Cododo : mon enfant ne veut plus dormir seul

De nombreux parents prennent l'habitude de dormir avec leur nouveau-né. S'il facilite l'allaitement et la proximité, le cododo complique le retour dans la chambre de l'enfant lorsqu'il grandit. Conseils et astuces de Jaqueline Wendland, psychologue et spécialiste de la petite enfance.

Cododo : mon enfant ne veut plus dormir seul
©  Anna Grigorjeva-123rf

Le cododo, également appelé "co-sleeping", est souvent critiqué, mais tout autant pratiqué par les parents à la naissance du bébé. Pour certains, il favorise l'allaitement, renforce les liens entre la mère et l'enfant, et atténue les angoisses du nourrisson, tandis que d'autres estiment que le cododo représente un risque accru de mort subite du nourrisson. Dans tous les cas, le cododo n'est pas une solution idéale selon Jaqueline Wendland, psychologue clinicienne dans le domaine de la prise en charge du développement de bébé et du jeune enfant, et auteure de Bonne nuit mon tout petit. "La plupart des parents que je reçois en consultation essaient ainsi de contourner les difficultés d'endormissement et les réveils nocturnes de leur enfant. Toutefois, il s'agit rarement d'une solution efficace : la qualité du sommeil de chacun en pâtit, l'un des deux conjoints finit souvent par quitter le lit conjugal et les réveils nocturnes ne sont pas moins nombreux", souligne-t-elle. L'autre problème rencontré par la plupart des parents ayant pris l'habitude de partager leurs nuits avec bébé au fil des mois : la difficulté d'endormir leur enfant dans sa chambre une fois devenu grand. Les crises de larmes, parfois même jusqu'à l'âge de deux ans, précèdent souvent l'heure du coucher, à tel point que les parents craquent de nouveau. Alors, comment lui faire accepter ce changement ? 

Un retour compliqué dans sa chambre

Si vous avez choisi de coucher votre bébé près de vous pendant les premières semaines, afin de vous rassurer et de faciliter l'allaitement ou le biberon la nuit, évitez néanmoins de partager votre lit. Gardez à l'esprit que, tôt ou tard, votre enfant devra apprendre à dormir dans sa chambre et que cet apprentissage risque d''être compliqué après des mois passés avec vous. C'est le problème qu'a rencontré Christ, qui témoigne sur le forum du Journal des Femmes : "Ma fille de 5 ans dort toujours avec moi à cause du cododo, et maintenant, mon fils de 31 mois passe lui aussi ses nuits avec moi. Quant au papa, il dort dans le lit de mon fils". Un sentiment partagé par Ymelinda : "Maddie va avoir deux ans et elle hurle dès que je la mets dans son lit. J'ai essayé de rester avec elle pendant qu'elle s'endort, mais dès que je quitte la pièce, elle se remet à hurler. Nous n'en pouvons plus avec mon compagnon et nous continuons le cododo ". Autant d'histoires vécues qui peuvent encourager à laisser bébé dormir dans son lit !

Comment l'aider à dormir dans son lit ?

Quand votre enfant grandit, supprimez petit à petit les aides qui ont permis à votre bébé de s'endormir. "Vous pouvez commencer par habituer votre enfant à faire la sieste dans son lit, puis le coucher dans son lit le soir, en lui expliquant clairement ce que vous attendez de lui, en ayant une attitude à la fois ferme, mais aussi rassurante. Il faut lui faire confiance, il peut dormir seul, et surtout, vous n'êtes pas loin !", conseille Jaqueline Wendland. Pour autant, s'il refuse de s'endormir dans sa chambre, inutile de le laisser pleurer, précise la spécialiste de la petite enfance. "Laisser l'enfant pleurer n'a pas de sens en soi et ne l'aidera à passer une bonne nuit. Il faut lui donner la sécurité nécessaire et le soutenir dans cet apprentissage progressif de l'autonomie", précise-t-elle. Vous pouvez le valoriser et lui montrer qu'à présent, il est grand, qu'il peut tout à fait dormir dans son propre lit (comme papa et maman, ou comme ses frères et sœurs). N'oubliez pas les histoires du soir et le rituel du coucher, qui l'aideront à passer le cap, sans oublier la traditionnelle veilleuse pour le rassurer.

Si vous souhaitez tout de même tenter l'expérience du co-sleeping, prenez conseil auprès de votre pédiatre et veillez à respecter quelques règles de sécurité. Ainsi, ne mettez pas de couette sur votre bébé et habillez-le d'une gigoteuse uniquement.
Ne le faites pas dormir sur un oreiller et n'en placez pas un à côté de lui. Pour prévenir les chutes, vous pouvez placer une barrière antichute ou poser un vrai matelas posé à même le sol. Si vous avez rassemblé deux lits jumeaux, ne faites pas dormir bébé à l'endroit où les lits se rejoignent et ne placez pas non plus bébé du côté du mur, car il pourrait être coincé entre le bord du lit et le matelas. Veillez aussi à faire dormir votre bébé sur le dos, pour réduire les risques de mort subite. Enfin, si vous êtes trop stressée, optez pour un berceau spécial cododo fixé sur votre lit.

Cododo : mon enfant ne veut plus dormir seul
Cododo : mon enfant ne veut plus dormir seul

Le cododo, également appelé "co-sleeping" , est souvent critiqué, mais tout autant pratiqué par les parents à la naissance du bébé. Pour certains, il favorise l'allaitement, renforce les liens entre la mère et l'enfant, et atténue les...