Sur le domaine de Versailles, l'Arboretum de Chèvreloup voit grand !

Comme un musée à ciel ouvert, l'Arboretum de Chèvreloup invite à déambuler dans ses vastes allées à la découverte de 2 500 espèces d'arbres et pas moins de 8 000 plantes sous serres. Beau, immense et divers, l'Arboretum de Chèvreloup dévoile une nature préservée. Visite à couper le souffle !

Idéalement situé au nord du domaine national de Versailles, tout proche du Petit Trianon - fief de feu la reine Marie-Antoinette - et du Château de Versailles, l'Arboretum de Chèvreloup est l'un des plus grands parcs d'Europe. Rattaché au Muséum national d'Histoire naturelle, il est riche de nombreuses espèces d'arbres, destinées à l'étude de leurs conditions de développement. Invitée à découvrir ses allées à la française, la rédaction a même eu l'occasion unique de planter un arbre à son nom. Retour sur une journée mémorable.

L'Arboretum de Chèvreloup, un parc chargé d'Histoire 

Acquise par Louis XIV en 1699, la ferme de Chèvreloup, dont le domaine voisine le parc du Petit Trianon, est confiée aux bons soins de Bernard de Jussieu en 1759. Botaniste émérite, il en fait un petit jardin botanique qui disparaîtra à la fin du XVIIIe siècle. En 1922, François-Benjamin Chaussemiche propose un projet de grande ampleur pour redonner vie au domaine. Des vergers, des roseraies et du parc zoologique envisagés par le conservateur du domaine de Versailles et architecte au Muséum, il ne restera que les plantations d'arbres. En 1927, par décret, les 205 hectares du domaine de Chèvreloup sont affectés au Muséum national d'Histoire naturelle. L'objectif ? Y créer un arboretum, un jardin botanique et une petite ménagerie, comme une extension du Jardin des Plantes, un peu à l'étroit dans la capitale. A partir de 1940 et durant la Seconde Guerre mondiale, le domaine est laissé à l'abandon avant d'être mis à disposition des Français qui n'ont plus rien à manger. En 1967, alors que tout était à (re)faire, les plantations reprennent. Afin d'enrichir les massifs du Jardin, des serres voient le jour en 1969 puis en 1985. En 1979, c'est l'ouverture au public d'environ 50 hectares de l'arboretum. En 2018, ce sont désormais plus de 200 hectares d'espace naturel, soit la totalité du domaine de Chèvreloup, qui vous accueillent d'avril à novembre. 

Que peut-on découvrir à l'arboretum de Chèvreloup ? 

Variées, les espèces qui poussent à l'Arboretum de Chèvreloup sont réparties de manière géographique, en zones paysagères : asiatique, européenne, américaine et horticole. Sur 205 hectares, ce sont pas moins de 2 500 espèces d'arbres et d'arbustes, soient environ 10 000 arbres qui se côtoient. Parmi eux, marronniers, tilleuls, érables, chênes, épicéas, cèdres bleus, sapins, pins, araucarias du Chili, aussi appelés désespoir des singes, et séquoias géants façonnent un paysage souvent inattendu. Côté entretien, c'est une équipe de sept personnes qui prend soin de ce vaste terrain et fauche les grandes prairies une fois par an. 

Si les arbres occupent la majeure partie de l'Arboretum de Chèvreloup, les fleurs ne sont pas en reste. Bien à l'abri dans des serres de collection, près de 8 000 plantes s'épanouissent. On trouve des orchidées, des fuschias, des pélargoniums mais aussi toutes sortes de cactus. Fait remarquable : si certaines des plantes qui y sont cultivées sont rarissimes, d'autres sont considérées comme éteintes. A l'image du dracaena, un arbre asiatique qui poussait sur l'île de Java. A terme, les jardiniers l'Arboretum de Chèvreloup aimeraient les réintroduire. 

A pied, à vélo et bientôt à cheval, la découverte de ce site singulier promet de belles surprises. En prévision de votre visite ou pour prolonger le plaisir, la rédaction vous invite à lire "Arboretum de Versailles-Chèvreloup", un bel ouvrage signé Frédéric Achille et Snezana Gerbault. Le responsable scientifique des collections végétales de plein air des jardins botaniques du Muséum national d'Histoire naturelle et l'ingénieur agronome de formation, auteure et photographe spécialisée dans l'environnement offrent un voyage en images inspirant.

livre-arboretum-chevreloup
Arboretum de Versailles-Chèvreloup, coédition Le Rouergue © Editions du Muséum
  • Où ? 30 route de Versailles 78150 Rocquencourt
  • Infos pratiques : ouvert les lundis, mercredis, samedis, dimanches et jours fériés du 1er avril au 15 novembre (sauf 1er mai), de 10h à 18h, fermeture des caisses à 17h / 4 euros l'entrée, 2 euros en tarif réduit et 1,50 euros par élève pour les scolaires
  • Site : www.mnhn.fr/visitez/lieux/arboretum-versailles-chevreloup