Coup de cœur pour PMA-GPA, LES ENFANTS ONT LA PAROLE sur France 5 [Bande-annonce]

Chargement de votre vidéo
"Coup de cœur pour PMA-GPA, LES ENFANTS ONT LA PAROLE sur France 5 [Bande-annonce]"

Ils sont nés d'une GPA ou d'une PMA, élevés par plusieurs pères, une mère, voire trois parents. Tous ont une histoire qui mérite d'être entendue. Découvrez leurs témoignages dans le documentaire "PMA-GPA, les enfants ont la parole", notre coup de cœur télé.

Ils ont été élevés par une ou plusieurs mères, un ou plusieurs pères, dans des circonstances un peu particulières. Pourtant, aucun de ces enfants n'a manqué d'amour. Selon une étude de l'Ined (Institut national d'études démographiques) datant de 2018, en France, un enfant sur 30 est conçu grâce à la PMA. Pourtant, leur parole est encore peu entendue. Dans le documentaire PMA-GPA, les enfants ont la parole, réalisé par Laure Granjon et diffusé sur France 5, le 2 juin à 20h50, des enfants de tout âge, nés de PMA ou de GPA, témoignent pour raconter leur ressenti, leur quotidien, leurs joies et leurs peines. Un long-métrage brillant et émouvant.

Les enfants ont la parole : l'amour avant tout

Jade, 13 ans, est née en Belgique d'une GPA. Ses parents désiraient ardemment un enfant, mais après moult tentatives, ils ne parvenaient pas à fonder leur famille. Ils ont donc décidé de faire appel à une amie, Corinne, qui s'est proposée d'être leur mère porteuse. Désormais, Jade grandit choyée par son père, sa mère, et Corinne, qui a noué une relation spéciale et privilégiée avec l'adolescente. 

Quant à Sacha, 9 ans, il est né d'une PMA dont le donneur est anonyme. Élevé par deux mères qui le comblent d'amour, il clame fièrement : "Une famille, c'est trois êtres vivants, dont un plus petit que les autres, qui s'aiment".

Nés de PMA ou GPA : un quotidien parfois particulier

Pour Lucie, 9 ans, également née d'une PMA avec don anonyme, le quotidien est parfois plus lourd. Elle est élevée par une mère célibataire, mais apprend encore à gérer l'absence d'un père qui n'a jamais réellement existé. À l'école, elle a longtemps fait croire à ses amies que son géniteur avait été tué à la guerre. Peu à peu, la vérité devient moins difficile à verbaliser.

Lou Ann, 11 ans, est élevée par deux mères, qui vivaient en couple mais sont désormais séparées, et son père biologique. L'adolescente doit jongler régulièrement entre ces trois foyers afin de passer du temps avec chacun de ses parents. Mais il n'est pas toujours simple de s'adapter à l'éducation et aux règles de chacun. 

Dans le documentaire, ils sont plusieurs à raconter leur histoire. Jade, Sacha, Lucie, Lou Ann, Mathis, Kolia, ou encore Tom : tous ont un quotidien différent et une voix qui mérite d'être entendue.

Découvrez le documentaire PMA-GPA, les enfants ont la parole, le 2 juin à 20h50.