Garde partagée : 6 règles pour bien s'entendre avec sa co-famille

Vous avez choisi de partager une nounou avec d'autres parents ? Nos conseils pour éviter les surprises et se mettre d'accord sur les conditions.

Garde partagée : 6 règles pour bien s'entendre avec sa co-famille
© Evgeny Atamanenko-123rf

Vous recherchez un mode de garde pour votre bébé ? Si vous n'avez pas trouvé de place en crèche et que vous aimeriez embaucher une nounou, la garde partagée représente de nombreux avantages et s’avère notamment plus économique. En effet, les frais sont partagés avec une autre famille. Concrètement, la nounou vient à votre domicile ou chez l'autre famille, pour s'occuper de votre bébé. De plus, l'enfant est sociabilisé dans un cadre familier. Mais attention à bien vous mettre d'accord sur les conditions ! La nounou gardera-t-elle les enfants chez vous à temps plein ou chez l'autre famille ? Repas, électricité... Quels frais partager ? Comment s'organiser pour les vacances de chacun ?... Toutes ces questions sont à définir en amont, pour éviter les mauvaises surprises. Nos conseils pour éviter les conflits et maintenir de bonnes relations entre parents.

Choisir le lieu de garde 

Idéalement, trouver une famille qui habite proche de chez vous permet de mieux vous organiser au quotidien. Certains parents privilégient même une garde partagée entre voisins, tandis que d'autres préfèrent partager une nounou entre amis, ou en famille. Dans tous les cas, vous devrez vous mettre d'accord sur le lieu de garde, qui doit être établi en alternance chez les deux familles. Vous pouvez alors vous arranger entre vous, selon l'emploi du temps qui vous convient le mieux. Rappelons que les enfants doivent être accueillis dans un cadre adapté et sécurisé pour les enfants. Autre critère à prendre en compte : vos disponibilités. Selon votre activité professionnelle, serez-vous suffisamment à l'heure pour récupérer votre enfant chez une autre famille et le chemin est-il pratique pour déposer votre enfant le matin ? 

Le partage des frais

Si la garde partagée se déroule à votre domicile, vous aurez l'avantage de prendre un peu plus de temps le matin. Pas besoin de presser votre bébé et de le sortir dans le froid pour le déposer le matin et le récupérer le soir après le travail. Néanmoins, si le salaire de la nounou est divisé en deux, pensez aussi à partager les éventuels frais quotidiens. Electricité, eau et gaz, biberons de lait et repas sont aussi à prendre en compte, tout comme les petits dégâts (objets cassés, tâches sur le tapis, etc). Ces dépenses sont donc à partager avec l'autre famille.

Emploi du temps et retards

Si la nounou garde les enfants chez vous, sachez que vous dépendrez aussi de l'emploi du temps de l'autre famille. Par exemple, si la maman qui devait récupérer Margot est coincée au bureau et prévient qu'elle risque d'arriver en retard, vous serez bien contrainte de l'attendre, avec les enfants et la nounou à la maison. Dans ce cas, prévoyez un contrat qui mentionne une rémunération en cas d'heures supplémentaires.

Les horaires et les congés de la nounou

Lorsque la nounou souhaite poser des jours de congés, les deux familles doivent se mettre d'accord et valider ensemble leurs vacances. Les parents devront alors trouver une autre solution pour garder leur enfant. Quant à ses horaires de travail, encore une fois, elles doivent correspondre aux besoins des deux familles.

Des principes éducatifs communs

S'entendre sur les conditions pratiques est une chose, mais il ne faut pas oublier d'aborder les valeurs et les principes éducatifs que vous souhaitez transmettre à votre enfant. Une fois que vous vous serez mis d'accord sur ces points, vous établirez alors un contrat détaillé avec toutes ces conditions ainsi que les règles de conduite sur lesquelles vous vous serez mis d'accord. Une étape essentielle pour que la garde partagée se passe pour le mieux. 

Maintenir le dialogue

En cas de désaccord, un conflit peut vite arriver. Si vous ne vous entendez plus avec l'autre famille, la communication est essentielle pour apaiser les tensions. Aussi, il est conseillé de maintenir un dialogue constant entre vous et les autres parents, quitte à mettre les choses au clair, calmement, en exposant vos arguments et votre point de vue. Vous trouverez sans doute une solution ensemble. En outre, évitez de vous disputer devant les enfants ou la nounou. Vous pouvez aussi prendre le temps d'échanger autour d'un café, de discuter ensemble le soir en récupérant vos enfants ou par téléphone. Créer une atmosphère conviviale basée sur une relation de confiance est primordiale pour avoir l'esprit serein.

Bon à savoir : chaque famille doit signer son propre contrat de travail en garde partagée avec une nounou, en mentionnant les autres parents comme co-employeurs. Chacun doit alors préciser sa part de rémunération afin de préciser le montant du salaire de la nounou. Le salaire peut en effet être différent si vous n'avez qu'un seul enfant et que l'autre famille en a deux, et que le temps de garde est plus important que vos besoins. Néanmoins le salaire mensuel total devra être identique sur les deux contrats. N'hésitez pas également à détailler les tâches que l'employée aura à effectuer à la maison (préparation de leurs repas, toilette, promenades, etc.). Plus d'infos sur le site www.pajemploi.urssaf.fr

Lire aussi