Coup de coeur TV : France 5 fait parler l'ADN dans Le Monde En Face

Nés sous X, issus d'une relation extra-conjugale ou d'une PMA, ils ont tout tenté pour connaître leurs géniteurs. Véritables enquêteurs, Marie, Audrey, Arthur, Romain et John racontent leurs histoires singulières dans "ADN : la quête des origines" de Gabrielle Dréan, diffusé mardi 24 septembre sur France 5 à 20h50 dans Le Monde En Face, présenté par Marina Carrère d'Encausse. Découvrez la bande-annonce de ce documentaire passionnant.

Ils sont à la recherche de leur identité depuis leur plus jeune âge... Pas facile de grandir au sein d'une famille lorsqu'on ressent qu'elle n'est pas la nôtre. Entre doutes, suspicions, petits indices et parfois confessions des proches, 5 personnes témoignent et racontent le récit de leur combat pour trouver la source de leur existence et reconstituer un puzzle. 
Aujourd'hui adultes et parents, ils ont dû subir les questions sans réponse, le mal-être souvent suivi de maladies et troubles psychiques, les difficultés administratives et se sont mués en détectives, avec ou sans l'approbation de leur famille. John, Romain, Audrey, Marie et Arthur Certains doivent leur salut à un test ADN. Comme 20 millions de personnes, ils ont envoyés un échantillon de leur salive à des laboratoires américains (ce genre de tests est interdit en France) et ont, en retour, reçu une liste de parents proches et éloignés qui ont également fait le test. D'autres, en revanche, n'ont eu qu'à questionner leurs proches.

ADN : la quête des origines, des récits plein d'émotions 

C'est le cas de Marie. A 8 ans, elle se rend compte qu'elle est la seule blonde de la maison. Les remarques de ses petits camarades ne tardent pas, l'aveu de sa mère, lui, se fera désirer. Elle est maman lorsque sa mère lui avoue qu'elle est le fruit d'une union extra-conjugale avec un homme qu'elle a aimé. Cet homme, Marie le retrouve enfin mais elle le paiera très cher puisque sa famille s'éloigne d'elle.
Audrey, elle, a 29 ans lorsque ses parents lui apprennent, à son frère et elle, que leur géniteur n'est pas leur père. Le couple a eu des difficultés pour procréer et à eu recours à un donneur de sperme. En France, leur identité est protégé : le frère et la soeur ont donc de maigres chances de le retrouver.
Romain est né sous X et a été adopté. Dès ses 16 ans, il décide d'entamer des recherches qu'il ne commencera qu'après être devenu père. Face au mutisme de l'administration française qui protège les femmes accouchant sous X, il tente d'en savoir plus grâce au test ADN.  

Notre ADN est-il une affaire d'état ? 

Dans ADN : la quête des origines, documentaire poignant sur la recherche de son identité et de son histoire familiale, on découvre la générosité d'inconnus mais surtout la solidarité de ces personnes qui prennent tous les risques pour mettre un visage et un nom sur leurs géniteurs.

Il est aussi question de la législation française, qui d'ailleurs se penche le 24 septembre sur le projet de loi sur la bioéthique(extension de la PMA à toutes les femmes, sécurisation des droits de l'enfant né d'assistance médicale à la procréation).
A la suite de la diffusion de ce documentaire, Marina Carrère d'Encausse et ses invités débatteront sur plusieurs questions soulevées dans ADN : la Quête des Origines. Les téléspectateurs pourront également s'informer dès dimanche 22 septembre, à 23h35 avec la rediffusion de L'Enfant de Tous Les Possibles, un documentaire qui aborde les difficultés et moyens pour concevoir.  

ADN : la Quête des Origines de Gabrielle Dréan, diffusé mardi 24 septembre sur France 5 à 20h50 dans Le Monde En Face, présenté par Marina Carrère d'Encausse.