Echarpe, porte-bébé : comment porter votre bébé en toute sécurité ?

Porter son enfant représente de nombreux avantages. En écharpe ou avec un porte-bébé, chacun y trouve la manière qui lui convient le mieux. Mais certaines règles sont à respecter. Conseils.

Echarpe, porte-bébé : comment porter votre bébé en toute sécurité ?
© © Pixelmania

Porter son bébé dès la naissance représente de nombreux avantages, à la fois pour l'enfant mais aussi pour les parents. Le peau à peau par exemple permet de créer un lien entre la mère et son enfant juste après l'accouchement. Petit à petit, "le portage sera un gage de sécurité pour le tout-petit, qui ressent la chaleur et la respiration de ses parents", explique Julia Lemetais, organisatrice d'ateliers de portage, lors d'une table ronde organisée par BabyBjörn le 30 septembre dernier à Paris. Un moyen donc de le rassurer, de lui apporter tendresse et affection, tandis que celui-ci est confortablement installé dans les bras de papa ou maman. La plupart des parents y voient aussi un côté pratique au moment des sorties : qu'il s'agisse d'une écharpe ou d'un porte-bébé, c'est le moyen idéal pour balader bébé tout en gardant les mains libres. 

L'assise ne doit pas être trop large

Le Docteur Manon Bachy, chef de clinique de chirurgie orthopédique à l'hôpital Trousseau et spécialisée en pédiatrie, rappelle que l'assise d'un porte-bébé ne doit pas être trop large, mais adaptée à la taille de l'enfant. Les écharpes de portage ont quant à elles l'avantage de s'adapter aux bébés dès la naissance puisque le tissu épouse la forme de leur corps. L'essentiel étant en effet de positionner l'enfant de manière à ce qu'il ait les jambes légèrement écartées. "Le risque majeur serait que l'enfant développe précocement une luxation congénitale de la hanche, qui évolue tout au long de la croissance. Il faut diagnostiquer ce problème avant 4 mois et au mieux les premiers jours qui suivent la naissance afin de mieux prendre en charge l'enfant", précise la spécialiste. "En tant que chirurgiens orhtopédistes, on aime bien que tous les bébés soients plutôt portés les jambes écartées, mais on ne recommande pas l'emmaillotement ou encore qu'ils soient portés en écharpe le long du corps de leur maman "en haricot" car cela reproduit la position luxante que le bébé avait in utero (hanches en adduction)", ajoute le Dr Manon Bachy.

Quelle est la position idéale ? 

Croisé emmailloté, croisé simple sur le devant, en position latérale ou dans le dos... Il existe différentes manière de porter son bébé en écharpe. Pour Catherine Fontenel, auxiliaire de puériculture, la position idéale est celle qui respecte la physiologie du bébé et qui assure le mieux sa sécurité affective. "Il s'agit de reproduire la posture naturelle du nouveau-né : le bébé reste enroulé, dos arrondi et jambes en flexion (il est comme acroupi)", explique-t-elle. C'est d'ailleurs la position qu'elle recommande lors de ses ateliers de portage en écharpe. 

Faut-il porter son bébé face au monde ou contre soi ?

Pour Julia Lemetais, spécialisée dans les massages et le portage pour bébé, porter son enfant face au monde serait "trop agressif" pour le tout-petit. En effet, l'enfant aime choisir ses interlocuteurs. "Lorsqu'il est face à sa maman, il a la possibilité de se lover contre elle. C'est rassurant pour lui... Ce qui n'est pas le cas lorsqu'il est situé face au monde extérieur et qu'il n'a pas envie d'entrer en interaction avec une autre personne", ajoute Catherine Fontenel. De plus, lorsque l'enfant est face au monde, sa tête n'est pas soutenue comme elle le devrait. C'est pourquoi Julia Lemetais recommande de porter son nouveau-né face à soi jusqu'à 5 ou 6 mois, jusqu'à ce qu'il soit capable de tenir sa tête. Au-delà de cet âge, vous pouvez le tourner, en veillant à le mettre face à vous dès lors qu'il s'endort pour pouvoir maintenir sa nuque. Elle considère par ailleurs que "la position face au monde accroît, pour le porteur, les tensions au niveau du dos et des cervicales, car porteur et porté sont beaucoup moins en union". Néanmoins, tout dépend de l'âge de l'enfant, de la volonté des parents, mais aussi de l'environnement, nuance David Karpathakis-Thalen, ingénieur-concepteur pour BabyBjörn. "Porter son enfant face au monde à la maison ou à la gare centrale n'est pas la même chose" précise le spécialiste.

Lire aussi