Quand et comment tailler un olivier ?

Arbre millénaire et chargé de symboles, l'olivier est apprécié aussi bien sur les balcons que dans les jardins. La taille de l'olivier est un acte très important pour assurer sa longévité.

Quand et comment tailler un olivier ?
© Marianna Ceccarelli/123RF

Pourquoi tailler un olivier ?

Indispensable pour un meilleur développement de la plante, la taille de l'olivier doit être régulièrement effectuée. La taille de l'olivier permet à l'arbre de profiter de plus de lumière et de s'aérer, ce qui est idéal pour sa croissance. L'avantage de la taille de l'olivier est d'offrir à cet arbre davantage de tonus, afin qu'il produise plus de pousses, mais aussi plus de feuilles et de branches.

Quand réaliser la taille de l'olivier ?

La taille de l'olivier s'effectue à trois moments différents. La taille de la formation se réalise à la plantation, la taille d'entretien a lieu tous les ans, vers le mois de février et la taille de fructification est faite tous les 2 ou 3 ans, après la fin des grands froids, mais avant l'apparition des premières fleurs.

Taille de formation

La première taille de l'olivier doit être effectuée lorsqu'il a atteint au moins 1 mètre ou 1,50 mètre de hauteur après trois ou quatre ans de croissance. Elle est à effectuer à la fin de l'hiver, après les gelées et avant le début de la floraison. Elle consiste à ne garder que les quatre ou cinq plus belles branches disposées autour du tronc principal à des hauteurs différentes, et à couper les autres.

Taille d'entretien

Elle doit être réalisée annuellement, en février ou en mars. Coupez au sécateur les branches mortes et les branches basses sans oublier les rejets au pied de l'arbre. Réalisez également une taille des branches qui poussent latéralement et qui sont plus longues que les autres afin de donner à votre arbre la forme que vous souhaitez (s'il ne donne pas de fruits). Cela permettra à de nouveaux rameaux de se développer.

Taille de fructification

Elle est à réaliser seulement tous les deux ou trois ans pour éliminer les bois ayant déjà porté des olives. Elle doit être réalisée à la fin de l'hiver, après les périodes de grands froids selon votre région et avant la floraison en mai. Avec cette taille, vous allez surtout chercher à aérer le feuillage pour que la pollinisation se fasse plus facilement, et à favoriser la pousse des fruits. Il faut donc éclaircir le feuillage en coupant les branches qui poussent à l'intérieur et celles qui se croisent, afin de laisser entrer la lumière. Coupez également les branches qui retombent vers le sol, tout comme celles qui sont mortes.

Bien tailler un olivier : le pas à pas

En fonction de la taille de l'olivier qu'il vous faut effectuer, vous avez besoin d'un sécateur, d'une scie d'élagage et d'un produit cicatrisant si les coupes mesurent plus de 3 cm de diamètre.

  • Pour la taille de formation, si l'arbre mesure environ 1 m, sélectionnez les 4 ou 5 plus grosses branches réparties autour du tronc et coupez les autres. Pensez également à pincer le rameau central, c'est-à-dire en retirer les extrémités pour assurer une meilleure récolte.
  • Lors de la taille d'entretien qui a lieu en février, réalisez la taille de l'olivier en le débarrassant des rejets qui ont fait leur apparition au pied de l'arbre ainsi que des rameaux qui partent du tronc. Taillez aussi les pousses trop développées, afin que l'arbre conserve sa forme initiale.
  • Enfin, pour la taille de fructification, élaguez les branches de l'année précédente et coupez les branches arquées en prenant comme point de repère le dernier rameau avant la courbure. Débarrassez l'arbre du bois mort et raccourcissez les branches les plus fortes d'un tiers de leur longueur environ : les fruits qui poussent près du tronc ont meilleur goût.