Olympe (The Voice) : Salaire, Régimes, DALS, Couple et Enfant

Olympe va de nouveau ravir les téléspectateurs avec sa voix d'or dans The Voice All Stars. Mais en attendant sa prestation très attendue ce samedi sur TF1, l'ex-finaliste de la deuxième saison a évoqué Argent, Poids, Danse Avec Les Stars et Paternité dans L'instant de Luxe.

Olympe (The Voice) : Salaire, Régimes, DALS, Couple et Enfant
© Olympe dans L'Instant de Luxe Capture D'écran Télé Star

Il a été l'un des visages marquants de la deuxième saison de The Voice en 2013. Olympe avait réussi à se hisser jusqu'en finale dans l'équipe de Jenifer, avant de finalement s'incliner face au grand gagnant Yoann Fréget... Huit ans plus tard, le jeune chanteur originaire d'Amiens revient bel et bien pour The Voice All Stars, la saison anniversaire des dix ans de l'émission qui rassemble d'anciens talents emblématiques, toutes éditions confondues. Avant son passage diffusé ce 18 septembre sur TF1, le jeune homme s'est confié à Jordan de Luxe dans L'instant de Luxe pour Télé Star Play.

Olympe : son salaire dans The Voice

Lors de son premier passage aux auditions à l'aveugle, Olympe avait fait sensation en reprenant Born To Die de Lana Del Rey au piano. Il avait ensuite largement séduit coachs et public, s'envolant jusqu'à la dernière étape de l'émission. Depuis, le chanteur a poursuivi sa carrière et sorti un EP intitulé Taxídi. Mais il se souvient encore très bien de son expérience chez TF1.... Et du cachet qu'il avait touché à l'époque! "Au début, on n'est pas payé. On est payé à partir du moment où l'on fait les lives en direct. C'est à peu près 500 euros la semaine. En plus on est logé et nourrit", a-t-il dévoilé, sans toutefois préciser combien il avait gagné pour son retour dans The Voice All Stars.

Olympe a été victime de grossophobie

Après sa première participation, l'artiste a été sollicité pour plusieurs projets, mais a rapidement été déçu lorsqu'on lui a fait des réflexions vis-à-vis de son poids. "À The Voice, je faisais 68 kilos, j'ai toujours eu un bassin développé, ça c'est dans mon ADN, dans ma morphologie. Et on m'avait dit : 'Ça serait bien que tu perdes un peu de poids'On m'avait dit: 'C'est de l'image quand même donc si tu peux perdre 2-3 kilos, ce serait cool'. Après ça, ce n'est pas grave, je pouvais l'entendre", a-t-il révélé.
Des remarques grossophobes qui l'ont contraint à entrer dans l'enfer des régimes pour finalement se sentir très mal à l'aise avec son propre corps... "L'équipe artistique qui me suivait après l'émission m'a demandé de re-perdre du poids, donc j'ai refait un régime, sauf que je me suis privé donc j'ai repris plus de poids. Après, j'ai refait un régime donc j'ai repris encore plus de poids. Je suis yoyo. Je perds très vite mais je reprends très vite", a poursuivi Olympe, qui a maintenant décidé de s'accepter tel qu'il est.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by OLYMPE (@olympeofficiel)

Olympe, recalé du casting pour DALS

Fort de sa popularité à la suite de sa sortie, la production de Danse Avec Les Stars l'avait d'ailleurs contacté pour tenter le casting. "J'avais passé les auditions il y a quelques années, ça s'était très bien passé, j'étais avec Candice Pascal, c'était trop cool, TF1 avait aimé", s'est-il souvenu. Mais malgré un essai concluant, Olympe n'a finalement jamais foulé le parquet de DALS..
"C'est à l'époque où j'ai changé d'agent et je pense que ça n'a pas joué en ma faveur. Je pense que l'agent m'a mis des bâtons dans les roues, même après. Je ne sais pas mais c'est à la même période donc c'est quand même bizarre. On m'avait prévenu que dans le milieu c'était des petits coups de p*tes", a raconté le jeune homme à Jordan de Luxe.

Olympe : sa vie avec Julien et leurs rêves de famille

Côté vie privée, Olympe a épousé son compagnon Julien en 2016 aux Etats-Unis. Et depuis trois ans, les amoureux souhaitent de nouveau concrétiser leur amour en devenant papas. Mais le parcours est loin d'être simple pour le couple, qui tente de se battre par tous les moyens pour adopter un enfant en France. "Notre agrément nous permet d'adopter un enfant qui a entre 3 mois et 4 ans. Mais on nous a fait comprendre que ça serait très difficile car nous sommes un couple gay. Ils fonctionnent avec le concept freudien de la construction psychique de l'enfant avec 'un papa, une maman'. C'est discriminatoire, révoltant et aberrant", a-t-il lâché dans Closer.
Une démarche "au point mort" qu'Olympe et Julien en comptent pas abandonner de sitôt.