Stéphane Bern nous raconte ses "Meurtres En Lorraine" sur France 3

Stéphane Bern fait ses grands débuts en tant qu'acteur dans la série "Meurtres en Lorraine", diffusée le 16 mars à 21h, sur France 3. Un pari audacieux pour le spécialiste des têtes couronnées, qui a toujours rêvé d'être comédien. Sera-t-il sacré... roi de la fiction ?

Stéphane Bern nous raconte ses "Meurtres En Lorraine" sur France 3
© France 3

Stéphane Bern nous tenait déjà en haleine dans ses émissions savamment parsemées d'histoire et de convivialité. À présent, le roi des têtes couronnées fait ses débuts en tant qu'acteur sur le petit écran, dans la série Meurtres en Lorraine, de René Manzor, diffusée le 16 mars sur France 3, à 21h. Si l'animateur chevronné avait déjà joué dans plusieurs films, il avait toujours interprété son propre rôle. Pour une fois, Stéphane Bern se transforme et endosse le costume du lieutenant Muller pour résoudre une enquête captivante, au côté de Lily-Fleur Pointeaux, une "pointure", comme il le rappelle avec humour, lors d'une conférence de presse. Celui-ci considère désormais la sémillante actrice comme la fille qu'il n'a jamais eue. Même si le spécialiste de la royauté a hésité avant d'accepter le projet (sur les conseils de Line Renaud, Virginie Effira et Fabrice Luchini), devenir acteur est la concrétisation d'un "rêve absolu", une expérience qu'il espère renouveler dans le futur.

Stéphane Bern dans Meurtres en Lorraine : un personnage qui lui colle à la peau

"J'aime le fait d'être quelqu'un d'autre pendant un temps court", nous confie-t-il. Pourtant, le présentateur de Secrets d'histoire a campé un personnage qui lui ressemble étrangement. Il explique : "Avec les scénaristes, nous souhaitions lancer des petits clins d'œil aux téléspectateurs afin qu'ils ne soient pas entièrement choqués de me voir à l'écran. Du coup, mon personnage est un passionné d'histoire, comme moi !" De surcroît, c'est cet amoureux de la Lorraine qui a choisi la localisation du tournage, afin qu'il connaisse "au moins l'un des personnages". 
Pour se fondre dans la peau de ce gendarme, Stéphane Bern a dû (littéralement) donner de lui-même en se coupant les cheveux... Un look qu'il a d'ailleurs gardée. L'exercice le plus périlleux ? "Ne pas projeter ma voix était compliqué. Lorsque je tourne une émission, je suis dans l'explication, il faut extérioriser, alors que sur un plateau de tournage, il est nécessaire d'intérioriser pour rentrer dans le personnage", a-t-il expliqué. L'acteur amateur a également évoqué sa difficulté à jouer une scène dans laquelle son personnage se querelle avec son père, qui a du mal à accepter que son fils ait embrassé une carrière de gendarme. L'animateur a dû convoquer son propre passé et chercher en lui des émotions dont il ne soupçonnait pas l'existence : "C'était troublant. J'aime beaucoup mon père mais dans ma jeunesse, nos rapports étaient un peu compliqués. J'ai eu des parents difficiles, sévères, qui n'aimaient pas le chemin que je prenais dans la vie."
Au-delà des difficultés, Stéphane Bern peut se targuer d'avoir réalisé une scène de cascade sans doublure. "Quand j'ai commencé, on me prenait pour un 'cul-serré', j'espère que maintenant les gens se rendent compte que ça s'est desserré !", a-t-il taquiné. De l'art de conclure en finesse...

Stéphane Bern nous raconte ses "Meurtres En Lorraine" sur France 3
Stéphane Bern nous raconte ses "Meurtres En Lorraine" sur France 3

Stéphane Bern nous tenait déjà en haleine dans ses émissions savamment parsemées d'histoire et de convivialité. À présent, le roi des têtes couronnées fait ses débuts en tant qu'acteur sur le petit écran, dans la série Meurtres en Lorraine ,...