Amarante

Originaire d'Amérique du Sud, l'amarante (Amaranthus caudatus) fait l'admiration des passionnés de jardinage avec ses longs épis riches en petites fleurs aux couleurs éclatantes. Plante "miracle" pour les Aztèques et les Incas qui la consommaient, le blé des Incas, appelé aussi "queue de renard" en raison de ses grappes touffues retombantes, est facile à cultiver si vous respectez des règles de base et, parmi elles, une terre bien travaillée.

Amarante
© Daria Mishutina/123RF

Quand et comment semer de l'amarante ?

Vous pouvez semer les graines d'amarante entre le mois de mars sous serre et à l'extérieur à partir du mois d'avril, dès que le risque de gelée est écarté, l'amarante ne la supportant pas.

Veillez à ce que la terre pour semis soit bien humide avant de déposer les graines dans les godets : comptez 1 à 2 graines maximum par godet. Recouvrez ensuite d'un peu de terre et arrosez. Les godets doivent être conservés à une température située entre 15 °C et 20 °C minimum et exposés au soleil pour bien pousser.

N'hésitez pas à mettre un peu d'engrais spécial plantes fleuries toutes les 2 semaines si vous faites le choix de faire exclusivement une culture en pot. Gardez une terre humide jusqu'à la levée.

Comment planter l'amarante ?

Vous pouvez planter l'amarante entre avril et mai, selon le climat de votre région. Avant de débuter la plantation de l'amarante en pleine terre, bêchez bien votre sol afin d'en extraire les cailloux et mauvaises herbes. Vous aurez désigné au préalable un emplacement ensoleillé, à l'abri du vent.

Les astuces pour bien repiquer l'amarante :

  1. Amendez votre terre avec du fumier et du compost pour enrichir la terre de vos massifs ou bordures. La terre doit rester humide et légère.
  2. Espacez les sillons de 40 cm environ.
  3. Pincez les jeunes plants pour stimuler leur développement.
  4. Éclaircissez les plants quand ils ont au moins 5 feuilles.
  5. Durant la période estivale, conservez un arrosage régulier, surtout pour une plantation en pot.
  6. Si vous le souhaitez, une fois les plants d'amarante hauts de 60 cm, éclaircissez de nouveau en ne laissant qu'une plante tous les 50 à 60 cm.

Plante ornementale par excellence, l'amarante fleurit rapidement, au point d'être considérée comme une plante sauvage invasive. Il est vrai qu'elle produit des milliers de graines par pied.

Son plantureux feuillage vert et ses volumineux épis aux couleurs tantôt multicolores, tantôt rouges, dont la célèbre Queue de renard, embelliront vos extérieurs.

Quant à l'amarante réfléchie, elle résisterait au glyphosate, compliquant la tâche aux agriculteurs.

Bon à savoir : l'amarante plantée en pleine terre nécessite un arrosage moins fréquent. Ses racines, très longues, sont en effet capables de puiser l'humidité des profondeurs.

Graines d'amarante : quand les récolter ?

Alors que les feuilles d'amarante peuvent se cueillir rapidement, un mois à un mois et demi après la plantation, la récolte des graines est plus tardive. Il faudra attendre la fin la floraison, fin juillet.

Ornementale, l'amarante, notamment l'amarante réfléchie et l'amarante queue de renard, est également comestible : feuilles, tiges et graines se consomment.

Maladies de l'amarante

L'amarante n'est pas sujette aux maladies mais les nuisibles peuvent lui en véhiculer. Les pucerons, par exemple, qui sont friands de cette plante fleurie, transmet des maladies virales et des champignons variés.