Romy Schneider : tous ses visages EN PHOTOS

Romy Schneider, actrice fascinante, à la fois vulnérable et forte, est décédée le 29 mai 1982. Beauté hors du commun, étoile au firmament du cinéma européen, interprète devenue légende, sa gloire fut pourtant triste et sombre. La Cinémathèque française lui consacre une rétrospective.

Née le 23 septembre 1938 à Vienne, fille de la star autrichienne Magda Schneider, Rosemarie Magdalena Albach-Retty –son vrai nom- passe sa petite enfance à Berchtesgaden, où vient s'installer le Führer, et joue avec les enfants de Goebbels.
De Sissi à la Passante du Sans-Souci, Romy Schneider n'aura de cesse d'exorciser les démons du nazisme. Actrice mythique, passionnée, ses prouesses sur grand écran, son succès avec Claude Sautet et ses histoires d'amour ne pourront pourtant jamais effacer ses blessures.
Si la comédienne montre un talent unique, s'épanouit devant un public conquis et rencontre la gloire méritée, Romy est, dans le privé, une femme tourmentée et une mère meurtrie. Endeuillée par la perte d'un fils, en souffrance après une vie d'excès, victime de trahisons, d'abondons, en manque d'affection, elle rend l'âme, à 43 ans, ravagée par l'alcool et les médicaments. Son souvenir reste intact dans le cœur des spectateurs... La Cinémathèque Française rend hommage à l'icône à Romy Schneider, du 16 mars au 31 juillet, à travers une exposition à l'occasion des 40 ans de son décès, le 29 mai 1982.