Grand froid : peut-on sortir les bébés ?

Pourquoi les bébés sont-ils plus à risque que les autres ? Faut-il rester à la maison ? Comment les habiller ? Nos conseils et bons gestes pour mieux les protéger.

Grand froid : peut-on sortir les bébés ?
© famveldman - 123rf

Ce 26 février et pendant plusieurs jours, l'air va être glacial, selon les prévisions météo. Les températures devraient en effet tomber à -5 et -10°C le matin, et certains départements sont en alerte orange "neige", avec une augmentation des risques d'avalanches, dans le Sud-Ouest (en Ariège, en Haute-Garonne, dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées). En Ile-de-France, les températures atteindront les -8°C avec un ressenti de -15°C. Par cette vague de grand froid, les parents doivent donc redoubler de vigilance avec les plus jeunes. 

Pourquoi les bébés sont-ils plus à risque ? 

Les capacités d'adaptation aux changements de température ne sont pas aussi performantes chez les nouveau-nés et les nourrissons que chez l'enfant ou l'adulte, précise le ministère de la Santé. "La régulation thermique du nourrisson de moins de 3 mois est beaucoup moins efficace que celle de l'adulte et les pertes de chaleurs se produisent très facilement, particulièrement quand il est mouillé ou quand il a peu de mouvements actifs". En effet, ils ne peuvent se réchauffer par une activité physique, ni exprimer qu'ils ont froid. Particulièrement sensibles, les nourrissons ont donc plus de risques de développer une hypothermie.

Peut-on sortir les bébés en cas de grand froid ?

En cas de froid intense, mieux vaut rester à la maison. Il est recommandé aux parents d'éviter de sortir les nourrissons de moins de trois mois lorsque les températures sont glaciales, excepté en cas de nécessité. Dans cette situation, il est indispensable de bien les couvrir, notamment la tête et les extrémités, et de bien les hydrater en leur donnant à boire régulièrement. Enfin, "sauf en cas d'allaitement au sein exclusif, munissez-vous de boissons chaudes en quantités suffisantes (biberons dans une protection isotherme) et d'au moins un repas s'il a une alimentation diversifiée", recommande le ministère de la Santé.

Comment les habiller ?

Si vous n'avez pas d'autre choix que d'affronter le froid, prévoyez des vêtements adaptés. La tête doit être impérativement couverte (bonnet) ainsi que les extrémités (mains, oreilles, et pieds). Par ailleurs, préférez des moufles plutôt que des gants (les doigts peuvent mieux bouger et se tenir chaud).

Veillez à ce qu'il soit habillé chaudement, et couvrez-le contre le vent, particulièrement s'il est endormi. Munissez-vous pour cela d'une couverture, rabattez le protège-vent de la poussette, et multipliez les épaisseurs plutôt qu'un seul vêtement épais. Autre conseil : ayez le réflexe de découvrir votre enfant lorsque vous arrivez dans un endroit chauffé (dans un magasin, chez des amis...). Ainsi, vous éviterez à votre bébé de transpirer avant d'affronter de nouveau le froid.

Si vous vous déplacez en voiture, soyez prévoyant. En cas d'intempéries, les embouteillages ne sont pas rares. N'oubliez pas d'emporter avec vous plusieurs vêtements chauds, des couvertures et des changes ainsi que des biberons, au cas où vous devriez patienter plus que prévu. 

Porte-bébé ou poussette ?

En période de froid, évitez d'utiliser un porte-bébé, susceptible de comprimer ses membres inférieurs et de favoriser des gelures. Privilégiez les landau ou les poussettes de manière à ce que votre enfant puisse être libre de ses mouvements, et bouger pour se réchauffer.