Estragon

Avec sa saveur anisée, l'estragon régale nos papilles. Il est facile à cultiver : découvrez ses variétés, comment le planter, le semer, l'entretenir et le récolter.

Estragon
© Sergey Kolesnikov/123RF

Où et quand planter l'estragon ?

L'estragon demande un sol léger, frais et bien drainé. L'emplacement de l'estragon doit être ensoleillé, à l'abri du vent. L'estragon craint les gelées, il faudra donc le protéger en hiver. L'estragon ne tolère pas les terres lourdes et détrempées. Si c'est votre cas, préférez le planter en pot. La plantation des godets s'effectue au printemps, à partir d'avril, une fois les gelées passées.

Comment planter l'estragon ?

  1. Mettez la motte à tremper dans une bassine d'eau, le temps de préparer la plantation
  2. Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte. Dans le cas d'un pot, choisissez un diamètre d'au moins 30 cm
  3. Mélangez votre terre de jardin a un peu de sable, si elle est lourde, faites moitié moitié
  4. Disposez une couche drainante au fond du trou ou du pot (billes d'argile ou graviers)
  5. Recouvrez d'un peu de substrat
  6. Placez la motte de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol ou juste au-dessous du haut du pot
  7. Comblez les vides avec le substrat
  8. Tassez et arrosez en prenant soin de bien vider la soucoupe

Semer l'estragon

Le semis s'effectue sous abri de janvier à avril ou en pleine terre à partir de mi-mai.

  1. Creusez des sillons de 1 cm de profondeur, espacés de 20 cm
  2. Disposez les graines au fond
  3. Recouvrez d'une fine couche de terre
  4. Arrosez en pluie fine et maintenez humide jusqu'à la levée
  5. Éclaircissez en ne gardant que les plants les plus vigoureux, en laissant un espace de 20 cm entre chaque
  6. Deux mois après le semis, vous pouvez repiquer vos jeunes plants

Comment entretenir l'estragon ?

Arrosez de manière à ce que le substrat reste frais, mais sans le détremper. L'estragon aime un sol frais mais pas l'eau stagnante. Couper les fleurs dès lors qu'elles font leur apparition, afin de stimuler la production de feuilles. Rentrez les sujets en pot, en hiver et placez-les dans une pièce lumineuse mais fraîche. Si l'estragon est en pleine terre, protégez-le avec du paillage et une cloche en verre.

Récolter les feuilles d'estragon

On récolte pendant la période de végétation, d'avril à août. Récoltez au besoin, en sélectionnant les tiges les plus anciennes. On consomme les feuilles fraîches dans les 24 h. On peut aussi les sécher et les conserver dans un bocal hermétique. Les fleurs d'estragon ne sont pas comestibles. Petites et jaunes, elles apparaissent de juillet à octobre. Stériles, elles ne ressèment pas spontanément l'estragon.

Variétés d'estragon

La variété couramment cultivée en France est l'estragon français (Artemisia dracunculus). Elle dégage un parfum d'anis et peut pousser jusqu'à 1 m de haut. En revanche, l'estragon de Russie (Artemisia dracunculoides) n'est pas très parfumé mais beaucoup plus rustique. Il existe une autre aromatique anisée appelée estragon. Il s'agit de l'estragon du Mexique (Tagetes lucida), dont les fleurs jaunes illuminent le jardin.