Plantes grimpantes : ces fleurs qui habillent le jardin

Toit, mur ou encore façade, rien ne résiste à l'assaut des plantes grimpantes. Parfois perçues comme trop envahissantes, elles habillent pourtant joliment le jardin lorsqu'elles sont correctement entretenues.

Quelle plante grimpante choisir ?

Pour choisir une plante grimpante adaptée à vos besoins et vos envies, sachez que certaines de ces plantes doivent être attachées pour grimper correctement, comme les rosiers grimpants, tandis que d'autres s'appuient naturellement sur leur support jusqu'à le déformer, à l'image de la glycine. Choisissez donc pour une plante grimpante en fonction de son aspect esthétique, mais aussi selon l'endroit où vous comptez l'installer : auprès d'un mur, d'un tronc d'arbre, d'un portique...

Bien planter sa plante grimpante

Une fois l'espèce de plante grimpante définie, il vous faut la planter. Cette plantation peut s'effectuer à tout moment de l'année sauf en période de gel, mais les mois de septembre à avril sont particulièrement recommandés. Pour mettre en terre une plante grimpante, retirez tout d'abord la plante de son conteneur puis immergez la motte dans l'eau, afin de la réhydrater. Démêlez éventuellement les racines, pour faciliter l'enracinement. Ensuite, positionnez la plante de manière légèrement inclinée dans le trou prévu à cet effet et creusé à proximité du support de votre choix. Rebouchez alors le trou avec de la terre, puis arrosez. Idéalement, réalisez un paillage en déposant au pied de la plante grimpante une couche de 5 à 10 cm de paille ou de gazon tondu : le paillage permet de maintenir l'humidité afin de prévenir le dessèchement de la plante.

L'entretien d'une plante grimpante

Hormis un arrosage régulier et une taille légère, la plante grimpante ne demande pas d'entretien particulier. Pour tailler votre plante grimpante sans nuire à son développement, sachez que les plantes à floraison printanière se taillent juste après la période de floraison, mais pas en hiver, sous peine de supprimer les fleurs de l'année. Les plantes à floraison estivale, quant à elles, se taillent en hiver, ce qui favorise la pousse des fleurs.