Couches lavables : comment ça marche ?

Pour des raisons de santé, écologiques ou économiques, certains parents choisissent d'utiliser des couches lavables pour leur bébé. Comment les laver ? Combien de couches doit-on prévoir pour bien s'organiser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?... On vous guide, pas à pas.

Couches lavables : comment ça marche ?
© 123RF-Kamila Starzycka

Après les différentes études sur la composition des couches jetables, de nombreux parents cherchent une alternative sans produits toxiques pour leur bébé. Dans d'autres cas, c'est pour des raisons écologiques, ou encore économiques. En effet, un enfant utilise en moyenne entre cinq et six couches par jour jusqu'à l'âge de trois ans. Au total, on compte donc près de 2000 couches par bébé et par an, soit 3 milliards de couches jetées chaque année en France. De quoi causer des dégâts sur notre environnement, mais aussi sur le budget des parents. Certains envisagent donc, ou ont choisi, d'utiliser des couches lavables pour leur enfant. Seulement, quand on n'y connaît rien, cela peut être un vrai casse-tête : comment les choisir ? Comment les laver ? On vous explique tout.

TE1, TE2, quelles sont les différents types de couches lavables ?

Le temps des langes dans lesquels on entortille bébé avant de les fixer avec des épingles à nourrice est révolu (et c'est tant mieux). Aujourd'hui, les couches lavables sont perfectionnées, et ressemblent en tout point aux couches jetables, sauf qu'elles sont réutilisables. Dans leur apparence, elles ressemblent beaucoup aux couches de bain. Elles sont composées d'une partie couche absorbante, ce qu'on appelle l'insert, et d'une culotte de protection imperméable pour éviter les fuites. Pour les parents qui veulent se simplifier la vie, des voiles de protection peuvent être ajoutés à l'insert afin de recueillir les selles. Après utilisation, il suffit de les jeter à la poubelle. L'insert aussi peut être jetable, en fonction des marques. Il existe plusieurs types de couches lavables. Les couches tout-en-un (TE1), composées d'une culotte dans laquelle l'insert est cousu ou se glisse dans une poche au fond. Pratique pour changer le nourrisson, mais il faut tout laver à chaque fois. L'autre version est les tout-en-deux (TE2), dans lesquelles on ajoute l'insert dans la culotte (souvent fixé avec des boutons pressions), ce qui permet de ne la laver qu'au bout de deux ou trois utilisations.

Combien de couches lavables faut-il acheter ?

Tout dépend de l'âge de votre bébé et du nombre de lessives ! En les achetant, il faut prévoir la bonne quantité de couches pour deux jours. Ainsi, avec un nourrisson, pour une lessive par jour, si les vôtres passent au sèche-linge, vous pouvez acquérir une douzaine de couches lavables, et en prendre deux de plus si vous n'avez pas de machine à sécher le linge, ou que le modèle choisi n'y passe pas. Si vous souhaitez ne faire une machine que tous les deux jours, il faut compter 16 couches lavables (18 sans sèche-linge), et 22 si vous le faites tous les trois jours (24 sans sèche-linge). A noter que pour les parents de jumeaux ou d'enfants d'âges rapprochés qui utilisent la même taille de couches, il faut compter entre 20 et 22 couches lavables par jour (24 ou 26 sans sèche-linge). Autant de couches lavables peuvent représenter un investissement important, surtout quand il s'agit du premier enfant et qu'on a tout le matériel de puériculture à acheter, mais sur le long terme, les parents sont gagnants. Néanmoins, quand il s'agit du petit dernier et qu'on se demande ce qu'on pourra bien faire de toutes ces couches quand il aura grandi, il est bon de savoir qu'il existe des services de location. Ainsi, les P'tits Dessous, Locacouche ou Hamac proposent de louer aux jeunes parents le nombre de couches dont ils ont besoin. Cela évite aussi d'avoir à en acheter de plusieurs tailles, pour ceux qui n'ont pas choisi une taille unique, afin qu'elles s'adaptent à la croissance de l'enfant. 

Comment laver une couche ?

Pendant que vous changez bébé, vous devez jeter le voile de protection ou l'insert, si vous avez choisi la version jetable. Si ce n'est pas le cas, jetez les selles, et à rincez des éventuels résidus. Vous pouvez ensuite mettre la couche jetable dans un sac poubelle ou un récipient fermé, en attendant la lessive. En effet, il n'est pas obligatoire de laver la couche sur le champ, et vous pouvez ne faire tourner la machine à laver que tous les deux ou trois jours, si vous avez suffisamment de couches.

Pour laver des couches lavables, commencez par rabattre les scratchs pour qu'ils restent intacts. Il est conseillé de faire tourner la machine à 40°C, avec une lessive sans enzymes, et sans adoucissant, qui peut contenir des produits provoquant rougeurs et irritations. Si elles sont particulièrement sales, si des tâches ou des odeurs ne partent pas, ou encore si l'enfant à la gastro, vous pouvez aussi utiliser un programme à 60°C. Attention, il ne faut pas utiliser de détachant, de vinaigre ou d'eau de Javel, car ces produits peuvent abîmer la couche, mais aussi la peau de bébé ! Après lavage, l'idéal est de faire sécher votre couche lavable à l'air libre. Néanmoins, il existe des modèles qui sont compatibles avec le sèche-linge. 

De nombreux parents sont découragés à l'idée de devoir faire plusieurs lessives par semaine, et renoncent à l'idée d'utiliser des couches lavables, même si c'était ce qu'ils souhaitaient au départ. Sachez qu'il existe des entreprises qui lavent les couches pour vous ! C'est par exemple le cas de l'Eco'Laveur et de Ma Petite Couche, qui proposent des services de location et de lavage.

Comment utiliser des couches lavables ?

  • Avant la toute première utilisation, les couches lavables doivent être trempées dans l'eau froide afin que les fibres des inserts se gonflent et soient plus absorbantes. Vous pouvez ensuite les laver avec une lessive sans enzymes, et les rincer à l'eau claire.
  • Maintenant que cette première étape est passée, vous pouvez enfiler sa couche à votre bébé. Celle-ci se met de la même manière qu'une couche jetable, et se ferme par des scratchs le plus souvent, parfois par des boutons pression. Pour les sorties en famille, on n'oublie pas d'emporter une pochette imperméable pour ranger le lange quand il faudra changer bébé !
  • Il est parfois déconseillé d'utiliser des crèmes de change très grasses ou épaisses quand on utilise des couches lavables. Cela risque en effet d'imprégner la partie absorbante, qui sera alors moins efficace. Cependant, un ou deux lavages à 60°C devraient permettre à la couche de retrouver toute sa capacité absorbante !

Couches lavables : quels sont les avantages ?

Elles sont écologiques

Le premier gros avantage des couches lavables est qu'elles sont écologiques. En effet, les couches jetables mettent beaucoup de temps à se dégrader. La version lavable consomme bien sûr de l'eau et de la lessive, mais il y a aussi besoin d'en produire moins, et donc d'utiliser moins d'énergie.

Pas de substances toxiques pour bébé

Vient ensuite un aspect positif pour la santé du bébé. Non seulement il n'y a pas le risque qu'elles contiennent des parfums ou des lotions potentiellement allergisantes, mais il est aussi possible d'en trouver dans des cotons bio ou certifiées OEKO-TEX, un label qui garantit l'absence de substances nocives dans les tissus. Certes, il y a toujours un petit risque d'érythème fessier ou d'allergie causée par la lessive, mais la plupart des marques affirment qu'elles réduisent aussi ces risques.

Les couches lavables plus économiques

Enfin, on ne peut pas omettre l'aspect économique. Sur le moment, cela revient cher pour le portefeuille. Cependant, cela représente quand même de sacrées économies de ne pas avoir à acheter des paquets de couches régulièrement ! En effet, chaque couche lavable coûte entre 10 et 20 euros pour une vingtaine? Il faut donc compter entre 200 et 400 euros, auxquels s'ajoutent les frais de lessive et des voiles ou des inserts jetables en fonction des modèles. A titre de comparaison, il faut en moyenne 4 500 couches pour un enfant de la naissance à 3 ans, soit près de 1 125 euros si l'on achète des couches jetables.

Couches lavables : les inconvénients

Le nombre de lessives pour laver les couches 

Pour les points négatifs, il faut bien parler de la lessive. Tous les parents ne sont pas prêts à faire tourner une machine presque tous les jours ou, pour l'éviter, à laver les couches avec leur linge classique. Quant aux services de nettoyage, ils ne sont malheureusement pas encore disponibles partout et représentent aussi un budget supplémentaire. 

Où stocker les couches lavables usagées ?

Les couches lavables peuvent aussi prendre de la place, une fois qu'elles ont été utilisées. Si on en lave plusieurs en même temps, il faut bien les conserver quelque part, et une odeur peut parfois envahir la salle de bain si le contenant n'est pas hermétique. Pour les modèles qui ne vont pas au sèche-linge, il faut aussi prévoir un peu de place pour les faire sécher. Pour certains, cela peut sembler être un mauvais argument, mais ceux qui n'ont pas un grand logement penseront le contraire.

Couches lavables et mode de garde ?

Enfin, il faut noter que les couches lavables ne sont pas compatibles avec tous les modes de garde. Les crèches et certaines assistantes maternelles peuvent refuser de les accepter. Si c'est le cas, vous pouvez toujours prendre des couches lavables quand bébé est avec vous, et des couches jetables quand il est gardé.

Couches lavables : comment ça marche ?
Couches lavables : comment ça marche ?

Sommaire Couches lavables TE1 ou TE2 Combien de couches lavables ? Comment laver une couche ? Comment utiliser les couches lavables ? Couches lavables : les avantages Couches lavables : les inconvénients Après les...