Que faire au jardin en février ?

En février, le temps est encore instable et il faut faire attention lors de vos plantations à éviter les périodes de gel. Réfléchissez également à l'organisation qu'aura votre jardin dans les prochains mois.

Que faire au jardin en février ?
© Peter De Kievith/123RF

En février, le temps est encore instable : soyez donc vigilent lorsque vous planterez vos végétaux en évitant les périodes de gel. Vous pouvez procéder à la plantation de certaines vivaces en respectant quelques recommandations. Durant ce mois, vous pourrez aussi traiter certains arbres fruitiers et réfléchir aux éventuels nouveaux aménagements de votre espace vert.

Planter des vivaces

Il est temps de mettre en terre les asters, campanules, ancolies ou encore primevères. Si vous avez des azalées en pot, il est possible de les mettre en pleine terre dans une zone un peu ombragée.

Plantez également des bulbes de lis et des bulbes lents à démarrer, comme les bégonias, que vous mettrez au chaud avant de les habituer progressivement à la température extérieure. Il est également possible de diviser ou de transplanter les perce-neige, même s'ils sont en pleine floraison. Ils trouveront suffisamment d'humidité dans le sol pour reconstituer leurs réserves. Là aussi, travaillez en dehors des périodes de gel et bien après la pluie.

Éclaircir, tailler et entretenir arbres, arbustes et rosiers

Février est aussi le moment de réaliser un petit éclaircissement des branchages. L'humidité aura favorisé l'apparition de lichen sur vos arbres. Pour les en débarrasser, grattez l'écorce avec une brosse métallique.

Prenez soin de vos rosiers en taillant ceux qui sont en place ou en plantant de nouveaux. Passez chaque pied en revue et éliminez les branches mortes et les gourmands. De même, éclaircissez les arbustes à floraison estivale, comme l'hortensia.

Enfin, si vous possédez une cheminée, il est recommandé d'utiliser les cendres en compost ou de les épandre directement sur le sol du jardin, en prenant soin de les tamiser. La cendre de bois est en effet riche en potasse.

Que semer, planter et récolter au potager en février ?

Dès la fin du mois de février, vous pouvez commencer à semer en pleine terre, les fèves et les petits pois, protégés du froid, les carottes, les navets et les laitues, et au chaud, les tomates, les piments et les aubergines.

Plantez l'ail rose, l'oignon et les échalotes en pleine terre si celle-ci n'est pas saturée en eau.

Préparez les plants de pomme de terre dans un endroit frais et lumineux afin de les faire germer, puis plantez-les tous les 50 cm.

Récoltez les choux et derniers choux de Bruxelles et les poireaux. Profitez encore également des endives, de la mâche et des épinards.

Au verger, traitez vos arbres fruitiers de façon préventive à la bouillie bordelaise, un jour sec de préférence, pour éviter l'apparition du mildiou et de la cloque du pêcher. Taillez les pommiers et les pêchers quand les boutons commencent à fleurir. Taillez également les vignes, les framboisiers et les groseilliers et tous les arbustes à petits fruits. Grattez la terre au pied des arbres fruitiers et apportez de l'engrais en déposant du compost. Il est également possible de planter des fruitiers hors période de gel et de terminer les plantations d'arbres à racines nues.

Semis Carottes, laitue, navets, tomates, aubergines, piments
Plantation

Échalotes, topinambours, oignons, ails, pommes de terre primeurs

Arbres à racines nues, bulbes de lis, vivaces rustiques, glaïeuls, magnolias, bambous

Récolte/floraison Poireaux, choux, mâche, endives, épinards
Taille

Poiriers, pommiers, vignes, groseilliers, pêchers, cassissiers

Rosiers, rabattre les clématites, tailler la glycine à deux yeux

Diviser les perce-neige

Couper les aromatiques qui fleurissent

Protection/traitement

Traiter les fruitiers à la bouillie bordelaise

Écorces des arbres couvertes de lichen

Compost au pied des arbustes et des bulbes à fleurs

Entretenir ses plantes d'intérieur en février

Plantez des primevères, des giroflées et des pensées en jardinière et abritez-les des grosses pluies hivernales. A l'inverse, si le temps se fait plus doux, arrosez celles qui sont à l'abri. Vérifiez les protections mais n'arrosez pas ou très peu car un excès d'humidité est néfaste, notamment pour des plantes à l'extérieur qui sont en repos végétatif. Il est possible de bouturer chrysanthèmes, dahlias, fuchsias et géraniums.

Chez vous, vous pouvez semer sauge, œillets d'Inde, pétunias. Plantez vivaces et fougères dans une terre légère. Rempotez également les plantes qui seraient à l'étroit dans leurs pots. Nettoyez et rempotez fuchsias et pélargoniums. Mettez vos plantes le plus près possible des fenêtres, afin qu'elles puisent la lumière.

Entretenir un bassin en février

Le mot d'ordre ce mois-ci est entretien ! Si l'eau du bassin a gelé, vous devez casser la glace pour permettre l'oxygénation des animaux qui y vivent et notamment les poissons. Mais attention à ne pas faire cela trop brusquement, cela pourrait détériorer l'ouïe de vos poissons. En laissant des morceaux de bois dans l'eau, vous éviterez à la surface d'être complètement prise par le gel. Encore plus efficace mais moins naturelle, l'utilisation d'une pompe remuant la surface peut être aussi utile.

Les grenouilles et crapauds ne vont pas tarder à rejoindre le bassin pour y pondre leurs œufs. Évitez donc de trop remuer l'eau et remettez à un peu plus tard le grand nettoyage !