Nikos Aliagas : Chirurgie esthétique et Rituels étonnants

Ce mercredi 15 septembre 2021, Nikos Aliagas était l'invité de C à Vous sur France 5 à l'occasion de ses 20 ans sur TF1 et de la saison All Stars de The Voice. L'occasion pour lui de faire quelques révélations...

Nikos Aliagas : Chirurgie esthétique et Rituels étonnants
© Nikos Aliagas en 2020 / J.M. HAEDRICH/SIPA

Voilà vingt ans que Nikos Aliagas anime certaines des soirées emblématiques de TF1Star Accademy, NRJ Music Awards puis The Voice à partir de 2012, chacun de ces programmes rassemblent à chaque fois des millions de téléspectateurs. Depuis le samedi 11 septembre, il présente la nouvelle saison de The Voice. Cette saison est particulière puisqu'elle marque les dix ans du programme
Nikos était l'invité d'Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5 dans C à vous ce mercredi 16 septembre pour évoquer cette saison événement... et en a profité pour livrer quelques confidences.

Nikos et la chirurgie esthétique

Pour fêter cet anniversaire, un micro était tendu à certains des confrères de Nikos. C'était notamment le cas de Stéphane Bern qui ne tarit pas d'éloges à l'égard de l'animateur de 52 ans. "Nikos est un monument du PAF. Il me fait penser à un temple grec, à la fois élégant - je ne connais pas d'animateur télé ou de journaliste plus élégant que Nikos - à la fois solide - comme un roc, il peut essayer toutes les tempêtes -", a-t-il ainsi déclaré dans ce message enregistré. Il enchérit ensuite: "C'est comme un frère pour moi. Il n'a absolument pas besoin de se restaurer, il est en parfaite forme", a-t-il ensuite plaisanté.
Une anecdote sur laquelle Anne-Elisabeth Lemoine rebondit: "Pas de restauration alors ?", a-t-elle lancé à l'animateur après la lecture de la vidéo. "Un petit ravalement dans 10 ans peut-être, sur un malentendu, on verra", a alors répondu Nikos sur le ton l'humour. Et d'ajouter: "Pour l'instant j'ai rien fait, mais je pense qu'il ne faut pas cacher". 

L'anecdote de Nikos Aliagas sur sa maman

Avant d'être cet animateur de talent et très à l'aise face à la caméra, Nikos Aliagas a connu des grands moments de doute. Notamment lorsqu'il a du présenter la première édition de Star Academy et qu'il a essuyé des critiques virulentes après la diffusion des premiers épisodes. Des critiques qui le touchent à un tel point qu'il retourne voir ses parents dépité : "Je suis allé voir mes parents dans leur petit HLM du 10e, j'ai dit: 'Écoute je me suis trompé, ça arrive, c'est pas pour moi, je me suis planté'. (...) J'avais démissionné du JT de 20H à Athènes quelques jours auparavant j'ai dit: 'Je vais arrêter'". Il raconte la suite, imitant l'accent grec de sa maman: "Elle m'a dit "Oui très bien, dors sur le canapé'".
Mais le lendemain, il se fait sévèrement remettre les idées en place par sa mère : "Ton grand-père est rentré du front contre les fascistes, il a marché huit mois il avait pas enlevé ses chaussures depuis 8 mois mais il est rentré comme un homme, alors tu finis ce que tu as commencé", s'est-elle énervée. Ce coup de sang Nikos lui en est évidemment reconnaissant: "C'est un peu pittoresque comme je le présente, ma mère mesure 1m50 mais elle a tout d'une immense femme et d'une immense dame et je lui dois beaucoup", a-t-il conclu.

Les rituels de Nikos Aliagas avant de prendre l'antenne

Lorsqu'il est question de sa longévité à l'antenne, Anne-Elisabeth Lemoine ne peut pas s'empêcher de mentionner les rituels quelque peu étranges que Nikos Aliagas pratique avant chaque émission:
"Une longévité qui est due aussi sans doute à vos rituels avant de prendre l'antenne: un caleçon rouge, des bâtons d'encens, de la musique byzantine du 19e siècle dans la loge, et toujours commencer par le pied droit quand on foule un plateau pour la première fois", a-t-elle lâché.
L'animateur a confirmé: "C'est vrai. Exactement. Le pied gauche porte malheur. (...) Je rentre avec le pied droit, j'écoute toujours ma petite musique, même de la musique traditionnelle de la Grèce centrale du 19ème, mais elle tape celle-là, mon staff est dépressif depuis !", a-t-il plaisanté.

Et concernant son sous-vêtement fétiche, le présentateur a expliqué son origine. "Le caleçon rouge, je l'ai mis une fois alors que ça ne marchait pas avant et puis ça a marché ce jour-là. Ça, c'est le côté pittoresque de la chose mais en réalité j'ai appris un métier", a rappelé le confesseur des stars.