Patrice Evra, abusé à 13 ans : son "cauchemar" dans C à Vous

Pour libérer la parole sur l'horreur des abus sexuels, Patrice Evra a raconté son histoire dans un livre intitulé "I Love This Game". Convié dans C à Vous, le footballeur a livré un témoignage poignant de ses "souffrances"...

Patrice Evra, abusé à 13 ans : son "cauchemar" dans C à Vous
© Patrice Evra dans C à Vous Capture d'écran France 5

Agressé sexuellement par un professeur chez qui il dormait lorsqu'il avait 13 ans, Patrice Evra a choisi de raconter son calvaire entre les pages de son autobiographie I Love This Game, publiée en octobre dernier. Invité sur le plateau de C à Vous, ce 11 janvier, le footballeur a confié qu'il avait mis de longues années à briser le silence autour de ce traumatisme de jeunesse dont il avait "honte". "J'étais prêt, mais je dois beaucoup à Margaux, la femme de ma vie… J'ai réussi à me débarrasser de cette toxique masculinité. J'ai grandi en entendant que] pleurer c'est un signe de faiblesse pour un homme. C'est ce que me disait mon père", a raconté le sportif âgé de 40 ans, devenu papa à son tour au mois de mai 2021.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Patrice Evra (@patrice.evra)

Patrice Evra, agressé : "Il faisait tout pour enlever mon pantalon"

Libéré de ce poids, c'est un récit glaçant que Patrice Evra a livré avec beaucoup de courage à travers son livre. "Le professeur principal, croyant que j'étais endormi, mettait les mains sous mon dessus-de-lit et essayait de me toucher. Je savais que ce qu'il faisait était mal et j'ai essayé de le repousser et de le frapper. J'étais costaud mais j'avais peur aussi même si je ne pouvais pas lui montrer que j'avais peur de lui. Cela durait 10 ou 15 minutes, comme une bagarre. Il ne blaguait pas et faisait tout pour enlever mon pantalon. Aucun mot n'était prononcé dans le noir mais il se touchait et était sexuellement excité", a-t-il écrit, en ajoutant dans l'émission qu'il avait dû utiliser ses "lacets de chaussures" pour "attacher son pantalon".

Patrice Evra veut donner de "l'espoir"

Près de trente ans après ce "cauchemar", l'ancien capitaine des Bleus a assuré qu'il ne ressentait "pas de haine" envers ce professeur dont il ne souvient plus du nom. Patrice Evra ne veut plus "cacher ses émotions" "pour les jeunes, la nouvelle génération, des personnes qui ont été dans la même situation". "Les gens ne voient que l'arrivée, mais c'est un long voyage, un chemin avec des hauts et des bas, des souffrances, des histoires pas très belles. Ça a forgé mon caractère", a-t-il déclaré face à Anne-Elisabeth Lemoine. Avant de conclure: "Ce livre, c'est vraiment pour donner de l'espoir".