Le bébé de 4 mois

Votre bébé a déjà quatre mois ! Au programme des étapes du 4e mois : la rencontre avec de nouvelles personnes et la diversification alimentaire, et encore plus de choses à découvrir... On fait le point pour vous accompagner.

Le bébé de 4 mois
© Aleksandra Abu Haltam

Le quatrième mois est souvent celui de deux grandes étapes. Le retour au travail pour les mamans qui terminent leur congé maternité, et le début de la diversification alimentaire ! Comment sevrer bébé ? Comment introduire de nouveaux aliments ? On fait le point sur son alimentation, mais aussi sur son éveil, son sommeil, son développement, son poids et sa santé. Le docteur Noémie Nathan, pédiatre à Montreuil, nous livre ses conseils pour un bébé en pleine forme !

L’éveil du bébé de 4 mois : sa journée type

Depuis le mois dernier, bébé a encore fait beaucoup de progrès, notamment moteurs. Il tient de mieux en mieux sa tête, tout comme il la soulève de plus en plus et plus longtemps, lorsqu'il est sur le ventre. Il ne tient pas encore assis et il n'est pas recommandé de l'installer en position assise en le calant avec des coussins. Son dos n'a pas encore la force musculaire nécessaire, rien ne sert de brûler les étapes ! En outre bébé, se sert de plus en plus de ses mains. Il saisit les objets qui sont à sa portée et ceux qu'on lui tend. Il les porte ensuite à sa bouche. Vous remarquerez d'ailleurs qu'il commence à affirmer ses goûts, préférant certains jouets. Bébé commence également à se retourner du ventre sur le dos. Il sait aussi se mettre sur le côté. Par ailleurs, il communique toujours plus avec son entourage, qu'il sait reconnaître. Il émet maintenant différents sons et petits cris, pour montrer qu'il est là. Vous pouvez lui en montrer de nouveaux afin qu'il essaie de les reproduire. Comme l'explique le Docteur Nathan, votre bébé peut commencer à être un peu méfiant face aux étrangers. : "C'est le début de l'angoisse de séparation. Cette période coïncide souvent avec le moment où la maman reprend le travail et où l'enfant est gardé. Ses parents ne sont plus avec lui en permanence et il peut avoir de petites angoisses lorsqu'il les retrouve le soir."

Siestes

A 4 mois, les siestes de bébé sont de plus en plus longues. Son rythme de sommeil évolue et il passe maintenant à trois siestes par jour d'environ 45 minutes. De votre côté, profitez-en pour vous reposer, quand bébé dort, vous parviendrez peut-être à récupérer les courtes nuits que vous avez passées. 

L’alimentation de bébé à 4 mois

Le 4ème mois peut marquer pour bébé l'arrivée d'une grande étape : celle de la diversification alimentaire ! Encore une fois, il n'y a aucune obligation pour le moment. Si votre bébé et vous-même préférez attendre encore un peu, il n'y aucun mal à cela. Votre bébé est peut-être déjà passé, comme les grands, à quatre repas par jour. Son biberon fait, en moyenne, 210 ml. S'il en est à cinq, les tétées sont alors, en moyenne de 180 ml. Il s'agit encore une fois de moyennes ! Essayez de vous détacher autant que possible des doses inscrites sur les boites de lait artificiel ! Le plus important est de suivre les besoins de votre enfant.

Quantité de lait maternel et nombre de tétées

Si vous avez l'impression que votre bébé tète plus, rassurez-vous, c'est absolument normal : "Il est possible qu'à 4 mois, votre bébé se mette a fractionner ses repas et même à se re-réveiller la nuit pour manger. Il se dépense et a besoin de plus d'énergie", explique le docteur Noémie Nathan.

Sevrage

Si vous reprenez le chemin du travail et que vous allaitez votre bébé, vous allez sans doute devoir le sevrer. Sachez que cette étape prend un peu de temps, alors n'attendez pas le dernier moment. Commencez tout doucement et de manière progressive, un mois avant la date de sevrage souhaité, en introduisant un biberon à la place d'une tétée. Au départ, vous pouvez même donner 30 ml, puis compléter au sein, puis 60 ml, et enfin, 90 ml avec un complément au sein jusqu'à arriver à un biberon complet. Il est préférable qu'un tiers donne le biberon à l'enfant plutôt que la maman qui allaite. Cette dernière pourra par ailleurs vider manuellement ses seins du trop plein de lait, mais sans le tirer afin d'éviter de stimuler la lactation. Aussi, vous n'êtes pas obligée de supprimer toutes les tétées et pouvez conserver celles du matin et du soir par exemple. Le plus important est de trouver la formule qui vous convient le mieux et avec laquelle vous vous sentez à l'aise. 

Repas et diversification alimentaire

Votre pédiatre vous conseillera peut-être de commencer la diversification alimentaire. Certains médecins décideront d’attendre encore un peu. Dans tous les cas, il est préférable que vous attendiez son feu vert. Pour ce qui est de l’introduction des légumes, l’idéal est de commencer au moment du repas de midi.  Plusieurs méthodes sont envisageables : vous pouvez par exemple ajouter à l’eau du biberon un bouillon de légumes qui fera découvrir un nouveau goût à votre bébé, sans pour autant changer la consistance du biberon. Les débuts de la diversification servent surtout à initier bébé à la cuillère. Vous pouvez par exemple lui donner le biberon, puis une purée de légumes juste après. Au début, il ne mangera que quelques cuillerées, et en acceptera de plus en plus par la suite. Le Docteur Nathan recommande d'introduire un nouveau légume par jour ( la carotte, le blanc des poireaux, les haricots, les épinards.) puis de passer aux fruit 15 jours plus tard. Les fruits pourront être introduits au moment du goûter, en procédant de la même façon, d'abord le biberon, puis la compote. Parmi les fruits recommandés : les pommes, les bananes, les abricots, les poires… En revanche évitez les fraises qui peuvent, lorsque l’enfant est trop jeune, provoquer des allergies. En cas de doute, n’hésitez pas à poser la question à votre médecin. Enfin, pour les gros mangeurs, le pédiatre vous conseillera peut être d’ajouter au biberon du soir une farine, afin d’épaissir le lait. Là encore, référez-vous à ce que vous dit votre médecin car toutes les farines n’ont pas les mêmes propriétés. 
Notez qu’il est essentiel de ne pas habituer bébé à manger d’aliments trop sucrés, dès le début de la diversification alimentaire.

Bébé de 4 mois : santé et rappel des vaccins

Lors de la visite du 4ème mois, le pédiatre continue de s'assurer que votre bébé grandit bien et vous donne des conseils sur son alimentation. Ne commencez pas la diversification sans son accord. A quatre mois, un enfant pèse en moyenne 6,4 kg et mesure 62 cm. Si votre bébé ne fait pas encore ses nuits – ce qui est particulièrement difficile lorsque l'on recommence à travailler – parlez-en à votre pédiatre. Il saura vous donner les bons conseils pour résoudre ce problème. Lors de cette visite du 4e mois, votre bébé reçoit également le rappel des vaccins reçus au 2ème mois. Ainsi, le pédiatre lui injectera la deuxième dos des vaccins contre la DTP (Diphtérie, tétanos et poliomyélite), la coqueluche, le HIB, l'hépatite B et le pneumocoque. Comme d'habitude, ces vaccinations peuvent provoquer quelques petites réactions (fièvre légère, petits boutons...) Ne vous inquiétez pas, sauf si votre enfant développe une urticaire, qu'il présente des difficultés respiratoires ou un rythme cardiaque élevé : mieux vaut alors contacter votre médecin.

Dents et douleurs dentaires

Bébé a les joues rouges, il bave, a les fesses irritées ? Il est possible que ces signes marquent le début des poussées dentaires inflammatoires. Si votre enfant semble douloureux et inconfortable, vous pouvez lui donner du paracétamol ou de l'homéopathie pour le soulager. Certains bébés précoces ont leur première dent (souvent une incisive en bas) dès 4 mois. 

Le bébé de 4 mois
Le bébé de 4 mois

Sommaire Eveil de bébé Siestes Alimentation de bébé Quantité de lait maternel Sevrage Repas et diversification Rappel des vaccins à 4 mois Douleurs dentaires Le quatrième mois est souvent celui de deux grandes...