Comment donner le biberon ?

Vous avez décidé de ne pas allaiter votre bébé ou de ne le nourrir au sein que partiellement afin de faire profiter papa de ce moment d'intimité. Quand lui donner son lait en en quelle quantité ? C'est le moment de maîtriser le B.a.-ba du biberon !

Comment donner le biberon ?
© Oksana Kuzmina-123RF

A l'heure d'accueillir leur premier enfant, de nombreuses mamans sont confrontées à un dilemme : le choix entre le sein ou le lait artificiel ? Sachez qu'il s'agit d'un choix propre à chacune qui ne bouleverse en rien la relation entre la maman que vous êtes et votre bébé. Si vous avez opté pour le lait infantile, ne culpabilisez pas. Tous contiennent les éléments nutritionnels essentiels à la croissance et à la santé de votre enfant ! 

Quelle quantité de lait infantile ?

De sa naissance à son 5ème mois, l'alimentation de votre enfant est exclusivement basée sur du lait artificiel et ses besoins journaliers sont en constante évolution.
- De 0 à 1 mois, bébé boit en moyenne 50 à 60 ml de lait jusqu'à 10 fois par jour, durant les 2 premières semaines, puis 90 ml en 6 à 8 biberons.
- De 1 à 2 mois, il boit 5 à 6 biberons de 120 à 160 ml,
- De 2 à 3 mois, ses repas sont composés de 5 biberons de 150 à 180 ml,

- De 3 à 4 mois, 4 biberons de 180 à 210 ml ou de 5 biberons de 150 à 180 ml,
- De 4 à 5 mois, vous pouvez donner à votre enfant 4 biberons de 210 à 240 ml ou 5 biberons de 180 ml
- A partir de 6 mois, bébé boit environ 900 ml en 4 prises.

Biberon bébé : à quelle fréquence ?

La majorité des spécialistes de la petite enfance estiment qu'il faut adopter une certaine souplesse en ce qui concerne les horaires des repas de bébé, du moins pendant les premières semaines. Rassurez-vous : au bout du premier mois, les fréquences de ses repas devraient devenir plus régulières. Proposez-lui un biberon toutes les deux à trois heures au début, ou quand il semble avoir faim, mais ne le réveillez pas s'il est profondément endormi !

Comment préparer le biberon ?

- Laver le biberon à l'aide d'un goupillon propre, avec de l'eau et du liquide vaisselle avant une première utilisation et après chaque tétée. En effet, fini ou pas, le lait doit être jeté car il ne se conserve pas.

- Faites sécher le biberon à l'air libre sur un égout'biberon par exemple et lavez-vous les mains avant de prendre le biberon.

- Pour le mélange eau-lait en poudre, se référer aux informations sur la boite du lait en poudre. Remplissez le biberon d'eau minérale jusqu'à la graduation de la dose prescrite, puis utilisez la cuillère-mesure de la boîte de lait pour en verser la juste dose. Veillez à bien passer un couteau sur la cuillère-mesure afin de ne pas forcer la dose.
- Secouez bien le biberon pour éviter la formation de grumeaux en le faisant rouler entre vos mains. Si vous faites chauffer le biberon, méfiez vous du micro-ondes : le biberon peut paraître tiède au toucher alors que le lait est brûlant. Vérifier la température dans la paume de votre main pour éviter que cela n'arrive.
- En cas de sortie, vous pouvez remplir le biberon avec la bonne quantité d'eau et transporter la dose de lait en poudre à part. Le biberon pourra être reconstitué au moment souhaité.

Quel biberon choisir ?

Il existe pléthore de biberons, mais il est recommandé de choisir un modèle qui respecte la norme NF 315, garante de leur qualité et de leur ergonomie. Il s'agit ensuite de choisir la matière. Les biberons en verre se rayent rarement et ne jaunissent pas après leur passage au lave-vaisselle. En revanche, ils sont lourds et gare aux chutes. En plastique, les biberons sont légers, incassables, mais s'opacifient rapidement.
Quelle forme choisir ? Avant d'acheter le biberon de bébé, n'hésitez pas à le prendre en mains afin d'opter pour le modèle qui vous correspond le mieux. Les biberons classiques sont ronds, mais votre bébé aura du mal à les tenir s'il a des velléités d'indépendance.
Il appréciera davantage les modèles ergonomiques. Les biberons triangulaires, eux, ne glissent pas et se nettoient facilement. Par ailleurs, les versions coudées permettent de prévenir l'aérophagie. Si vous hésitez entre petits et grands biberons, sachez qu'il vaut mieux privilégier les modèles qui contiennent entre 240 et 250 ml. Optez pour les biberons qui possèdent la graduation la plus visible possible et n'oubliez pas d'acheter un modèle plus petit pour donner des jus de fruits à votre enfant quand il sera un peu plus grand.
Si votre bébé semble avoir mal au ventre après les repas, tournez-vous vers des modèles anti-coliques : certains possèdent une forme en S afin de faciliter l'apport de nourriture en continu. Enfin, veillez à fractionner les repas et donnez-lui le biberon en le plaçant au maximum à la position verticale.

Quelle position pour donner le biberon ?

Instant de complicité, le repas au biberon doit être un moment de calme. Ne laissez pas la sonnerie du téléphone ou la télévision vous déranger et installez-vous dans un endroit peu bruyant. La tête de votre bébé doit reposer dans le creux de votre bras et son visage doit être tourné vers vous. Placez la tétine sur et non sous la langue et vérifiez l'inclinaison du biberon afin qu'il n'y ait pas d'air dans la tétine. Pensez à vérifier tout au long du repas que le lait s'écoule toujours bien. Si votre bébé refuse avec insistance de boire son biberon, n'insistez pas et surtout ne le forcez pas. Il se rattrapera sans doute au prochain repas !

Le rot après le biberon, obligatoire

Lors de chaque biberon, votre bébé avale de l'air et le rot lui permet de faire disparaître le trop-plein qui s'est accumulé dans la partie supérieure de son estomac. Pour faciliter la digestion de votre enfant, maintenez-le en position debout, appuyé délicatement contre votre épaule. Le bas du menton de bébé doit toucher le dessus de votre clavicule. En soutenant ses fesses avec votre avant-bras, tapotez légèrement son dos et marchez dans la maison en le maintenant dans cette position. Au bout de quelques minutes, le rot tant attendu devrait le soulager ! S'il gigote et manifeste un certain inconfort, adoptez une autre position. Vous pouvez alors l'asseoir sur vos genoux, légèrement penché en avant, appuyé sur votre main. Quelques tapotements dans son dos viendront à bout de sa gêne.

Lire aussi