Quand et comment tailler un laurier ?

Le laurier est une plante très facile à tailler mais aussi très sensible à la température. C'est pourquoi, en fonction de son type de plantation - dans le sol ou en pot - la taille du laurier sera différente.

Quand et comment tailler un laurier ?

Tailler un laurier en pot

Le laurier planté dans un pot plus ou moins grand sera taillé après la floraison, c'est-à-dire à l'automne. Pour effectuer une taille correcte, il faudra utiliser un sécateur à main et des gants car le laurier, et notamment le laurier-rose, est une plante fortement toxique. Pour tailler le laurier, on supprimera les tiges de la plante devenues trop envahissantes en les coupant à la base. Cela permettra de limiter la hauteur des branches pour lui redonner sa forme initiale.

Précaution importante : à ne pas faire tous les ans mais plutôt une année sur deux ou sur trois. La tailler du laurier permet d'avoir un cycle de floraison beaucoup plus important qu'une pousse sans taille.

Tailler un laurier planté en pleine terre

Un laurier planté en pleine terre présente l'avantage de pouvoir être taillé à n'importe quel moment de l'année. La saison du printemps reste, comme pour beaucoup de plantes, la saison privilégiée pour tailler un laurier. Les éventuelles blessures se cicatriseront plus vite à l'approche des beaux jours que de l'hiver. Pour tailler un laurier en pleine terre, utilisez un sécateur et des gants pour vous protéger. Si vous utilisez un sécateur pour toutes les plantes du jardin, il est important de nettoyer le sécateur régulièrement pour ne pas transmettre de maladies au laurier. Commencez par le retrait des tiges et autres parties sèches.

Une astuce : taillez le laurier de manière étagée, c'est-à-dire la partie la plus large proche du sol et la partie la plus fine en hauteur. De cette façon, le soleil rayonnera sur tout le laurier. Les branches taillées vous permettront de réaliser du bouturage en les plaçant dans un seau d'eau jusqu'à ce que des racines se forment.