Alimentation du bébé à 5 mois

A cinq mois, bébé commence à espacer ses repas. Mais au fait, combien de biberons doit-il encore boire ? Est-il déjà temps de commencer la diversification alimentaire ? Les conseils du Docteur Noémie Nathan, pédiatre.

Alimentation du bébé à 5 mois
© 123rf_Cathy Yeulet

A 5 mois, il est possible que bébé commence à faire ses nuits. Il est en effet capable de passer 6 à 8 heures sans manger. Une excellente nouvelle après plusieurs semaines de nuits hachées ! Votre enfant est également prêt pour la grande aventure de la diversification alimentaire. Fruits, légumes, céréales, c'est un vrai festival de saveurs pour son petit palais. Noémie Nathan, pédiatre, nous dispense ses précieux conseils pour aborder au mieux cette étape primordiale de la vie de bébé !

Combien de biberons à 5 mois ?

Si ce n'était pas déjà le cas le mois dernier, votre bébé approche désormais des 4 repas par jour. A 5 mois, il boit environ 210 ml de lait par biberon. Cette moyenne varie évidemment selon les enfants. Mais si vous avez des inquiétudes ou des questions, n'hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre. Il pourra vous rassurer et surveiller de près la croissance de votre tout petit.

Comment commencer la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire débute entre 4 et 6 mois. "En même temps que de leur faire découvrir des aliments, il s'agit aussi de les habituer à la cuillère, dès 4 mois", précise le Docteur Nathan. Mais aucun problème si vous avez souhaité attendre encore un peu ! La pédiatre propose de procéder ainsi : "au départ, on donne d'abord le biberon ou la tétée à bébé, puis on lui propose quelques cuillères de purée. Il ne faut pas se fixer de règles trop rigides. Il s'agit avant tout de le familiariser avec ces nouvelles textures et saveurs". 

Quelles quantités et types d'aliments ?

Après 10 à 15 jours à lui proposer quelques cuillères de purées, votre bébé pourra manger 130 g de légumes le midi que l'on complétera avec un biberon. La diversification va commencer par les légumes puis, au bout de 15 jours, l'introduction des premiers fruits cuits puis, dès le mois prochain, des céréales avec gluten dans le biberon du petit-déjeuner. A 5 mois, les éventuelles farines ajoutées dans le premier lait de la journée doivent être sans gluten !

Risque d'allergies

La pédiatre rappelle qu'il est très rare qu'une allergie survienne après la première prise. Si cela arrive, les parents s'en rendront compte dans les trois heures qui suivent le repas si l'enfant vomit ou a une éruption cutanée. Mais il faut généralement attendre la seconde prise pour voir les symptômes d'une éventuelle allergie apparaître. Pour minimiser le risque d'allergie, il est important de donner rapidement et régulièrement tous les fruits et légumes, y compris exotiques, en dehors d'un terrain allergique familial connu. Concernant les fraises, le docteur Nathan précise qu'il s'agit plus souvent d'une réaction histaminique. (avec apparitions de boutons) que d'une véritable allergie. 

Quels fruits et légumes lui donner ?

Pommes, poires, bananes, pêches, prunes, abricots, tout est permis ou presque. Rappelons qu'il est préférable d'attendre 6-7 mois pour les fruits rouges et un an pour les fruits exotiques.

Légumes verts

Même si La pomme de terre en petite quantité peut servir de liant, il vaut mieux proposer qu'un seul légume vert par jour pour apprécier le goût.(en plus des pommes de terre). 

  • On découvre les carottes, haricots verts, épinards, courgettes (épépinées et sans peau), potirons et petits pois extra fins et jeunes. On limite les blettes et les endives (trop de fibres). Attention la carotte constipe ! 
  • On évite les aliments avec des goûts forts et trop de fibres comme avec les choux, raves, navets, oignons,tomates, céleris, artichauts, poivrons, aubergines et persil. Les légumes surgelés comme les frais peuvent être utilisés. On peut utiliser les légumes du potager si on limite les pesticides. 

Fruits sans sucre

On commence les fruits, 15 jours après les légumes pour éviter que l'enfant préfère le sucré et refuse le légume. À midi ou en complément du biberon du goûter, on propose une compote de fruits (si possible un seul à la fois). Vous pouvez préparer des compotes de fruits "maison" avec des fruits bien mûrs, cuits et mixés ou les "petits pots" de fruits. On retarde la découverte de certains fruits comme le kiwi après un an. 

Farines (chocolat, vanille...)

Il est possible d'ajouter 1 à 2 cuillères à café de farine 1er âge sans gluten dans le biberon du soir si l'enfant a faim. 

L'alimentation du bébé de 4 mois Le bébé de 6 mois > 

Tout savoir sur l'alimentation du bébé mois par mois