà eu le Covid-19 et qu'une période de plus de 11 jours et moins de 6 mois est passée depuis l'obtention du résultat de ce test.

Le pass sanitaire pourra être présenté via l'application Tous Anti-Covid ou sur papier et une pièce d'identité pourra vous être demandée.

Quel protocole sanitaire dans les parcs d'attractions ? 

L'an dernier, lors de la première réouverture des parcs d'attractions, des dispositifs particuliers avaient été déployés pour respecter les mesures sanitaires et protéger les visiteurs. Régulation du flux en limitant le nombre de personnes par jour et en privilégiant les réservations en ligne, gels hydroalcooliques, marquage au sol pour assurer la distanciation physique dans les files d'attente... Les parcs se sont donc rapidement adaptés au Covid ! A Disneyland Paris, des selfie-spots ont même été inaugurés pour permettre aux petits et aux grands de se faire photographier (à distance) avec leurs personnages préférés.