Serpolet

Le thym serpolet est une plante aromatique qui pousse spontanément au bord des chemins des garrigues. Ses saveurs rejoignent celles de son cousin le thym ! Découvrez comment le cultiver au jardin.

Serpolet
© Diyana Dimitrova/123RF

Où et quand planter le serpolet ?

Le thym serpolet est un adepte des sols secs, pauvres et sableux. Il déteste les terres trop riches et humides, pas d'apport d'engrais ni de compost donc ! Vous pouvez le planter au jardin si votre terre est sèche, en rocaille ou en pot. On plante le thym serpolet au printemps, hors périodes de gelées, ou en fin d'été. On place ce sous-arbrisseau au soleil !

Planter le thym serpolet

1. Creusez un trou légèrement plus large et plus profond que la motte

2. Placez une couche drainante au fond (billes d'argile ou graviers)

3. Disposez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol

4. Rebouchez et tassez

5. Arrosez légèrement

Si votre terre est trop lourde ou trop riche, plantez le serpolet en pot. Pour cela, placez une couche drainante au fond et remplissez le pot d'un mélange de terre légère (voire caillouteuse) et de sable.

Semer le serpolet

On sème le thym serpolet sous abri à partir de mars, puis en pleine terre dès mi-avril.

1. Désherbez et binez la zone de semis

2. Creusez des sillons de 1 cm de profondeur en laissant 20 cm entre chaque

3. Disposez les graines puis, recouvrez d'une fine couche de terre

4. Arrosez en pluie fine et maintenez le substrat humide jusqu'à la levée

5. Dès que les jeunes pousses ont quelques feuilles, éclaircissez en laissant 8 cm entre chaque plant

Le semis s'effectue tous les trois ans, vous ferez vos premières récoltes l'été de l'année suivant le semis.

Comment entretenir le thym serpolet ?

On arrose exclusivement les plantes en pot et les jeunes plants. Les sujets tous justes plantés doivent être arrosés le premier été, une fois par semaine. Pour le reste, ce n'est pas la peine. Il est conseillé de tailler après la floraison, afin que le feuillage se densifie et continue de courir le long du sol.

Récolter le serpolet

Vous pouvez récolter du thym serpolet à tout moment dans l'année, mais pour un maximum de saveur, optez pour une récolte avant la floraison. Pour ce faire, coupez les tiges mais pas à ras. Laissez la base pour que la plante puisse produire de nouvelles pousses. Ensuite, faites sécher en suspendant des petits bouquets dans une pièce sombre et sèche. Récupérez les feuilles lorsqu'elles sont bien sèches, mais ne les laissez pas brunir. Vous pouvez alors les conserver dans un bocal hermétique.

Quelle est la différence entre le serpolet et le thym ?

Le serpolet (Thymus serpyllum), aussi appelé thym sauvage est une espèce de la famille du thym. On le trouve facilement au bord des chemins caillouteux, au détour d'une promenade champêtre. Son goût se rapproche du thym (Thymus vulgaris), mais en étant plus citronné.