"Né d'une PMA, je veux savoir d'où je viens !" : notre coup de cœur télé [BA]

Lorsque les donneurs de sperme restent anonymes, les enfants issus de PMA deviennent parfois des adultes en quête d'identité. Le documentaire "Né d'une PMA, Je veux savoir d'où je viens !", réalisé par Stéphanie Mischi et Candice Baudin, suit plusieurs personnes conçues grâce à cette méthode de procréation, déterminées à connaître la vérité sur leurs origines. Notre coup de cœur télé, diffusé vendredi 12 juillet à 20h50, sur Téva.

Même au cœur du débat national, la PMA reste un tabou, y compris pour les 70 000 enfants nés grâce à cette méthode depuis 1973. Si certains d'entre eux ont été conçus grâce aux gamètes de leurs parents, d'autres n'ont aucun moyen de connaître l'identité du donneur. En effet, la loi française de bioéthique actée en 1994 insiste sur l'anonymat du don et empêche l'enfant issu d'une PMA de découvrir la moindre information sur son père biologique. Dès lors, une multitude d'interrogations font leur apparition. Qui suis-je ? D'où je viens ? En quoi mon arbre généalogique influe-t-il sur ma vie actuelle ? C'est à ces questions que sont confrontés Camille, Pauline, Clément et Maud, dans le documentaire édifiant de Stéphanie Mischi et Candice Baudin, Né d'une PMA, Je veux savoir d'où je viens !, diffusé vendredi 12 juillet à 20h50 sur Téva. Si l'aide à la procréation est longtemps restée tabou, aujourd'hui, les adultes conçus par PMA sont déterminés à clamer leurs revendications. Ils veulent connaître leurs origines.

Né d'une PMA, je veux savoir d'où je viens: le combat pour la vérité
Même lorsque les parents révèlent assez tôt la vérité à leur enfant, la pilule peut être difficile à avaler. Camille, 29 ans, a découvert étant petite qu'elle était issue d'une PMA et a grandi avec le poids de l'absence de son père biologique… Son existence a été bouleversée le jour où elle a fait un test ADN sur Internet. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'identité de son père biologique et de faire connaissance avec une cousine germaine dont elle ignorait l'existence. 
Quant à Pauline, 28 ans, elle a longtemps douté de ses origines, mais ce n'est qu'à 18 ans, au cours d'une dispute avec sa mère, qu'elle apprend que son père est stérile et qu'elle est venue au monde grâce à un donneur de sperme anonyme. La jeune femme, soulagée de connaître enfin la vérité, demeure toutefois frustrée de ne pas pouvoir en savoir davantage sur l'identité de son père biologique. C'est aussi le cas pour Clément, 30 ans, qui est allé jusqu'à attaquer l'État français en justice devant la Cour européenne des droits de l'homme. Enfin, le documentaire donne la parole à Eric, 27 ans, qui a donné son sperme anonymement par pur altruisme. Entre secrets de famille, quête d'identité et poids du manque...

Ne manquez pas le documentaire Né d'une PMA, Je veux savoir d'où je viens !, réalisé par Stéphanie Mischi et Candice Baudin,  diffusé vendredi 12 juillet à 20h50 sur Téva.

"Né d'une PMA, je veux savoir d'où je viens !" : notre coup de cœur télé [BA]
"Né d'une PMA, je veux savoir d'où je viens !" : notre coup de cœur télé [BA]

Même au cœur du débat national, la PMA reste un tabou, y compris pour les 70 000 enfants nés grâce à cette méthode depuis 1973. Si certains d'entre eux ont été conçus grâce aux gamètes de leurs parents, d'autres n'ont aucun moyen de...