Le sommeil de bébé : mode d'emploi

Dormir : c'est l'activité principale de votre bébé au cours de ses premiers mois d'existence. Pourquoi ? Quelles sont les spécificités de son sommeil et comment le rendre doux et paisible ?

Le sommeil de bébé : mode d'emploi
© 123rf_Brad Calkins

Les premières semaines de sa vie, bébé dort jusqu'à 20 heures par jour. Autant dire qu'à ce stade, la qualité de son sommeil équivaut à sa qualité de vie ! Mais aussi à la qualité de sa croissance. En effet, c'est dans son berceau que votre nourrisson organise ses circuits nerveux, mémorise les informations qu'il reçoit et agrandit tranquillement le coton de sa barboteuse.

L'organisation de son sommeil

Bébé dort par période de 3 à 4 heures. Quand il se réveille, il ne parvient pas à plonger seul dans le cycle suivant. Autrement dit, vous devrez l'aider à se rendormir de une à trois fois par nuit, du moins jusqu'au quatrième mois où il devrait "faire ses nuits" comme un grand. Petit conseil : n'allumez pas la lumière (juste une veilleuse) et parlez-lui doucement. A vous de décider si vous préférez accourir au moindre babillement pour éviter la crise ou le faire attendre chaque fois plus longtemps quand il pleure afin qu'il devienne moins exigeant, voire même qu'il se rendorme tout seul. Enfin, pas de panique s'il vous semble parfois agité. Durant les six premiers mois, il passe d'abord par une phase de sommeil paradoxal (il gesticule, grogne, baille, respire fort...) avant de sombrer pour de bon dans les bras de Morphée. Attention, il existe deux catégories de dormeurs : les petits et les gros. Vous ne devez donc pas vous inquiéter si votre bébé roupille non stop ou s'agite la plupart du temps.

4 conseils pour une nuit douce

  • Un confort trois étoiles. Après un repas copieux et digeste, installez bébé dans une pièce à 20° C (avec un humidificateur), au calme et dans l'obscurité complète, partielle pour la sieste (cela aidera bébé à différencier le jour de la nuit). Pourquoi pas votre chambre dans un premier temps ?
  • Un coin douillet. Peu importe le lit (couffin, berceau, lit à barreaux), choisissez un matelas ferme aux bonnes dimensions à recouvrir d'une alèse, d'un drap house et protégez le haut du lit avec une couche en tissu carré. Glissez bébé dans sa gigoteuse. Les oreillers, couvertures en laine et draps sont trop dangereux pour sa sécurité. En attendant qu'il sache se retourner tout seul, optez pour la position sur le dos qui diminue les risques de mort subite du nourrisson.
  • Des repères rassurants. Fixez-lui des horaires pour se coucher et se lever, instaurez des rituels pour l'endormir (bain, berceuse, câlins, biberon d'eau avec légère infusion de tilleul ou de fleur d'oranger).
  • Respectez son rythme. Ne le réveillez pas pour manger, ne le forcez pas à dormir s'il déborde d'énergie et, bien entendu, bannissez somnifères et tranquillisants.

Que cachent ses pleurs ?

Plusieurs raisons légitimes peuvent le pousser à crier au secours. La faim (son petit estomac contient peu de réserves), la soif, la chaleur mais aussi le bruit ou un bobo en particulier (reflux gastrique, otite, érythème fessier, nez bouché, poussée dentaire...). Si toutes ces raisons sont écartées, c'est que bébé a besoin d'être rassuré par votre tendresse. Enfin, si rien n'y fait, consultez un pédiatre car la fatigue de tout le monde aggrave la situation chaque jour. Nos conseils pour décrypter les pleurs de bébé.

Le sommeil de bébé : mode d'emploi
Le sommeil de bébé : mode d'emploi

Les premières semaines de sa vie, bébé dort jusqu'à 20 heures par jour . Autant dire qu'à ce stade, la qualité de son sommeil équivaut à sa qualité de vie ! Mais aussi à la qualité de sa croissance. En effet, c'est dans son berceau que...